Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         
 

Bordères-sur-L’Echez : Commémoration du 19 mars (Communiqué)

mardi 21 mars 2023 par Rédaction

La cérémonie pour la Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc a eu lieu dimanche matin à Bordères sur l’Echez.

Une première cérémonie a rassemblé, à l’endroit de la stèle du 19 Mars 1962, Mme Sophie Drapier, 1ère Maire-adjointe, M. Christian Daléas, Président de la FNACA, les porte-drapeaux et le lieutenant Saint-Jean, représentant le chef de centre du centre de secours des pompiers de Bordères sur l’Echez. Parmi les porte-drapeaux se trouvaient MM. René Dartiguelongue représentant le comité départemental de la FNACA , Jean Dufaur-Dessus, pour la fédération départementale de l’UFAC (Union Française des Associations de Combattants), Henri Crampe, pour l’ARAC (Association Républicaine des Anciens Combattants), Léon Layré, ancien du Régiment de Bigorre, Thierry Attal, porte-drapeau du 1er Régiment FFI de Bigorre et Hugo Lebrun, porte-drapeau du comité FNACA de Bordères sur l’Echez.

Mme Drapier et M. Daleas ont prononcé les discours et déposé des gerbes. Un habitant de la commune, M. Laffitte a entonné un chant de sa composition à la mémoire de Jean-Pierre Lacassagne, mort durant les combats en Algérie.

Puis, devant le Monument aux Morts place Jean-Pierre Lacassagne, s’est déroulée la deuxième partie, en présence des sapeurs-pompiers de Bordères sur l’Echez. M. Daléas a lu le message officiel de la FNACA, avant la lecture par Mme Drapier du message Mme Patricia MIRALLES, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Armées, chargée des Anciens combattants et de la Mémoire.

« Après les commémorations du 60 e anniversaire voulues par le président de la République, les gestes et les déclarations, une nouvelle page doit pouvoir s’ouvrir. Il nous faut continuer à regarder et accepter ce pan de notre histoire collective dans son extrême complexité, assumer d’en transmettre la mémoire, mais sans transmettre aux nouvelles générations les passions d’alors. Il nous faut admettre que des mémoires diverses s’expriment et que la seule voie est de les additionner et non de les opposer. C’est le seul chemin pour la cohésion nationale ».

Un vin d’honneur a clôturé la cérémonie.