Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
Accueil > SANTE > SANTE

SANTE

Articles de cette rubrique


ARS Occitanie | Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie (SANTE)

vendredi 25 mars 2022 par Rédaction

Vous trouverez ci-dessous un nouveau point de situation coronavirus en Occitanie. Ce bulletin récapitulatif n°259 fait le point sur l’activité des équipes hospitalières de la région : encore 1762 hospitalisations en cours (-73) dont 120 en réanimation et soins critiques (-14) et on déplore 7294 décès à l’hôpital (+29 en 3j).

L’ensemble des indicateurs virologiques continue d’augmenter fortement dans notre région par rapport à la semaine précédente. Le nombre moyen de cas positifs par jour a augmenté de 47% en une semaine ce qui confirme une forte progression du virus (avec en moyenne 9365 nouveaux cas positifs par jour actuellement en Occitanie). Le nombre d’entrée en hospitalisation est pour autant en légère baisse à ce stade. Dans le contexte de la circulation simultanée des virus du COVID-19 et de la grippe, les gestes barrières restent un indispensable réflexe de bon sens, notamment pour protéger les plus vulnérables. Restons toujours vigilants.

• Prochain bulletin d’information coronavirus en Occitanie : mardi 29 mars 2022



ARS Occitanie | Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie (SANTE)

mardi 22 mars 2022 par Rédaction

Vous trouverez ci-dessous un nouveau point de situation coronavirus en Occitanie. Ce bulletin récapitulatif n°258 fait le point sur l’activité des équipes hospitalières de la région : encore 1835 hospitalisations en cours (+11) dont 134 en réanimation et soins critiques (-16) et on déplore 7265 décès à l’hôpital (+33 en 4j).

Des signes de reprise épidémique se confirment en Occitanie : le nombre de nouveaux cas repart à la hausse et s’établit déjà à un niveau élevé. Dans le même temps, la grippe est également très présente actuellement en Occitanie. C’est donc le moment de maintenir nos gestes barrières face à tous les virus même en ce début de printemps. La fin d’une obligation n’est pas la fin de la vigilance : restons très prudents pour limiter les contaminations et éviter une nouvelle vague épidémique.

Se protéger, c’est d’abord une question de bon sens : la crise sanitaire actuelle nous a rappelé de bons réflexes face aux virus. Ces gestes barrières restent d’abord des habitudes pleines de bon sens pour limiter les risques de contamination. Le port du masque reste encore recommandé pour protéger les plus fragiles. Il l’est aussi dans les situations d’affluence. Aérer son lieu de vie régulièrement n’a jamais été obligatoire mais reste essentiel pour lutter contre le virus : le printemps doit nous y aider. Ce bon sens est le même pour un autre geste barrière qu’apprennent tous les enfants : continuons à nous laver les mains très régulièrement. Ces habitudes du quotidien sont très simples mais toujours efficaces et essentielles.
• Prochain bulletin d’information coronavirus en Occitanie : vendredi 25 mars 2022



ARS Occitanie | Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie (SANTE)

mardi 15 mars 2022 par Rédaction

Ci-dessous un nouveau point de situation coronavirus en Occitanie. Ce bulletin récapitulatif n°256 fait le point sur l’activité des équipes hospitalières de la région : encore 1882 hospitalisations en cours (-64) dont 166 en réanimation et soins critiques (-9) et on déplore 7204 décès à l’hôpital (+43 en 4j).

Même si la situation s’améliore progressivement l’épidémie reste toujours très active en Occitanie. Après une baisse régulière, les indicateurs épidémiologiques repartent à la hausse avec une légère progression du taux de positivité et plus de 5000 nouveaux cas positifs en moyenne par jour. Le taux d’incidence est également en progression dans certains départements et pour la moyenne régionale. L’activité hospitalière, en hospitalisation conventionnelle comme dans les services de réanimation, est en légère diminution, ce qui allège la tension sur nos équipes soignantes. Dans ce contexte, il est nécessaire de ne pas relâcher tous nos réflexes de protection : c’est d’autant plus important que l’épidémie de grippe est encore très présente actuellement dans notre région. Restons prudents.

• Prochain bulletin d’information coronavirus en Occitanie : vendredi 18 mars 2022



ARS Occitanie | Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie (SANTE)

vendredi 11 mars 2022 par Rédaction

Ci-dessous un nouveau point de situation coronavirus en Occitanie. Ce bulletin récapitulatif n°254 fait le point sur l’activité des équipes hospitalières de la région : encore 1946 hospitalisations en cours (-83) dont 175 en réanimation et soins critiques (-12) et on déplore 7161 décès à l’hôpital (+42 en 3j).

Le nombre de nouveaux cas diminue moins et tend même à progresser à nouveau dans certains départements. C’est un signal qui nous invite à ne pas baisser la garde : la situation s’est améliorée mais l’épidémie n’est pas terminée en Occitanie. En secteur hospitalier, les indicateurs d’activité Covid poursuivent leur baisse progressive, notamment dans les services de réanimation. C’est une évolution rassurante pour nos équipes soignantes, mais, là aussi, la situation reste encore sous vigilance permanente. L’amélioration de la situation est le fruit de nos efforts collectifs. Comme chaque vague épidémique nous l’a rappelé, restons prudents et ne relâchons pas totalement nos bons réflexes de protection. C’est essentiel pour éviter un nouveau rebond.

À partir du lundi 14 mars, le « Pass vaccinal » reste obligatoire dans les établissements de santé, les maisons de retraites et les établissements accueillant des personnes en situation de handicap. L’obligation vaccinale qui s’applique aux soignants reste également en vigueur. Le port du masque sera toujours obligatoire dans les transports collectifs de voyageurs et dans les établissements de santé. Pour chacun d’entre nous, l’allègement progressif des mesures sanitaires doit s’accompagner d’un maintien de réflexes habituels de vigilance et de bon sens au quotidien. Face à tous les virus de l’hiver, il est toujours recommandé d’appliquer des gestes barrières, comme le lavage régulier des mains par exemple : un réflexe simple, accessible à chacun et efficace pour tous.

• Prochain bulletin d’information coronavirus en Occitanie : mardi 15 mars 2022



ARS Occitanie | Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie (SANTE)

mardi 8 mars 2022 par Rédaction

Vous trouverez ci-dessous un nouveau point de situation coronavirus en Occitanie. Ce bulletin récapitulatif n°254 fait le point sur l’activité des équipes hospitalières de la région : encore 2029 hospitalisations en cours (+18) dont 187 en réanimation et soins critiques (-13) et on déplore 7119 décès à l’hôpital (+36 en 4j).

La circulation virale poursuit très progressivement son évolution à la baisse. Les indicateurs sanitaires semblent plus favorables actuellement, mais ils sont toujours élevés en Occitanie par rapport aux niveaux d’activité les plus bas de ces derniers mois. La mobilisation de tous les acteurs de santé reste forte et vigilante face à des virus qui sont encore très actifs : c’est le moment de freiner davantage les contaminations Covid, c’est aussi le moment de se protéger face à la grippe qui est toujours très présente actuellement dans notre région.

Par ailleurs, un nouveau vaccin devient disponible dans certains centres de vaccination et chez les professionnels de santé libéraux. Ce vaccin Nuvaxovid® (Laboratoire Novavax) offre une possibilité supplémentaire pour être protégé par la vaccination. Sans ARN messager, c’est un vaccin fondé sur une technologie utilisée depuis un grand nombre d’années, par exemple pour les vaccins contre la grippe et l’hépatite. Il faut une première injection, puis une seconde 3 semaines plus tard, pour avoir une primo-vaccination complète. Les études cliniques qui ont été menées concernent plus de 45 000 personnes, comme ce qui a pu être fait pour les autres vaccins. Elle montrent que ce vaccin est sûr et efficace, avec des niveaux de protection à court terme contre l’infection et contre les formes graves. Il bénéficie d’une technologie bien connue qui peut prendre sa place dans l’arsenal vaccinal de la campagne de vaccination contre le Covid, pour les personnes qui ne sont pas encore vaccinées.

• Prochain bulletin d’information coronavirus en Occitanie : vendredi 11 mars 2022



ARS et CRSA Occitanie | Hommage au Dr Jean-François Millet, Président du Conseil territorial de santé et du Conseil de l’Ordre des médecins des Hautes-Pyrénées (SANTE)

mardi 8 mars 2022 par Rédaction

Pierre Ricordeau, Directeur général de l’Agence régionale de santé Occitanie et le Pr Laurent Schmitt, Président de la Conférence régionale de la santé et de l’Autonomie (CRSA), s’associent à l’hommage rendu au Dr Jean-François Millet, dont le décès brutal a été annoncé en ce début de semaine par ses proches.

Médecin généraliste, le Dr Jean-François Millet présidait le Conseil de l’Ordre des médecins des Hautes-Pyrénées depuis fin 2017. Cette même année, il avait été élu à la Présidence du Conseil territorial de santé des Hautes-Pyrénées. A l’issue de sa première mandature à la tête de cette instance de démocratie sanitaire locale, son action fédératrice faisait l’unanimité auprès de l’ensemble des acteurs locaux, professionnels et établissements de santé, sociaux et médico-sociaux, élus et institutions, représentants des usagers.

L’ARS et la CRSA Occitanie tiennent à saluer le partenariat précieux, dynamique et facilitant que le Dr Jean-François Millet a toujours impulsé sur ce territoire. Au cœur de la crise sanitaire, il s’était fortement investi pour accompagner la gestion de l’épidémie et soutenir la mise en œuvre de la campagne vaccinale. Au plus près des réalités territoriales, il s’était également engagé activement dans les travaux relatifs à l’attractivité médicale du département, et au développement de l‘accès aux soins pour tous.

Ces exemples illustrent l’esprit d’initiatives d’un homme de convictions, très engagé dans son métier et profondément attaché à faire avancer les réponses aux besoins de santé dans les Hautes-Pyrénées. L’Agence régionale de santé et la Conférence régionale de la santé et de l’Autonomie en Occitanie saluent la mémoire du Dr Jean-François Millet et adressent leurs sincères condoléances à ses proches.



Journée nationale de l’audition : tests auditifs gratuits au Centre d’Examens de Santé de la CPAM de TARBES (SANTE)

mardi 8 mars 2022 par Rédaction


ARS Occitanie | Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie (SANTE)

vendredi 4 mars 2022 par Rédaction

Vous trouverez ci-dessous un nouveau point de situation coronavirus en Occitanie. Ce bulletin récapitulatif n°253 fait le point sur l’activité des équipes hospitalières de la région : encore 2011 hospitalisations en cours (-180) dont 200 en réanimation et soins critiques (-26) et on déplore 7083 décès à l’hôpital (+54 en 3j).

L’amélioration se poursuit au regard de la baisse progressive des indicateurs sanitaires. C’est une évolution rassurante pour tous. Mais ces indicateurs sont encore très élevés dans toute notre région par rapport aux niveaux d’activité les plus bas ces derniers mois. La vigilance reste indispensable pour continuer à freiner la circulation virale.

Par ailleurs, l’INSEE vient de publier une nouvelle analyse de l’évolution des décès quotidiens en France, toutes causes de décès confondues. Pour suivre l’évolution de la mortalité depuis 2020, l’INSEE a fait le choix de privilégier la comparaison avec l’année 2019, année sans épidémie Covid. Sur la période du 1er juin au 31 décembre, la région Occitanie est marquée par un nombre de décès supérieur de 9% à celui mesuré sur la même période en 2019. Ces pics de mortalité correspondent aux différentes vagues épidémiques, à l’exemple de celle que nous avons connue en fin d’année 2021.

• Prochain bulletin d’information coronavirus en Occitanie : mardi 8 mars 2022



ARS Occitanie | Dispositifs d’appui à la coordination, une nouvelle organisation de proximité pour améliorer la prise en charge des situations complexes (SANTE)

vendredi 4 mars 2022 par Rédaction

L’ARS Occitanie accompagne la mise en place de dispositifs d’appui à la coordination (DAC), en lien avec les professionnels des secteurs sociaux, médico-sociaux et sanitaires, notamment des Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), les usagers et les conseils départementaux. D’ici juillet 2022, 13 équipes pluriprofessionnelles pourront orienter, informer et accompagner les professionnels et structures qui font face à des patients en situation de vie complexe.

Le communiqué ci-dessous fait le point sur la mise en place de ces nouvelles équipes dont l’objectif est de rendre plus lisibles les ressources disponibles sur les territoires afin de favoriser le maintien à domicile des patients et prévenir les hospitalisations évitables.



ARS Occitanie | Don du sang : : donner c’est sauver (SANTE)

jeudi 3 mars 2022 par Rédaction

Pas besoin d’être chirurgien, pompier ou sauveteur en mer pour sauver des vies. Donner régulièrement un peu de son temps pour donner son sang, c’est vital. En Occitanie, nous sommes 171 292 à avoir donné notre sang en 2021. Nous serons davantage en 2022. Rejoignez-nous : devenez donneur.

Comme 22 288 nouveaux donneurs l’an dernier, rejoignez la communauté du don du sang : vous pourrez améliorer les conditions de vie de nombreux malades et sauver des vies.

Les globules rouges prélevés lors d’un don de sang sont utilisés principalement pour les malades souffrant de cancer et autres maladies du sang. Ils peuvent également être utilisés en cas d’hémorragie ou d’anémie. Chaque année plusieurs milliers de personnes subissent aussi des hémorragies lors d’accidents de la route ou lors d’accouchements difficiles. Grâce aux stocks de sang, elles peuvent être soignées en toute sécurité. Les personnes souffrant de maladies héréditaires graves ou de maladies rares ont quant à elles besoin de ces transfusions tout au long de leur vie.

LIRE