Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Tarbes-Blagnac, samedi à 19h00 à Trélut

vendredi 20 janvier 2023 par Rédaction

Blagnac avec l’esprit tranquille

Les Blagnacais, qui n’ont rien à perdre et tout à gagner en Bigorre, viennent en Bigorre l’esprit tranquille, sans aucune obligation de résultat. Des Blagnacais sereins, car les statistiques sont en leur faveur. En sept rencontres, deux de Fédérale, quatre de Nationale et une amicale, Blagnac s’est imposé six fois… (7-22 / 19-3 / 23-7 / 10-20 / 12-31 / 20-19) pour une seule défaite, il y a deux ans à Trélut (20-19). C’est dire si la confiance habite cette équipe qui pointe en cinquième position avec 45 points (9 V, 1 N, 5 D, 3 B), derrière Dax 62 points (13 V, 2 D, 6 B), Valence-Romans 53 points (9 V, 1 N, 5 D, 10 B), Albi 51 points (10 V, 1 N, 4 D, 5 B) et Bourg-en-Bresse 50 points (10 V, 5 D, 6 B). Mais qui devance Bourgoin 42 points (8 V, 1 N, 6 D, 4 B), Narbonne 41 points (8 V, 1 N, 6 D, 3 B) et Tarbes 40 points (7 V, 8 D, 8 B). Un match à 8 points entre deux équipes qui se verraient bien se qualifier pour les Phases Finales, sans avoir pour autant l’ambition et les moyens de monter en fin de saison.

Une équipe compliquée, difficile à jouer

Sans bruit, imperceptiblement au fil des résultats, Blagnac reste accroché en haut de tableau, avec des moyens modestes et une équipe rajeunie. Malgré diverses absences tout au long de la saison, Blagnac continue à tenir son rang. Albi (19-15), Tarbes (20-19), Chambéry (20-9), Rennes (21-3), Bourgoin (18-12) et Valence-Romans (20-18), sont tombés au Stade Ernest-Argelès. Seul Narbonne y a décroché un match nul (12-12). En déplacement, si les « Caouecs » ont perdu à Valence-Romans (38-6), à Bourg-en-Bresse (35-16), à Dax (22-16) et à Albi (24-13), ils se sont imposés à Cognac (13-32), à Hyères-Carqueiranne (3-15) et à Suresnes (20-23). C’est une équipe compliquée à jouer, avec une défense agressive bien en place et qui s’appuie sur un jeu au pied d’occupation et de pression très efficace, derrière une bonne conquête. C’est une équipe accrocheuse, qui ne lâche pratiquement jamais, qui guerroie dans les rucks où elle obtient des pénalités qui font souvent la différence au score, avec des buteurs de la trempe de Renaud. Bref une équipe difficile et d’autant plus compliquée à jouer, qu’elle peut aussi avoir des fulgurances en attaque, comme en témoigne l’essai de cent mètres parti de son en-but contre Albi.

Le groupe possible

Entre les blessures et les roulements, le staff fait beaucoup tourner à chaque rencontre. Cependant s’il manque des joueurs notoires devant et derrière, les présences de Vernetti, Renaud, Seunes et Delpy, quatre forts joueurs de jeu au pied de pression et d’occupation, montrent que Blagnac va s’appuyer sur son point fort.

Avants : Biscioni, Martin, Lorenzon, Ruiz, Trauth, Villerouge, Bertrand, Rousset, Bekov, Mutel, N. Tolofua, Boissière, Verdy, Vachon

Arrières : Ravier, Penc’Hoat, Delpy, Seunes, Villemur, Martins, Labau, Renaud, Doyenard, Vernetti,

Tarbes en confiance mais méfiant

Les Tarbais, qui entament la Phase Retour avec deux victoires consécutives, sont en pleine confiance après la victoire bonifiée à Cognac. Car même si c’était la quinzième défaite consécutive des Charentais, c’est leur plus large défaite à domicile (– 23), la seconde concédée avec le bonus offensif avec celle contre Blagnac (– 19). De quoi mettre en confiance et en méfiance aussi, puisque les Tarbais reçoivent justement Blagnac. Des Tarbais qui s’appuieront sur leur belle performance du match Aller où, en infériorité numérique, ils avaient été battus en toute fin de match 20-19. Sans toutefois oublier les ingrédients et l’abnégation, qu’ils avaient dû mettre pour éviter de prendre deux ou trois essais. Tarbes, qui s’est replacé dans la course aux Phases Finales, se doit de vaincre un adversaire direct qui tire dans sa catégorie, s’il veut continuer à espérer. L’après blessure de Thomas Lhusero, a été bien gérée avec l’arrivée en prêt d’Alexis Levron, le demi-de-mêlée Espoirs de la Section Paloise, qui va faire son entrée sur le banc dès ce samedi contre Blagnac. Si Lhusero a rejoint pour de longs mois à l’infirmerie Belair et Millet, Berbizier, qui a repris l’entraînement individuel avec Rémi Pourtau, devrait rejoindre bientôt ses coéquipiers avec Saint-Guilhem.

Retour d’Alofa, débuts de Levron

Selon l’adage, on ne change pas une équipe qui gagne, le staff a reconduit le Groupe de Cognac, à quatre exceptions près. Lhusero, sur blessure, Paulet, Tchitchiasvhili et Palisse, sur roulement, sortent du Groupe, remplacés par Alofa, retour de blessure, Duny et Combier, roulement et Levron, le suppléant de Lhusero.

Compos

1 Erasmus, 2 Lamothe, 3 Filomeno, 4 Bousquet, 5 Seuvou, 6 Coustalat, 8 Massyn, 7 Ricart, 9 Dulucq, 10 Fuertes, 11 Duffau, 12 Alofa, 13 Vakacegu, 14 Oltmann, 15 Pees

Remplaçants : 16 Mondon, 17 Combier, 18 Sajous, 19 Réal, 20 Levron, 21 Descoubet, 22 Trotta, 23 Duny

Jean-Jacques Lasserre