Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Les Insoumis 65 en pleine bataille

jeudi 19 janvier 2023 par Rédaction

La coordination de la France Insoumise 65 a tenu une conférence de presse pour présenter la marche contre la réforme des retraites qui est organisée à Paris le samedi 21 janvier à l’initiative d’une dizaine d’organisations de jeunesse. La France Insoumise se joindra à cette marche.

Grégory Korn a rappelé que la coordination de France Insoumise 65 coordonne les différentes actions politiques menées localement.

« Nous sommes sur une année qui va être combative, à commencer par la lutte contre la réforme des retraites. Nous avons une élue, une députée sur le département, un point d’appui important pour nos combats, l’occasion d’avoir un levier au niveau législatif pour les idées que nous défendons depuis plusieurs années ».

Les insoumis considèrent que cette réforme des retraites est une véritable déclaration de guerre sociale de la part du gouvernement, que c’est une réforme inutile et nuisible avec un déni de démocratie. Cette réforme constitue une régression sociale, et que c’est une grande injustice pour tout le monde. Que le système de retraite actuel n’est pas du tout en faillite, il y a des réserves d’argent conséquentes et qu’il n’y a aucune raison de faire cette réforme surtout en ce moment où les gens sont angoissés par le pouvoir d’achat. C’est une attaque contre la société. On peut faire autrement, de l’argent il y en a !

Plusieurs Insoumis seront à Paris samedi 21 pour la marche initiée par des associations et syndicats de la jeunesse. « Une marche d’espoir pour faire face à des perspectives d’avenir menacées, car nous sommes face à une situation critique pour la jeunesse », souligne Antony, jeune insoumis, qui a rappelé que les étudiants étaient pauvres. 

Pour conclure Grégory Korn se demande que pense Benoit Mournet de la réforme des retraites, car il reste très silencieux à ce sujet.

Nicole Lafourcade