Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         
 

Tarbes-Suresnes, samedi à 18h00 à Trélut

samedi 6 avril 2024 par Rédaction

Lever de rideau Espoirs : Tarbes-Carcassonne à 15h00 sur le terrain annexe

Suresnes : Objectif Top 6

A deux journées de la fin Suresnes est, pour la première fois, dans ses objectifs de disputer les Phases Finales de la Nationale, bien ancré à la cinquième place. Après un début de saison compliqué pour des raisons de calendrier les Suresnois ont su mettre à profit la Phase Retour pour s’installer dans le haut de tableau et s’y maintenir avec six victoires consécutives. Intraitables à Jean Moulin, défaits seulement par Bourg-en-Bresse (27-36), ils ont gagné deux matchs en déplacement à Vienne (19-28) et chez leur rival Chambérien (27-31). Une victoire en Bigorre serait capitale car dans le même temps son plus proche rival Chambéry va engranger 5 points sans jouer (Forfait de Blagnac). La dernière journée Suresnes accueillera Narbonne qui jouera le Top 4 pour jouer les Barrages à domicile, alors que Chambéry jouera également à Tarbes qui va jouer les arbitres entre Suresnois et Chambériens.

Suresnes avec la meilleure équipe du moment

Compte tenu des objectifs et du décalage de trois semaines avant la réception de Narbonne, le staff, qui vient d’être reconduit pour deux saisons supplémentaires, va aligner sa meilleure équipe. D’autant que les Bigourdans leurs réussissent assez bien avec cinq victoires en six confrontations dont deux à Trélut 30-40 en 2021-2022 et 10-19 en 2022-2023.

Tarbes est averti

Les Tarbais savent qu’ils vont affronter une équipe très accrocheuse qui ne lâche jamais rien comme ils en pu s’en rendre compte au match Aller où ils menaient 14-16 avant de se faire coiffer 21-16 (en infériorité numérique) pendant les arrêts de jeu. Même scénario suresnois contre Bourgoin (14-12), contre Hyères-Carqueiranne (17-16), avec un nouvel essai au bout des arrêts de jeu. Leur victoire à Chambéry (27-31) s’est jouée à la 79ème minute et ils ont cédé à la dernière minute à Bourgoin (31-24) et à Périgueux (17-16)… C’est une équipe très joueuse qui vient de battre le record de points et d’essais contre Vienne (73-7, 11 E) qui a inscrit 58 essais au total derrière Nice (67 essais), Albi et Narbonne (64 essais). Mais c’est aussi une équipe qui a encaissé 49 essais et occupe la onzième place devant Tarbes (57 essais) et Vienne (99 essais).

Donner le meilleur

Difficile de faire un pronostic en fin de saison quand une équipe, mal classée et décimée qui n’a plus rien à jouer, affronte une équipe qui joue sa place dans le Top 6 pour la première fois. De plus les jeunes Tarbais sortent rincés physiquement et moralement de cette sortie Carcassonnaise soldée par une lourde défaite (33-3) sous un vent tempétueux. Déjà décimés par les blessures les Bigourdans ont encore laissé des plumes dans l’Aude où les chocs ont été plutôt rudes. Si Camou, Duffau et Paulet ont pu récupérer, Latorre et Nasoko sont à l’infirmerie. A priori l’envie devrait être un peu plus forte du côté des visiteurs, qui ont un objectif à atteindre, mais les Tarbais ont une revanche à prendre sur eux-mêmes devant leurs supporters.

Cinq changements, retours de Combier, Mondon, Dulucq, Tuva, Trotta

Avec une infirmerie pleine et qui se remplie sans se désemplir, Combier, Mondon et Trotta, font leur retour dans le Groupe tout comme Dulucq et Tuva, absents à Carcassonne. Nasoko et Latorre quittent le Groupe sur blessures, Méric, Lamothe et Monfort sur roulement. Le staff a effectué huit changements dans le XV de départ avec Combier, Mondon, Dulucq, Fuertes, Rawaca, plus trois changements de postes avec Erasmus qui passe à droite, Paulet qui glisse de l’aile au centre et Berbizier qui recule de l’ouverture à l’arrière.

Tarbes : 1 Combier, 2 Mondon, 3 Erasmus, 4 Estaque, 5 Peytavi, 6 Saint-Guilhem, 8 Manu, 7 Abadie, 9 Dulucq, 10 Fuertes, 11 Tuva, 12 Rawaca, 13 Paulet, 14 Duffau, 15 Berbizier

Remplaçants : 16 Dolier, 17 Baratgin, 18 Seuvou, 19 Cantan, 20 Thébault, 21 Trotta, 22 Camou, 23 Lambert

Infirmerie : Après Bonnin (genou) et Bousquet (épaule), qui se sont fait opérer, Massyn (traumatisme crânien) et Pees (fracture de la tête du péroné), Palisse et Descoubet (ligaments croisés du genou), ont terminé la saison en cours. Tchitchiasvhili (nuque), et Duny (intercostal) ont rejoint l’infirmerie. Tchitchiasvhili sorti sur blessure à Bourg-en-Bresse n’a pas repris. Duny, souffre d’un gros hématome et d’une déchirure, suite au match contre la British Army et il devrait lui aussi manquer ce dernier Bloc. Rolland (gros orteil) et Ricart (pouce) toujours indisponibles, ont été rejoints par Latorre (coude) et Nasoko (contraction musculaire).

Jean-Jacques Lasserre