Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         
 

TPR : Recrutement 2024-2025

jeudi 25 avril 2024 par Rédaction

Dix-sept équipiers « premiers » quittent le club, dont Duny et Fuertes

Deux joueurs de plus, Alexandre Duny et Anthony Fuertes, quittent le club faute d’accords trouvés, et se rajoutent aux quatorze départs que nous avons déjà annoncé : Mees Erasmus, Alexandre Combier, Alec Lambert, Aleksi Tchitchiashvili, Antoine Bousquet, Jone Seuvou, Dorian Bonnin, Aurélien Ricart, Thibaud Dulucq, Anthony Méric, Kalione Nasoko, Thibaut Trotta, William Pees, Yon Camou, ne sont pas conservés ou ne veulent pas rester. Sans oublier Toma’Akino Taufa parti à l’UBB en cours de saison.

Les vingt-quatre qui restent,

Ce sont des joueurs déjà sous contrat, ou en 1+1, qui viennent de renouveler leur engagement ou que le club souhaitait garder. Ce sont : Antoine Palisse, Léo Baratgin, Hadrien Monfort, Enzo Mondon, Vincent Dolier, Florian Lamothe, Baptiste Peytavi, Francis Rolland, Léo Saint-Guilhem, Léo Estaque, Len Massyn, Alexis Armary, Filipe Manu, Jean Guicherd, Jon Abadie, Julien Cantan, Mathieu Berbizier, Johan Paulet, Clément Latorre, Jonathan Duffau, Jone Tuva, Savenaca Rawaca, Pierre Descoubet. Le cas des demis était en suspend, les dernières sorties de Mickaël Thébault ont été convaincantes au point d’avoir été prolongé alors qu’Anthony Fuertes, va rebondir ailleurs. En tout, vingt-quatre des quarante-et-un joueurs qui ont évolué en Nationale cette saison sont conservés.

Huit recrues sûres, quatre en attente…

Nous pouvons vous confirmer à présent le nom des recrues « officielles » avec les retours des anciens « tarbais » Ximun Bessonart (Vannes), Irakli Mirtskhulava (Oyonnax), Masha Mirtskhulava (Niort), Maile Mamao (Bourg-en-Bresse) et Thomas Millet (sans club). Le demi-de-mêlée argentin Matias Brocal (Mauléon), l’arrière sud-africain Tiaan Swanepoel (Valence d’Agen) et l’ouvreur Espoirs Alexandre Perez (Perpignan), se sont aussi engagés. Les pistes annoncées de trois joueurs dacquois, un pilier, un seconde ligne et un trois-quarts, sont tombées à l’eau. Le club recherche un pilier droit, un seconde ligne pousseur expérimenté, un troisième ligne et un trois-quarts pour compléter son recrutement. Malgré tout le compte n’y est pas avec quatre piliers recrutés pour six départs (Erasmus, Combier, Taufa, Duny, Tchitchiasvhili, Lambert), un seconde ligne pour deux départs (Bousquet et Seuvou), un troisième ligne pour deux départs (Bonnin, Ricart) et deux trois-quarts pour quatre départs (Nasoko, Pees, Trotta, Camou)… De plus Antoine Palisse (non opéré des croisés à ce jour) n’est pas prêt de rejouer alors que Pierre Descoubet (opéré des croisés) devrait manquer la Phase Aller. Enfin Len Massyn doit subir un dernier contrôle médical pour obtenir le feu vert. Le reste de l’effectif « premier » sera complété par des Espoirs qui pourront faire la maille si besoin.

Recrutement qualitatif, retours de Bessonart, Mirtskhulava, Mamao…

A défaut d’être quantitatif, avec dix-sept départs pour huit signatures et quatre recrues à venir, le recrutement est qualitatif avec quatre joueurs expérimentés, dont deux de Pro D2 et un Espoirs de Top 14. Inutile de présenter Ximun Bessonart (27 ans), Irakli Mirtskhulava (35 ans) et Maile Mamao (28 ans), qui ont prouvé, à Tarbes et ailleurs, leur valeur. Lasha Mirtskhulava (33 ans) est aussi un joueur expérimenté qui hérité des gènes de son frère aîné. Thomas Millet, après une année blanche de globe-trotter, revient en Bigorre où son tempérament est apprécié tant sur le terrain que dans les vestiaires. Chez les jeunes aussi, il y a de la qualité. Alexandre Perez, l’ouvreur et Capitaine des Espoirs de l’USAP, est un pur produit catalan formé à l’Ecole de Rugby Sang et Or. A 21 ans, il a disputé neuf matchs avec l’équipe première, (quatre en Top 14 et cinq en Challenge Européen), dont deux de Top 14 et deux de Challenge Européen alors qu’il n’avait que 19 ans. Les autres recrues, bien qu’issues de Fédérale, sont prometteuses. Matias Brocal, 23 ans, est l’archétype du demi-de-mêlée argentin, accrocheur, coquin et c’est en prime un excellent buteur. Tiaan Swanepoel, 23 ans, est aussi un joueur prometteur même s’il ne faut pas le confondre avec son homonyme namibien, de quatre ans son aîné, qui vient de disputer la Coupe du Monde 2024 et qui enquille les pénalités à plus de soixante mètres.

Jean-Jacques Lasserre