Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         
 

Audience solennelle de rentrée du Tribunal Judiciaire

mardi 23 janvier 2024 par Rédaction

L’audience solennelle du tribunal judiciaire de Tarbes s’est déroulée ce lundi 22 janvier 2024 au palais de justice en présence de plusieurs personnalités dont Jean Salomon, préfet des H-P, Maryse Carrère, sénatrice, Benoît Mournet, député, Michel Pélieu, président du Conseil départemental Michel Pélieu. La procureure de la République de Tarbes, Bérengère Prud’homme, a prononcé un discours lors de cette audience. Elle a également dressé un premier bilan annuel de l’action de son parquet, mettant en avant la nécessité d’adaptation au contexte local. Ensuite, elle a abordé l’état des lieux de la délinquance.

La procureure de la République a souligné un problème majeur concernant la prise en charge des victimes par la médecine légale dans le département. En effet, il n’y a pas de médecin légiste local capable d’examiner immédiatement une victime et de déterminer son incapacité totale de travail (ITT). Les victimes d’agression sexuelle ou de viol doivent se rendre à Toulouse pour être examinées par un médecin légiste, ce qui est inacceptable. Le projet de créer un accueil médico-légal local se heurte à des problèmes de locaux adaptés et de financement. Il en va de même pour la création d’un centre d’accueil pour les victimes mineures, où elles pourraient recevoir des soins médicaux et être entendues par les enquêteurs. Des efforts supplémentaires seront déployés en 2024 pour résoudre cette situation et concrétiser ces projets, afin d’assurer une prise en charge des victimes au même niveau que dans les départements voisins.

La Procureure a annoncé que le palais de justice sera entièrement rénové avant l’été. De plus, des moyens informatiques seront mis en place pour la procédure pénale numérique, ce qui devrait fluidifier les circuits. Cependant, des renforts en ressources humaines sont nécessaires, notamment pour le recrutement de magistrats supplémentaires au parquet. Il est également mentionné que des réformes sont nécessaires pour améliorer le statut et la confiance des citoyens dans le fonctionnement de la Justice.
Le discours de Madame la Procureure

La présidente du Tribunal Judiciaire Muriel Renard a ensuite établi les objectifs pour l’année 2024. Elle a souligné les difficultés rencontrées par certains services du tribunal en 2023, et a mentionné que d’autres services ont également fait face à des défis en 2024. Elle a évoqué les changements intervenus.

Le discours de Muriel Renard, présidente du Tribunal Judiciaire

Documents joints

23 janvier 2024
info document : PDF
356.7 kio

23 janvier 2024
info document : PDF
121.1 kio