Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
Accueil > ACTUALITE TARBES ET GRAND TARBES > ACTUALITE TARBES ET GRAND TARBES

ACTUALITE TARBES ET GRAND TARBES

Articles de cette rubrique


Les agents des finances publiques soutenus par des élus (ACTUALITE TARBES ET GRAND TARBES)

vendredi 27 septembre 2019 par Rédaction

Les agents des finances publiques de Tarbes étaient à nouveau mobilisés ce jeudi 26 septembre avec une grève et la fermeture symbolique du centre des finances publiques de Tarbes, boulevard Maréchal Juin. Ils avaient le soutien d’élus avec la présence de la CGT.

Avant de donner la parole à trois élus qui se sont adressés aux agents des finances publiques José Navarro de l’UD CGT 65 a déclaré que cette fermeture symbolique du centre des finances publiques de Tarbes ce jeudi tout comme l’a été celle de Lourdes mardi a pour but de les garder ouverts et celui qui veut les fermer, c’est le gouvernement avec le plan Darmanin qui veut imposer en trois ans la destruction quasi-totale des réseaux de finances publiques en créant des maisons France service et refiler le bébé aux collectivités locales, donc une perte de qualité de service, non pas parce que les collectivités ne sont pas capables d’assurer le service public, mais parce qu’il y aura une véritable difficulté à assumer toutes les compétences qu’elles soient des finances publiques ou autres. De plus dans ces fameuses maisons avec des agents dont on ne connaît même pas le statut, ni la rémunération, ni qui va les prendre en charge. Nous demandons le retrait du plan Darmanin et le maintien des réseaux de proximité.(...)



Bilan des contrôles routiers du jour (ACTUALITE TARBES ET GRAND TARBES)

jeudi 26 septembre 2019 par Rédaction

Bilan des contrôles routiers de la journée :

Zone police

1) Lourdes :

- personnel engagé 9

- véhicules contrôlés 32

- infractions 0

2) Tarbes :

- personnel engagé 22

- véhicules contrôlés 74

- infractions 15 dont 7 défauts de ceinture, 3 défauts de contrôle technique, 1 non apposition d’attestation d’assurance, 1 non transfert de carte grise, 1 défaut de feu stop, 2 immobilisations de véhicule

Zone gendarmerie

1) Bazet :

- personnel engagé 12

- véhicules contrôlés 50

- infractions 7 dont 1 conduite sans permis, 2 conduites sous stupéfiants, 1 défaut de contrôles techniques camionnette, 3 non présentation de pièces

2) Chis :

- personnel engagé 9

- véhicules contrôlés 40

- infractions 3 dont 1 défaut d’assurance, 2 défauts de contrôles techniques

3) Bagnères-de-Bigorre :

- personnel engagé 12

- véhicules contrôlés 60

- infractions 0



La restructuration du réseau des finances publiques s’invite au conseil communautaire de la communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées (ACTUALITE TARBES ET GRAND TARBES)

jeudi 26 septembre 2019 par Rédaction

Le conseil communautaire de la communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées présidé hier soir par Gérard Trémège a été dominé dès l’ouverture par un débat sur la restructuration programmée du réseau des finances publiques. Samuel Bouju, secrétaire général de la préfecture, représentant le préfet, est venu porter la parole de l’Etat. Une motion a été adoptée et votée à l’unanimité.



Toupnot et Altifort : Marc Glita, délégué interministériel aux restruturations d’entreprises, fait le point (ACTUALITE TARBES ET GRAND TARBES)

jeudi 26 septembre 2019 par Rédaction

Après la rencontre avec les représentants des personnels des entreprises TOUPNOT de Lourdes et ALTIFORT Tarbes, Marc Glita, le délégué interministériel aux restructurations d’entreprises et Brice Blondel, préfet des Hautes-Pyrénées, se sont exprimés devant la presse pour faire le point.

Le préfet a souligné que la venue du délégué interministériel aux restructurations d’entreprises était le témoignage d’une continuité dans la volonté de traiter les sujets préoccupants depuis l’an passé avec l’entreprise TOUPNOT et l’ entreprise ALTIFORT, que sa présence prouve qu’il y a un intérêt de l’Etat qui est majeur pour ces deux sites, que l’Etat était présent et qu’il se mobilise.

Marc Glita a précisé qu’il avait pris la suite de Monsieur Floris le 1er septembre, qu’il connaît les deux dossiers et qu’il était opportun pour lui de venir à la rencontre des salariés et dans le même temps rencontrer les responsables dans le but de faire le point sur la situation actuelle des deux entreprises.(...)



Assemblée générale de l’Association Ambitions Pyrénées (ACTUALITE TARBES ET GRAND TARBES)

mercredi 25 septembre 2019 par Rédaction

L’association Ambitions Pyrénées a tenu son assemblée générale ce mercredi sous la présidence de Daniel Pugès, en présence de Michel Pélieu, président du conseil départemental, de Chantal Robin-Rodrigo, vice-présidente et ancienne présidente.

Pour tout savoir sur cette assemblée (.pdf)



Signature de la convention de contrôle allégé en partenariat entre la Direction départementale des Hautes-Pyrénées et le syndicat mixte de traitement des déchets des Hautes-Pyrénées (SMTD65) (ACTUALITE TARBES ET GRAND TARBES)

mercredi 25 septembre 2019 par Rédaction


M. Philippe BAUBAY président du SMTD65, a signé ce jour une convention de contrôle allégé en partenariat de la dépense avec le directeur départemental des Finances publiques, Rémi VIENOT, et le payeur départemental, Jean-Philippe SENSEBE. (...)



Le point sur la situation de l’usine Toupnot après l’entrevue des salariés avec Marc Glita, délégué interministériel aux restructurations d’entreprises (ACTUALITE TARBES ET GRAND TARBES)

mercredi 25 septembre 2019 par Rédaction

Ce matin, une délégation des salariés de l’entreprise Toupnot de Lourdes a été reçue en préfecture par Marc Glita, délégué interministériel aux restructurations d’entreprises, et Brice Blondel, préfet des Hautes-Pyrénées. A la sortie de cette réunion, Philippe Combes, au nom du personnel et José Navarro, délégué de l’UD CGT 65 ont fait le point de la situation.

Déclaration de Philippe Combes et ses réponses à la presse

Déclaration de José Navarro



Journée nationale d’hommage aux harkis (ACTUALITE TARBES ET GRAND TARBES)

mercredi 25 septembre 2019 par Rédaction

Ce matin, à 10h, devant le monument aux morts des allées Leclerc, a eu lieu la cérémonie organisée dans le cadre de la journée nationale d’hommage aux Harkis et aux membres des formations supplétives.

Placée sous l’autorité du chef d’escadron Christophe Lecomte, délégué départemental adjoint et représentant le délégué militaire départemental des Hautes-Pyrénées, la cérémonie a été présidée par Samuel Bouju, secrétaire général de la préfecture des H-P, représentant le préfet Brice Blondel, en présence de Gérard Trémège, maire de Tarbes. Etaient présentes les personnalités de la ville et du département, dont Andrée Doubrère, conseillère départementale. Le piquet d’honneur était armé par le 35ème RAP. (...)



Conseil départemental : compte-rendu de la commission permanente du 13 septembre 2019 (ACTUALITE TARBES ET GRAND TARBES)

mercredi 25 septembre 2019 par Rédaction


Aucune avancée pour les 35 employés d’Altifort (ACTUALITE TARBES ET GRAND TARBES)

mercredi 25 septembre 2019 par Rédaction

Suite à la rencontre avec le délégué interministériel aux restructurations d’entreprises Marc Glita et Brice Blondel, préfet des Hautes-Pyrénées, avec les représentants du personnel d’Altifort, Romain Subra pour les salariés et José Navarro de l’UD CGT 65 nous expliquent ce qu’il en est ressorti :

« Nous avons demandé à ce monsieur ce qu’il pouvait faire pour nous, pour cette activité 100% à l’Etat, puisque aujourd’hui la totalité de la production est pour la Défense, il nous a répondu qu’il travaillait dessus.

Ce qui nous inquiète aujourd’hui c’est que Nexter recherche une issue de secours donc sans passer par Tarbes et cela serait catastrophique pour nous.

Ce matin nous avons rencontré une personne qui s’est présentée à l’usine, apparemment amie de la direction, qui n’a pas de projet pour nous et qui n’a pas les moyens financiers de nous assumer, que de la mascarade ! Dans l’après midi, nous devons rencontrer une autre personne, on verra bien », a déclaré Romain Subra.(...)