Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         
 

Licenciement post-incendie : 54 salariés de l’entreprise Toupnot exigent réparation devant les prud’hommes

jeudi 4 avril 2024 par Rédaction

Cliquez pour ouvrir l’album photos

Le 9 janvier 2019, un incendie aux causes encore inconnues ravageait l’usine agroalimentaire Toupnot créée à Lourdes en 1932 et qui comptait 74 salariés.

En dépit de la mobilisation des salariés, des pouvoirs publics et des élus du territoire, le groupe COFIGEO décida de ne pas tenir les engagements donnés par écrit au gouvernement et de ne pas reconstruire le site en dépit des 19 millions d’euros d’indemnisations d’assurance perçus.

Les anciens salariés de l’usine Toupnot ont demandé réparation de leur préjudice auprès du tribunal des prud’hommes, suite à l’incendie qui a détruit l’usine et conduit au licenciement de 74 salariés. L’audience des prud’hommes s’est déroulée sous haute tension, avec des accusations de pillage de l’entreprise par le dirigeant Rémi Arnauld de Sartre. Les avocats de l’employeur affirment que l’entreprise a tout fait pour préserver la valeur de ses marques et trouver un repreneur, sans en tirer de bénéfice. L’avocate des salariés demande des dommages et intérêts allant de 17 441 € à 71 468 € pour chaque salarié, ainsi que 8 000 € pour manquement à l’obligation de sécurité et inexécution du PSE, soit une somme entre 6 et 7 M€. Les avocats des dirigeants ont plaidé pour le rejet des demandes. La décision sera rendue le 17 septembre.