Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         
 

Tarbes-Hyères-Carqueiranne, samedi à 18h00 à Trélut

samedi 23 mars 2024 par Rédaction

Les Varois, en passe de devoir déposer le Bilan ou d’être rétrogradés financièrement, veulent marquer l’Histoire d’une manière plus flamboyante en se qualifiant sportivement pour les Phases Finales. Bien sûr, ils seraient interdits de participation, comme d’autres clubs, dont Tarbes, du temps de la Poule Elite mais quel beau Challenge à tenir. On se souvient qu’en 2016 les Tarbais, en pleine tourmente médiatique et financière, avaient quitté la tête haute et en beauté la Pro D2, en se maintenant sportivement malgré huit points de pénalités.

Hyères-Carqueiranne : Finir la tête haute

Les Varois, savent qu’ils vont tomber sur une équipe tarbaise qui n’a pas digéré l’humiliation du match Aller, raison de plus pour être prêts au combat. Ça tombe bien, le combat est dans l’ADN des rugbymen varois réputés, quel que soit le niveau où ils jouent, pour leur rugosité. Malgré les difficultés financières les joueurs qui ne lâchent rien sur le terrain restent sur trois victoires consécutives contre Bourgoin (23-10), Albi (26-20), deux gros « bras » de la Nationale et contre Vienne (29-5) avec le bonus offensif. Compte tenu d’un match en retard à Périgueux, les Varois peuvent espérer s’inviter à la table des « Grands » en cas de succès à Trélut. Pour autant ce ne serait pas une sinécure avec les réceptions de Narbonne, Bourg-en-Bresse, Carcassonne même si seuls Nice (17-42) et Blagnac (13-19) se sont imposés à Véran et que Chambéry y a décroché un nul (16-16) en début de saison.

Tarbes : Un fort goût de revanche

De leur côté les Tarbais sont animés par un fort sentiment de revanche après l’humiliation subie au match Aller (29-7, 4 E/1 E). Car au-delà du score, c’est le bonus offensif qui est resté en travers de la gorge et les vestiaires de Véran tremblent encore de la colère noire du Président Terré. Une colère justifiée par le manque d’implication d’une équipe qui venait pourtant de battre Bourg-en-Bresse (16-12) et Narbonne (25-20).

Conserver l’état d’esprit actuel

Sur ses dernières sorties Tarbes a fait montre de beaucoup d’implication et de solidarité en allant chercher deux bonus défensifs, à défaut de mieux, à Narbonne (20-13), à Bourg-en-Bresse (21-19) malgré deux cartons rouges, après avoir bonifié contre Vienne (31-7) et gagné à Périgueux (26-30). Des résultats probants malgré une équipe handicapée par les absences de plusieurs cadres. Ce samedi, malgré une équipe amoindrie, notamment en première ligne, les Tarbais veulent offrir une victoire à leurs supporters après un mois d’absence. Une victoire qui les lancerait vers une fin de saison en apothéose contre Suresnes et Chambéry. Au moment où commencent les négociations pour la reconduction des contrats, il serait malvenu de retomber dans travers d’Albi (13-42).

Pénurie en première et en troisième ligne

Le staff a dû racler les fonds de tiroir pour aligner une équipe, compte tenu des absences sur blessures de Tchitchiasvhili (nuque), Duny (gros hématome) et les cartons rouges d’Armary (six semaines) et de Guicherd (pas encore jugé). Avec les blessures de Palisse (genou) et le prêt de Taufa à l’UBB, Tarbes se retrouve dans l’obligation d’aligner deux Espoirs de 21 ans, à Gauche Léo Baratgin et à Droite Alec Lambert. Idem en troisième ligne avec les suspensions d’Armary et de Guicherd, qui s’ajoutent aux blessures de Bonnin (genou), Massyn (cervicales) et Ricart (pouce).

Cinq changements, retour de Duffau, débuts de Lambert…

Absences de Duny et Tchitchiasvhili

Compte tenu des absences sur blessures et suspension, le staff a effectué cinq changements dans le Groupe de Narbonne. Duny et Tchitchiasvhili quittent le Groupe sur blessures, Guicherd sur suspension, Mondon et Trotta sur roulement. Ils sont remplacés par Baratgin pour sa quatrième Feuille de Match (Périgueux, Bourg-en-Bresse, Vienne), Lambert, qui fera ses débuts chez les Pros, Paulet et Lamothe qui font leurs retours de roulement. Enfin Jonathan Duffau disputera son premier match de la saison après sa grave blessure au genou durant l’intersaison.

Compos  : 1 Combier, 2 Dolier, 3 Erasmus, 4 Estaque, 5 Peytavi, 6 Saint-Guilhem, 8 Manu (Cap.), 7 Abadie, 10 Fuertes, 11 Tuva, 12 Rawaca, 13 Latorre, 14 Paulet, 15 Berbizier

Remplaçants : 16 Lamothe, 17 Baratgin, 18 Seuvou, 19 Cantan, 20 Thébault, 21 Camou, 22 Duffau, 23 Lambert 

Infirmerie : Après Bonnin (genou) et Bousquet (épaule), voire Ricart (pouce), qui se sont fait opérer, Massyn (traumatisme crânien) et Pees (fracture de la tête du péroné), Palisse et Descoubet (ligaments croisés du genou), ont terminé la saison en cours. Tchitchiasvhili (nuque), et Duny (intercostal) ont rejoint l’infirmerie. Tchitchiasvhili sorti sur blessure à Bourg-en-Bresse doit subir un nouveau contrôle avant de rejouer. Duny, souffre d’un gros hématome, suite au match contre la British Army et il devrait lui aussi manquer ce dernier Bloc. Rolland (gros orteil), Nasoko (genou), devraient revenir au cours de ce Bloc.

Jean-Jacques Lasserre