Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         
 

Hyères-Tarbes, samedi à 15h00 au Stade Véran

samedi 11 novembre 2023 par Rédaction

Un match décisif pour le maintien des deux équipes

Hyères-Carqueiranne (10ème, 22 points) et Tarbes (6ème, 24 points) au soir de la neuvième journée sont des adversaires directs pour le maintien. Celui qui l’emportera prendra une option, même s’il restera seize journées à disputer. Bourgoin (11ème 18 points), Bourg-en-Bresse (12ème, 18 points) et Massy (13ème, 16 points) devraient, par leur « Gros budgets et effectifs » remonter au classement. Les autres « Gros », Nice (32 points), Albi (30 points), Narbonne (30 points), Périgueux (29 points), Carcassonne (28 points), devraient continuer à squatter le haut du classement. Restent encore Blagnac (7ème, 24 points) et Suresnes (8ème, 23 points), alors que Chambéry (9ème, 23 points) semble un ton au-dessus.

Lors des confrontations avec les mêmes adversaires (Albi, Blagnac, Bourgoin, Massy, Nice, Périgueux, Vienne) les Varois ont pris 14 points (4 à Massy, 1 contre Blagnac, 0 contre Nice, 1 à Bourgoin, 0 à Albi, 4 contre Périgueux, 4 à Vienne). Les Bigourdans ont pris 10 points (1 à Massy, 4 contre Blagnac, 0 contre Nice, 0 à Albi, 4 contre Périgueux, 1 à Vienne).

Hyères-Carqueiranne veut assurer la continuité

Le club varois après s’être maintenu sans trop de peine veut monter en puissance et s’inscrire durablement en Nationale avec l’ambition d’aller voir plus haut à moyen terme. Après s’être renforcé la saison dernière et avoir conservé 80% de son effectif, Hyères-Carqueiranne s’est renforcé qualitativement avec des joueurs expérimentés et des jeunes venus du Top 14 et notamment de RC Toulon. Après le départ de Patrick Pezery pour Grenoble, c’est l’ancien talonneur toulonnais Bruno Sébastien qui est venu apporter son savoir-faire aux avants varois. L’ancien arrière toulonnais, Patrice Teisseire, bourreau des Tarbais en 1992 et Champion de France la même année, a succédé à Alain Bringuier après seize années de Présidence.

Un gros pack et une grosse conquête

Les points perdus à domicile avec le match nul contre Chambéry (16-16) et les deux défaites contre Blagnac (13-19) et Nice (17-42) ont été compensés par deux victoires à Massy (6-13) et à Vienne (12-19) et par deux bonus défensifs. Après quatre défaites consécutives les Varois qui restent sur deux victoires consécutives, dont une à domicile contre une grosse équipe de Périgueux (17-10), entendent enchaîner contre Tarbes. D’autant qu’ils ont récupéré leurs trois internationaux roumains Melinte, Chirica et Gorin sélectionnés pour la Coupe du Monde. Hyères-Carqueiranne est une équipe rugueuse avec un gros pack qui s’est encore renforcé cette saison et une ligne de trois-quarts puissante emmenée par l’expérimenté ouvreur-buteur sud-africain Kotzé (82 points dont un drop). Un pack capable de marquer trois essais sur ballons portés à Albi qui n’a marqué que par ses trois-quarts une mêlée. Les Varois disposent d’une bonne conquête, (touches, mêlées), sont virulents dans les rucks et agressifs en défense.

Tarbes sait à quoi s’attendre

Les Tarbais qui restent sur deux victoires consécutives, dont une sur le leader Narbonne, ont besoin de points dans l’optique du maintien face à un adversaire direct qui ne voudra rien lâcher. « C’est un match important. On va rivaliser avec eux sur toute la longueur du Championnat et là c’est une confrontation directe » confirme Nicolas Cabanne. Une fois de plus, il faudra mettre le « Bleu de Chauffe » contre un gros pack très fort en conquête et sur les ballons portés. Les Varois portent dans leur ADN des valeurs de combat et d’agressivité et les Tarbais devront répondre présents pour pouvoir exister. « C’est une équipe solide qui vient de battre Périgueux nettement après une belle prestation. Ils sont très accrocheurs et depuis qu’ils sont en Nationale, ils font de belles saisons. » Les Tarbais, pour y avoir chuté (21-16) et avoir été accrochés à Trélut (25-19), savent où ils vont mettre les pieds. « C’est sûr qu’on n’aura pas de complexe de supériorité. On sait à quoi s’attendre, ils nous ressemblent dans le caractère, ils s’accrochent. » Les Tarbais devront soigner leur entame de match pour éviter de retomber dans leurs travers et d’encaisser des points d’entrée. « Il vaut mieux être devant dans ces matchs là. On sait que si on n’est pas prêt on prendra beaucoup de points en début de match. Voilà, on doit se préparer à ne rien lâcher pendant 80 minutes. » La saison dernière Tarbes avait mené 0-10 (20ème) avant de subir la foudre sur des ballons portés et d’être mené 15-10 à la mi-temps. Les Bigourdans avaient recollé 18-16 à l’heure de jeu avant de s’incliner 21-16.

Retour de Bousquet, absence d’Armary

Le staff a effectué quatre changements par rapport au Groupe de Narbonne. Francis Rolland et Alexis Armary (sur blessures), Erasmus et Berbizier (sur roulements), sont remplacés par Antoine Bousquet, Léo Estaque, Combier et Trotta.

Tarbes : 1 Palisse, 2 Mondon, 3 Tchitchiasvhili, 4 Peytavi, 5 Seuvou, 6 Estaque, 8 Massyn, 7 Ricart, 9 Méric, 10 Fuertes, 11 Rawaca, 12 Nasoko, 13 Pees, 14 Paulet (Cap.), 15 Camou

Remplaçants : 16 Lamothe, 17 Combier, 18 Bousquet, 19 Saint-Guilhem, 20 Dulucq, 21 Trotta, 22 Latorre, 23 Taufa

Infirmerie et absences

A part les blessés de longue durée, (Jonathan Duffau et Dorian Bonnin, 8 mois), plus Vincent Dolier et cette semaine Alexis Armary (genou), l’infirmerie se vide peu à peu.

Antoine Bousquet, qui a reçu le feu vert médical la semaine dernière, rentre sur le banc. Felipe Manu a repris la course jeudi

Francis Rolland a repris vendredi.

Julien Cantan a participé aux entraînements et la mise en place.

Jone Tuva est toujours absent pour raisons familiales.

Alexandre Duny, a rejoint la sélection de l’Armée de Terre qui va disputer le traditionnel Challenge Foch/Ronarc’h contre la Marine nationale le 11 novembre à Paris. Un match de Commémoration de l’Armistice de la Guerre 14-18, au bénéfice des blessés des deux Armées, qui est organisé au Stade Jean Bouin à l’occasion du Centenaire de la Flamme du Soldat Inconnu.

Les autres absences sont des choix ou des mises à disposition de l’équipe Espoirs qui débute le « Championnat Espoirs Accession » ce dimanche à 15h00 contre Mont-de-Marsan. Les Espoirs Tarbais, entraînés par Nicolas Laharrague et Bertrand Gayri, seront confrontés, outre les Montois, à Montauban, Dax, Biarritz et Périgueux.

Jean-Jacques Lasserre