Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         
 

Une simulation des Nations Unies au fil de l’eau

jeudi 1er juin 2023 par Rédaction

Le lycée de Théophile-Gautier a accueilli les élèves de section européenne du lycée Victor-Duruy de Bagnères-de-Bigorre et leurs professeurs, Mme Gourio, M. Chalot et M. Martin pour un MUN, c’est à dire une simulation des Nations Unies ayant pour but de former les participants aux négociations internationales.

Alors que les Hautes-Pyrénées connaissent un stress hydrique lié au changement climatique, les élèves ont tenté de résoudre les questions globales de sécheresse en incarnant une trentaine de pays tels que la Colombie, la Russie ou le Qatar. Répartis en trois comités, environnemental, politique et droits de l’homme, ils ont débattu en anglais jusqu’à l’adoption de résolutions. Ainsi, ils ont non seulement développé des compétences linguistiques mais aussi pratiqué l’art de la négociation pour parvenir à un compromis malgré des intérêts divergents. Les débats se sont déroulés dans le respect du protocole diplomatique de l’ONU, grâce à l’encadrement des “chairs”, élèves volontaires, formés par Nicolas Bounet enseignant d’histoire-géographie en anglais lors de l’atelier MUN du lycée Théophile-Gautier. Les "Théophiliens et Théophiliennes" avaient déjà pu renforcer leurs compétences en prenant part à des conférences à Tournefeuille et à Leiden aux Pays-Bas.

Dorénavant ces mobilités internationales sont prises en charge par des financements européens dans le cadre d’Erasmus+ pour désenclaver des territoires ruraux comme les nôtres.

Cette expérience s’inscrit dans la préparation du grand oral et des études supérieures. En outre, cela enrichira le dossier Parcoursup des lycéens. Malgré un dress code un peu intimidant, cravate, tailleur ou costume, les élèves sont très facilement entrés dans leur rôle pour devenir des diplomates en herbe.