Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         
 

Tarbes réagit trop tard…

samedi 6 avril 2024 par Rédaction

Tarbes-Suresnes : 30-36 (MT : 16-24)

Evolution du score : 0-7, 3-7, 3-14, 6-14, 13-14, 13-21, 16-21, 16-24 // 16-31, 23-31, 30-31, 30-36)

Petite assistance, temps chaud, vent tourbillonnant, pelouse parfaite, arbitrage de Julien Camus, assisté de Vincent Chouquet et Thierry Melliet

Tarbes : Trois essais Dulucq (19ème), Camou (70ème), Rawaca (72ème), trois transformations Fuertes (19ème), Trotta (70ème, 72ème), trois pénalités Fuertes (7ème, 16ème, 36ème)

Carton jaune : Combier (50ème)

Suresnes : Cinq essais Bachiri (4ème), Tuwai (8ème), Gueho (31ème), Barnier (59ème), Lesueur (77ème), quatre transformations Gueho (4ème, 8ème, 31ème, 59ème)

Carton jaune : Lee (64ème)

Compositions d’équipes

Tarbes : 1 Combier, 2 Mondon, 3 Erasmus, 4 Estaque, 5 Peytavi, 6 Saint-Guilhem, 8 Manu, 7 Abadie, 9 Dulucq, 10 Fuertes, 11 Tuva, 12 Rawaca, 13 Paulet, 14 Duffau, 15 Berbizier

Remplaçants : 16 Dolier (50ème), 17 Baratgin (51ème), 18 Seuvou (58ème), 19 Cantan (45ème), 20 Thébault (50ème), 21 Trotta (50ème), 22 Camou (MT), 23 Lambert (56ème)

Suresnes : 1 Coulibaly, 2 El Bibouji, 3 Assi, 4 van Leeuwen, 5 Djebbari, 6 Lachaise, 8 Lee, 7 Bozic, 9 Bachiri, 10 Lacoste, 11 Fartass, 12 Tuwai, 13 Barnier, 14 Baudy, 15 Gueho

Remplaçants : 16 Lesueur (60ème), 17 Lafrancesca (60ème), 18 Yahi (70ème), 19 Desbordes (60ème), 20 Lacroix (60ème), 21 Chezeau (60ème), 22 Delbecq (70ème), 23 Arias (60ème)

Un match ouvert, trop ouvert au niveau défensif pour les Tarbais qui se sont faits plusieurs fois transpercer en plein cœur avec trois premiers essais (4ème, 8ème, 31ème) offerts trop facilement. De quoi même en confiance une équipe suresnoise qui ne lâche jamais rien et qui est venue ajouter un cinquième essai (78ème) alors que Tarbes avait retourné le match avec deux superbes essais en deux minute (70ème, 72ème). Le tournant du match, ce sont les dix premières minutes de la seconde période où Tarbes a subi pénalité sur pénalité, mêlée à 5 mètres sur mêlée à cinq mètres pendant dix minutes d’affilée. Les Tarbais, en infériorité numérique suite à l’exclusion de Combier, se sont montrés héroïques sur leur ligne en dressant des barbelés infranchissables avant de céder en bout de ligne. A 16-31, le match était plié et Suresnes pouvait respirer bonus offensif en poche. Mais c’était sans compter sur une superbe réaction tarbaise avec deux essais splendides de Camou et de Rawaca qui ramenait le score à 30-31. Suresnes profitait d’une pénalité sur un ballon porté pour jouer une pénaltouche à 5 mètres et marquer par son talonneur remplaçant 30-36 (77ème). Tarbes allait avoir la balle de match sur une pénaltouche (80+2) à 5 mètres mais M. Camus jugeait le lancer pas droit et sifflait la fin de la rencontre.

Dans une chaleur presque estivale les Tarbais se faisaient cueillir à froid suite à un maul et un ballon écarté suivi de trois percussions dans l’axe conclues par le demi-de-mêlée Bachiri 0-7 (4ème). Une belle réaction tarbaise était récompensée par une pénalité à l’intérieur des 22 mètres qui permettait à Fuertes de réduire le score 3-7 (7ème). Mais sur une relance le centre Tuwai prenait la défense à revers et filait marquer un second essai trop facilement 3-14 (9ème). Les Tarbais emballaient la rencontre avec une pénalité jouée à la main et une seconde faute permettait à Fuertes des 20 mètres face de réduire de nouveau l’écart 6-14 (16ème). Dulucq inscrivait un superbe essai, presque en première main derrière une mêlée aux 40 mètres avec une percussion de Rawaca, un ballon rapidement écarté pour Fuertes qui attaquait la ligne et servait à l’intérieur son demi-de-mêlée qui filait entre les barres 13-14 (19ème). Suite à un nouveau ballon porté, les Suresnois enchainaient dans l’axe face à une solide défense tarbaise, l’ouvreur Lacoste choisissait un petit par-dessus dont le rebond trompait les défenseurs et profitait à Gueho 13-21 (31ème). La chance ne souriait pas aux Tarbais sur la sortie de camp contrée par Abadie (32ème). Mais derrière la touche un placage haut permettait à Fuertes de réduire l’écart des 22 mètres en biais 16-21 (36ème). Une nouvelle percée plein cœur de Lacoste, poursuivie par Tuwaï, échouait en bout de ligne sur un sauvetage de Dulucq dans l’en-but (40ème). Gueho prenait les points de la pénalité face aux poteaux 16-24 (40+2).

Le match allait basculer à la reprise avec une succession de huit pénalités et de dix mêlées à 5 mètres avec un carton jaune à Combier. Malgré une défense héroïque sur leur ligne, les Tarbais allaient finir par concéder un essai au large sur un retour intérieur du centre Barnier 16-31 (50ème). Par huit fois les Suresnois ont choisi la mêlée au lieu de tenter les pénalités au pied des poteaux et leur persévérance a fini par payer. Les Tarbais n’abdiquaient pas pour autant et bénéficiaient de pénalités et d’un carton jaune du troisième ligne centre Lee (64ème). Au lieu de taper deux pénalités faciles, Tarbes les jouait à la main et perdait le ballon sur la ligne et Suresnes se dégageait (67ème). Camou allait inscrire un essai en première main derrière une mêlée dans ses 40 mètres en transperçant à son tour en plein cœur 23-31 (70ème). Aussitôt sur un ballon contré en touche par Saint-Guilhem dans ses 22 mètres, les Tarbais enchainaient, Tuva transperçait, retrouvait Thébault qui servait en pivot Rawaca qui filait entre les poteaux 30-31 (72ème). Deux essais que Trotta transformaient en drop pour gagner du temps. Les Tarbais tentaient leur va tout mais échouaient en touche. Suresnes enclenchait un bon ballon porté, la défense tarbaise tenait bon mais écopait d’une pénalité. Sur la pénaltouche à 5 mètres le maul finissait dans l’en-but 30-36 (78ème). Une ultime attaque tarbaise derrière une touche débouchait sur une pénalité. Hélas la pénaltouche à 5 mètres était jugée pas droite, la mêlée tarbaise faisait l’effort mais Suresnes se dégageait et l’arbitre sifflait la fin.

Jean-Jacques Lasserre