Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         
 

Tarbes assure un succès bonifié

samedi 24 février 2024 par Rédaction

Tarbes-Vienne : 31-7 (MT : 17-7)

Evolution du score : 7-0, 7-7, 14-7, 17-7 // 24-7, 31-7

Faible assistance, temps froid (6°), pluie en seconde mi-temps, vent fort tourbillonnant, bon terrain, arbitrage de Hugues Samora, assisté de Thomas Guinle et Thierry Melliet.

Pour Tarbes : Quatre essais Manu (4ème), Latorre (24ème), de pénalité (53ème), Paulet (59ème), trois transformations Berbizier (4ème, 24ème), Fuertes (59ème).

Pour Vienne : Un essai de Piet (19ème) une transformation Richard

Deux cartons jaunes : Giroud (53ème), Ravanello (67ème)

Compositions d’équipes

Tarbes : 1 Erasmus, 2 Dolier, 3 Tchitchiasvhili, 4 Saint-Guilhem, 5 Peytavi, 6 Guicherd, 8 Manu (Cap.), 7 Abadie, 9 Dulucq, 10 Berbizier, 11 Tuva, 12 Rawaca, 13 Latorre, 14 Paulet, 15 Camou

Remplaçant : 16 Lamothe (58ème), 17 Baratgin (58ème), 18 Seuvou (58ème), 19 Estaque (64ème), 20 Cantan (61ème), 21 Thébault (64ème), 22 Fuertes (61ème), 23 Duny (58ème)

Vienne : 1 Capuano, 2 Gibierge, 3 Durand, 4 Chapelle (Cap.), 5 O’Flynn, 6 Peyrat, 8 Minodier, 7 Massot, 9 Piet, 10 Richard, 11 Massa, 12 Giovale, 13 Mollard, 14 Brunel, 15 Bellavia

Remplaçants  : 16 Benjamin (53ème), 17 Eliot (53ème), 18 Comptat (53ème), 19 Giroud (50ème), 20 Ravanello (53ème), 21 Derderian (59ème), 22 Bonnet (64ème), 23 Fernandes (53ème)

Face à une équipe de Vienne accrocheuse et joueuse Tarbes a réalisé l’essentiel en engrangeant sa première victoire bonifiée de la saison après son premier succès en déplacement. Et ce dans des conditions difficiles avec un vent fort tourbillonnant, un froid de canard et une pluie fine qui s’est invitée en seconde période. Des Tarbais qui, malgré des difficultés en touche, avec de nombreux ballons perdus et une mêlée moins conquérante, ont réussi à marquer quatre essais à une équipe qui s’est donnée en défense et qui s’est montrée dangereuse en attaque. Une équipe de Vienne rugueuse avec trois explications de textes viriles. Après une première mi-temps de bonne facture, avec deux équipes qui s’efforçaient de tenir le ballon, le jeu s’est délité peu à peu à l’heure de jeu, avec de nombreux turnovers et un manque de précision et de finition des deux côtés. 

Comme à Périgueux, les Tarbais marquaient d’entrée par Manu venu conclure en force un bel enchainement des avants derrière une pénaltouche dans les 22 mètres de Vienne 7-0 (4ème). Comme à Périgueux, Tarbes était tout près d’inscrire un second essai après une percée et un coup de pied à suivre de Latorre sur le renvoi sauvé en catastrophe à un mètre de la ligne (6ème). Mais la mécanique bigourdane grippait faute de ballons en touche. C’est sur un ballon perdu dans les 22 mètres tarbais que Vienne allait ouvrir le score malgré une grosse défense tarbaise sur sa ligne. Le demi-de-mêlée Piet trouvait la faille au ras d’un ruck sur le ballon écarté au large 7-7 (19ème). Pas le temps de douter que Latorre, derrière une chandelle bien captée par Berbizier, transperçait une nouvelle fois la défense et marquait après soixante mètres de course 14-7 (25ème). Vienne, sous pression, concédait une pénalité que transformait Berbizier des quinze mètres de face 17-7 (29ème). Les Tarbais continuaient d’enchaîner mais se heurtaient à une grosse défense. Tarbes et Vienne se procuraient deux grosses occasions d’essai par Latorre (32ème) et Massa (39ème) sauvées à un mètre de la ligne. Vienne terminait en trombe et pilonnait la ligne tarbaise durant les arrêts de jeu. Tarbes dressait les barbelés et récupérait une pénalité sur sa ligne avancée de dix mètres pour contestation. Berbizier jouait la pénalité à la main avec Dulucq qui perçait et récupérait une pénalité. Sur la pénaltouche, Erasmus était repris à un mètre et Manu sur la ligne (40+4).

Sur le renvoi de la seconde mi-temps Dolier transperçait la défense mais l’action échouait dans les vingt-deux mètres adverses. Face à des Viennois accrocheurs et virulents Tarbes allait pouvoir respirer sur un bon ballon porté écroulé près de la ligne. M. Samora, n’hésitait pas à filer entre les poteaux avec un carton jaune à la clé pour Giroud 24-7 (53ème). Vienne, qui jouait son va-tout, profitait d’un nouveau ballon perdu en touche pour envoyer du jeu au large mais Paulet interceptait dans ses vingt-deux mètres et filait à l’essai 31-7 (59ème). Un énorme enchaînement tarbais échouait sur la ligne avec un carton jaune à Ravanello qui avait tué l’essai par un en-avant volontaire (72ème). Les Tarbais, qui perdaient de nouveau le ballon sur la pénaltouche, dominaient cette fin de rencontre sans pouvoir marquer malgré une belle combinaison sur une pénalité jouée à la main (76ème). Les assauts bigourdans désordonnés étaient contrés par la défense héroïque d’une courageuse équipe viennoise qui n’allait rien céder malgré de longs arrêts de jeu.

Jean-Jacques Lasserre