Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         
 

Retour sur Tarbes-Hyères

mardi 26 mars 2024 par Rédaction

Fuertes en animateur

Face à un adversaire solide et difficile à manœuvrer, la jeune équipe tarbaise a répondu présent dans le combat mais aussi dans le jeu en marquant trois essais dont deux des trois quarts. Anthony Fuertes, depuis deux ou trois matchs, ne se contente plus de distribuer le jeu à plat et de jouer au pied, il n’hésite plus à jouer dans le dos sur des joueurs lancés et à attaquer la ligne. L’attaque tarbaise, qui aligne la même paire de centres (Rawaca-Latorre) depuis Albi a inscrit douze essais dont trois ce samedi. C’est un des points positifs de cette fin de saison malgré une ligne de trois-quarts décimée. La défense a tenu bon face à quelques grosses séquences hyéroise (3ème, 6ème, 23ème, 49ème, 52ème, 72ème). L’attaque tarbaise a aussi produit de bons enchaînements (1ère, 16ème, 26ème, 33ème, 40ème, 45ème, 58ème, 75ème)

Trois essais sur lancements de jeu

A noter la longue séquence (16ème), avants/trois-quarts, avec renversement de jeu et pilonnage dans les cinq mètres qui a abouti à une pénalité sous les poteaux jouée à la main avec au bout l’essai d’Estaque (19ème). A noter aussi l’essai en première main derrière un maul et une sautée pour l’essai en bout d’aile de Paulet (28ème). Enfin, l’essai de Thébault (76ème), sur un exploit personnel à la finition, est parti d’une mêlée avec enchaînement et passe dans la défense de Lamothe.

Touche déficitaire, mêlée stable

C’est d’autant plus dommage que la touche et la mêlée tarbaise n’aient pas fourni de bons ballons car les lancements de jeu étaient intéressants lorsque la conquête était bonne. La mêlée, avec une première ligne inédite Erasmus-Dolier-Lambert, puis Baratgin-Lamothe-Montfort, n’a pas été dominée et a partagé les pénalités 3 pénalités et 2 coup-francs pour Tarbes contre 4 pénalités pour Hyères. A noter que beaucoup de mêlées étaient tournées et que ce n’est pas dans l’habitude tarbaise de les tourner… La touche a été moins beaucoup performante avec 7 ballons perdus pour un gagné avec des sauteurs hyérois parfois pénalisables. (accrochages en l’air) mais jamais pénalisés.

Douze Espoirs sur la Feuille de Match et sept dans le XV de départ

Avant de parler de victoire aux forceps, il faut souligner la performance d’une jeune équipe tarbaise composée de douze Espoirs, dont quatre en première ligne et deux en seconde ligne, si on compte Dolier, Cantan, Dulucq et Thébault, qui viennent de fêter leurs 23 ans. Car malgré l’incertitude qui pèse sur l’avenir du club avec les rumeurs d’un dépôt de bilan qui circulent depuis le mois de février, les joueurs hyérois ne veulent rien lâcher sur le terrain comme leur engagement dans les rucks et leur agressivité l’ont montré. 

JJ Lasserre