Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Baccalauréat : 1500 élèves vont plancher dans le département

jeudi 12 mai 2022 par Rédaction

Dans le cadre de l’organisation du baccalauréat dans sa nouvelle version dans les établissements du département, Thierry Aumage, inspecteur d’académie, directeur académique des services départementaux de l’éducation nationale des Hautes-Pyrénées s’est rendu au lycée Marie Curie où les épreuves de spécialités se déroulent le 11 mai, et les 12 et 13 juin initialement prévues en mars dernier. Etaient présents les deux proviseures adjointes, , deux professeurs et 3 élèves de terminale.

Dans les Hautes Pyrénées, ces épreuves concernent 950 élèves de terminale générale et 340 élèves de terminale technologique des 9 lycées publics et 170 élèves de terminale générale et 35 élèves de terminale technologique des 4 lycées privés.

En préambule, le directeur académique a rappelé que dans le département les élèves réussissent bien au baccalauréat : en 2021 plus de 97% des élèves avaient été reçus, un beau taux de réussite. Pour la voix technologique un peu moins et pour le bac professionnel le taux de réussite était de 93,5%.

« Le report a été décidé par le ministre lors de la pandémie afin de préserver l’égalité des candidats et permettre à chacun de préparer sereinement les épreuves. Maintenir les épreuves en mars aurait conduit à des ruptures d’égalité entre les candidats selon les territoires et les situations personnelles. Le programme, lui, reste inchangé », a précisé Mme Lemaire, en charge de l’orientation au service académique.

Elle a expliqué que le bac aujourd’hui se divise en contrôle continu pour 40% de la note et 60% pour les épreuves de spécialités. Le 15 juin aura lieu la philo et en suivant le grand oral le 20 juin et le 1er juillet.

Afin d’offrir les meilleures conditions de préparation aux candidats plusieurs aménagements ont été apportés : tous les sujets seront aménagés de façon à ce que chacun, selon sa spécialité, puisse disposer d’un choix de questions ou d’exercices.

Les deux jours précédant l’épreuve seront consacrés aux révisions.