Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         
 

LFB Playoffs Retour

mercredi 24 avril 2024 par Rédaction

Surclassant Lyon à domicile, Basket Landes décroche son ticket pour le prochain tour haut la main. De son côté, malgré la défaite à Bourges, le Tarbes Gespe Bigorre obtient aussi sa place pour la suite des Playoffs.

===

Les Landaises dominent le Champion

Basket Landes-Lyon : 79-60 (MT : 40-26 /QT : 22-7, 18-19, 16-18, 23-16)

D’entrée, malgré l’avance prise au match Aller, Basket Landes donne le ton défensivement coupant toutes les attaques lyonnaises. Appuyant sur un jeu rapide et une adresse près du panier de haute volée (72% à la mi-temps), les joueuses de Julie Barennes font le break d’entrée (30-7, 14ème). Malgré tout, Lyon, mené par une Alexia Chery déjà héroïque à Mado Bonnet, retrouve des couleurs en milieu de deuxième quart pour réduire doucement l’écart. Aidé par la dragster Chelsea Mitchell (16 points), le LDLC ASVEL Féminin se redonne du rythme pour espérer (50-42, 29ème). Mais Alexis Peterson (18 points, 6 passes décisives) et les siennes ne laisseront pas le coche passer pour enfoncer le clou. L’Espace François Mitterrand, une fois de plus, n’aura pas plié et le double vainqueur de la Coupe de France prend la direction des demi-finales des Playoffs, par 168-127 au cumulé.

 

Tarbes résiste au retour de Bourges

Bourges-Tarbes : 98-83 (MT : 47-51 / QT : 28-25, 19-26, 23-17, 28-15)

Le deuxième match de cette série prenait des airs de mission impossible côté berruyer, tant la défaite à Tarbes avait mis les Tangos en mauvaise position. D’entrée, le TGB repart sur le même rythme qu’à l’Aller. Tandis que Bourges tente de bloquer Malonga, Foppossi (18 points) et Leite (16 points) dynamitent les positions des joueuses d’Olivier Lafargue. Tarbes garde la tête, jusqu’à l’entrée de Shay Colley qui lancera une nouvelle dynamique (20-20, 8ème). Mais Leite, sans trembler fait tenir les siennes, en plantant coup sur coup. Spanou offre au Buzzer une longueur d’avance aux siennes (28-25, 10ème). Le trio tarbais ne flanche pas et tient largement tête aux résidentes du Prado. L’écart et la tête du match oscillera pendant dix minutes sans que Bourges n’arrive à se décrocher pour rattraper son retard de la première manche. Tarbes, fera la différence pour prendre quatre unités d’avance avant la mi-temps conclue sur un contre-attaque par Serena Kessler (47-51, 20ème). La deuxième partie de la rencontre sera de la même forme que la première. Coude à coude sans réussir à se détacher, les deux équipes courront côte à côte jusqu’au réveil de Bourges dans le dernier quart. Dos au mur, Pauline Astier et les siennes se révoltent au point renverser complètement la série. Pokk et Leite calmeront le run un temps, cependant la folie qui s’est emparé du Prado reprend de plus belle (90-75, 36ème). Mais le panier le plus important, celui pour effacer les dix-huit points de retard pris à Tarbes, Bourges ne trouvera pas les ressources pour l’inscrire et reprendre son destin en main. Que ce soit à quatre minutes de la fin ou dans les dernières secondes sur un tir d’Alix Duchet puis désespérément par Colley sur le buzzer, Bourges chute au pied du mur. La saison du deuxième au classement général se termine sur une large victoire mais une sortie des Playoffs au profit de Tarbes, qui retrouvera le dernier carré après six saisons d’absence qualifié au cumulé 170-167

Lattes Montpellier a vécu des moments de tension à domicile contre le nouveau venu, Charnay, mais a finalement réussi à maintenir son avance acquise lors du match aller pour décrocher sa place en demi-finales. De son côté, Villeneuve d’Ascq a affirmé sa supériorité en surmontant les défis posés par une courageuse équipe d’Angers, venue avec l’intention de créer la surprise.

 

Montpellier s’est fait peur

Montpellier-Charnay : 64-75 (MT : 29-25 / QT : 14-11, 15-14, 14-23, 21-27)

Le défi s’annonçait difficile pour les « Pinkies » ce mardi soir au Palais des Sports de Lattes, où elles devaient rattraper un déficit de 15 points après leur défaite 77-62 dans le match 1. Dès le début, le promu semblait paralysé par la pression et peinait à dominer le jeu (14-11, 10ème). De l’autre côté, les « Gazelles » bénéficiaient d’une Elodie Naigre en excellente forme, qui cumulait 16 points et 7 rebonds en première mi-temps, aidant son équipe à creuser l’écart (29-25 à la mi-temps). Après la pause, les « Pinkies » entamaient une révolte, poussés par la nécessité de renverser la situation. Sous la houlette de Stéphane Leite, elles livraient un troisième quart temps impressionnant, le remportant 23-14 et redonnant ainsi vie à ce quart de finale (43-48, 30ème). À mesure que l’atmosphère devenait de plus en plus tendue au Palais des Sports de Lattes, les « Gazelles » assistaient à la rapide réduction de leur avance (59-69 à la 35ème minute, puis 63-75 à la 39ème). Le promu Charnay effectuait une remontée impressionnante, mais le BLMA pouvait s’appuyer sur une performance XXL d’Elodie Naigre (26 points, 9 rebonds et 2 passes décisives, record en carrière) pour conserver l’avantage acquis lors du match Aller et ainsi sécuriser leur place en demi-finales (64-75, score final / 141-137 au cumulé).

Les « Guerrières » confirment 

Villeneuve d’Ascq-Angers : 100-91 (MT : 49-41 / QT : 24-29, 25-12, 21-13, 30-27) 

L’ESBVA-LM, le leader de la saison régulière de LFB, a confirmé son statut en remportant le match Retour contre Angers sur le score de 100-91, après avoir déjà triomphé lors du match Aller avec un score de 82-73. Le match, joué à domicile, revêtait un caractère spécial puisqu’il marquait la dernière apparition de Kennedy Burke sous les couleurs de l’équipe avant son départ pour la WNBA. Le début de la rencontre a été tendu, les visiteurs jouaient les trouble-fêtes en prenant l’avantage (24-29, 10ème). Cependant, les « Guerrières » de l’ESBVA-LM ont rapidement repris les rênes du jeu dans le deuxième quart-temps, surclassant leurs adversaires avec un impressionnant 25-12, renversant ainsi le score à leur avantage à la mi-temps (49-41, mi-temps). Le troisième quart-temps a vu une bataille plus équilibrée, avec les adversaires répondant presque coup pour coup, mais l’ESBVA-LM a réussi à garder une petite avance, porté par son incroyable force collective (4 joueuses à + de 20 d’évaluation). Dans le dernier acte, les Guerrières ont accentué leur domination en marquant 30 points contre 27 pour leurs adversaires, scellant ainsi la victoire avec une marge confortable. La performance remarquable de cette équipe, en particulier lors des moments cruciaux du match, a assuré une sortie triomphante pour Kennedy Burke, qui a ainsi pu célébrer sa dernière avec une victoire significative (100-91, score final/ 182-164 au cumulé).