Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Tarbes éteint Albi

dimanche 8 mai 2022 par Rédaction

Tarbes-Albi : 14-8 (MT : 11-0)

Evolution du score : 5-0, 8-0, 11-0 / 11-3, 11-8, 14-8

Bonne assistance, temps chaud, venteux, arbitrage de Thibault Santamaria, assisté de MM. Soupre et Couvreur.

Pour Tarbes : Un essai Oltmann (16ème), une transformation et trois pénalités de Berbizier (31ème), Oltmann (40+1, 72ème)

Un carton jaune : Ricart (53ème)

Pour Albi : Un essai Vasuinubu (54ème), une pénalité Queheille (55ème)

Deux cartons jaunes : Queheille (43ème), Essid (44ème)

Les compositions d’équipes

Tarbes : 1 Bessonnart, 2 Mondon (cap.), 3 Aulika, 4 Maninoa, 5 Maximin, 6 Réal, 8 Manu, 7 Ricart, 9 Lhusero, 10 Berbizier, 11 Duffau, 12 Vakacegu, 13 Cantan, 14 Duffau, 15 Oltmann

Remplaçants : 16 Lamothe (63ème), 17 Combier (63ème), 18 Saint-Guilhem (63ème), 19 Sajous (63ème), 20 Dulucq (65ème), 21 Croquet (52ème), 22 Mansieux (77ème), 23 Duny (MT)

Albi : 1 Escur, 2 Castant, 3 Gvaladze, 4 André (cap.), 5 Backhouse, 6 Calas, 8 Maciotta, 7 Essid, 9 Queheille, 10 Vidal, 11 Vasuinubu, 12 Leaana, 13 Robinson, 14 Decrop, 15 Marzocca

Remplaçants : 16 Venter (51ème), 17 Dedieu (51ème), 18 Foures (65ème), 19 Engelbrecht (49ème), 20 Pouzoullic (55ème), 21 Couchinave (55ème), 22 Pilet (55ème), 23 Afatia (55ème)

Tarbes a mis sous l’éteignoir une grosse équipe d’Albi qui était venue chercher la seconde place de la Poule, synonyme de demi-finale à domicile. Une défaite, qui aurait puêtre plus lourde sans deux pénalités « faisables » laissées en route et sans deux ou trois essais gâchés par des en-avant près de la ligne de la part d’une équipe tarbaise qui voulait finir sa saison en beauté. Le coup est dur pour Albi, venu avec tout son aréopage, qui se retrouve quatrième dépassé par Soyaux-Angoulême qui s’est imposé à Bourgoin. Les Tarbais ont dominé une équipe albigeoise sans solution, privée de ballons, qui n’a jamais réussi à mettre en danger une équipe tarbaise bien en place et agressive en défense. Des Tarbais entreprenants qui ont transpercé à plusieurs reprises les lignes tarnaises sans pouvoir marquer à cause de fautes de main près des lignes. Des Tarbais dominateurs en touche, en mêlée, dans les rucks et même en l’air, sous les chandelles. Les rares ballons tarnais étaient le plus souvent rendus au pied, faute de solution offensive. Les rares occasions tarnaises l’ont été sur une interception qui a amené le carton jaune de Ricart et la pénalité de Queheille (54ème) et sur deux relances de Pilet dont une a amené l’essai de Vasuinubu (56ème). Sur la seconde l’ailier fidjien était repris à cinq mètres (59ème). Malgré tout, les Tarbais, bien que sonnés, ont su remettre le bleu-de-chauffe et ont remis sous pression les Albigeois qui n’arrivaient pas à mettre leur jeu en place. Les Tarbais terminaient même plus fort, gâchant deux nouvelles occasions d’essais, et se mettaient à l’abri grâce à leur mêlée.

Albi démarrait fort mais se faisait écœurer par une grosse défense. Tarbes jouait crânement sa chance et une double percée de Oltmann et de Berbizier, échouait à cinq mètres de la ligne (5ème). Millet, s’échappait petit côté et envoyait Oltmann à l’essai 5-0 (16ème). Echaudés les Albigeois réduisaient la voilure alors que les Tarbais envoyaient du jeu et obtenaient une pénalité transformée par Berbizier 8-0 (31ème). Albi s’essayait à jouer mais se heurtait à un mur, même sur une pénaltouche à cinq mètres (38ème) où les Tarbais récupéraient la pénalité. Albi se mettait de nouveau à la faute et Oltmann, des 45 mètres en biais, ajoutait trois points pendant les arrêts de jeu 11-0 (40+1).

A la reprise un contre de Réal amenait le carton jaune de Queheille mais Berbizier, des 22 mètres en biais, manquait la pénalité (43ème). Essid écopait d’un carton jaune pour un placage à retardement dangereux sur Berbizier (44ème). Albi frisait le pire avec un superbe enchaînement qui échouait à cinq mètres (46ème). Tarbes récupérait une pénalité mais Berbizier, encore secoué, échouait de nouveau des 22 mètres en biais (48ème). Les Tarbais continuaient à dominer et à envoyer du jeu mais alors qu’ils étaient sur une grosse séquence Calas interceptait. Ricart revenait comme un obus mais son placage était jugé dangereux et le troisième ligne était exclu. Albi, petit bras, choisissait de réduire le score au lieu de profiter de sa supériorité numérique pour prendre la pénaltouche ç cinq mètres. Queheille des 22 mètres réduisait l’écart 11-3 (54ème). Une relance en slalom de Pilet surprenait la défense et Vasuinubu marquait sur le ballon joué au pied 11-8 (56ème). Les Albigeois se montraient dangereux sur une nouvelle relance de Pilet et Vasuinubu était repris à cinq mètres (59ème). Mais les Tarnais, sous pression, dominés en mêlée, n’arrivaient pas à faire douter des Tarbais qui ne voulaient rien lâcher. Tarbes, sur une relance d’Oltmann, prolongée par Duffau, échouait dans les 22 mètres (69ème). La mêlée tarbaise faisait l’effort et Oltmann, des 22 mètres en biais, passait la pénalité 14-8 (72ème). Les Tarbais déchainés, jouaient de longues minutes à cache ballon dans un affrontement d’avants et conservaient le gain du match, sans avoir trop tremblés.

Jean-Jacques Lasserre