Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
Accueil > SPORTS > SPORTS

SPORTS

Articles de cette rubrique


LFB : Sandrine Gruda en joker Lyon (Basket)

samedi 21 octobre 2017 par Rédaction

Après dix ans d’absence, Sandrine Gruda (1,93m, 30 ans) fait son grand retour en Ligue Féminine de Basket au Lyon ASVEL de Tony Parker. L’internationale, aux 161 sélections, arrive comme joker médical de Djenné Diawara, qui a subi une opération de la main. Un renfort de choix pour une équipe qui dispose d’un gros effectif mais qui vient de subir sa troisième défaite consécutive en quatre journées. Le club de Marie-Sophie Obama et Tony Parker réalise donc un grand coup en enrôlant la championne WNBA en 2016 et double lauréate de l’Euroligue avec l’équipe russe d’Ekaterinbourg (2013 et 2016). L’an passé, Sandrine Gruda, considérée comme l’une des références du basket européen, évoluait sous les couleurs de Fenerbahçe. En Euroligue, l’internationale s’est montrée particulièrement régulière (12,4 points et 6,6 rebonds en moyenne) même si son parcours européen avait pris fin en finale contre les Russes du Dynamo Koursk (63-77). Cet été, Sandrine Gruda a disputé la saison WNBA avec les Los Angeles Sparks après son mariage (elle avait d’ailleurs renoncé à rejoindre l’équipe de France pendant cette période). Pourtant, la pivot tricolore n’a pas pris part à la finale perdue par les Californiennes face au Minnesota Lynx (2-3). Sandrine Gruda devrait effectuer sa rentrée le 28 octobre en Coupe de France sur le parquet de Montbrison. Elle retrouvera la LFB le 3 novembre contre Roche Vendée. Sa dernière apparition en LFB remonte à la saison 2017-2018, sous les couleurs de Valenciennes.



LFB : Nice-TGB (suivre l’évolution du score) (Basket)

samedi 21 octobre 2017 par Rédaction


Basket : Coupes d’Europe Euroligue et Eurocup (Basket)

samedi 21 octobre 2017 par Rédaction

Sur les six équipes françaises engagées en Coupes d’Europe, seul Bourges à Braine (Euroligue) et Charleville-Mézières à domicile (Eurocup), se sont imposés.

Euroligue féminine - Journée 2

Kursk (RUS) - Villeneuve d’Ascq 83-68

Sur le parquet du champion d’Europe russe, l’ESBVA-LM a complètement raté son départ. Menées 23-9 après 10 minutes de jeu, les partenaires de Jo Gomis (13 pts, 5 rbds) ont eu le mérite de ne rien lâcher face au duo Vadeeva (16 pts, 10 rbds) - Petrovic (12 pts, 10 rbds). La Tricolore de Kursk Héléna Ciak (6 pts, 4 rbds) a connu une soirée difficile en attaque (1/7). Les Nordistes tenteront de se reprendre la semaine prochaine contre Braine.(...)



Poule d’Accession J6 - Matchs avancés : Chambéry chute, Aix continue (Rugby Tarbes et 65)

samedi 21 octobre 2017 par Rédaction

Bourgoin-Chambéry (BD) : 26-21 (20-11) Arbitre M. Rouquié

Evolution du score (7-0, 14-0, 14-3, 14-8, 17-8, 17-11, 20-11 // 23-11, 23-14, 26-14, 26-21)

Pour Bourgoin : Deux essais de Tabualevu (5ème, 13ème), deux transformations, quatre pénalités de Javaux (31ème, 40+3, 44ème, 49ème)

Carton jaune Bezuidenhout (62ème) placage dangereux, Taavili 63ème, placage dangereux,

Carton blanc : Turell (77ème), faute en mêlée

Pour Chambéry : Deux essais de Gauci (25ème), de pénalité (78ème), trois pénalités de Villanove (22ème, 37ème, 47ème)

Carton jaune : Saïd-Omar (40+2), placage à retardement(...)



LFB : Nice-Tarbes samedi 21 à 20h (Basket)

samedi 21 octobre 2017 par Rédaction

François Gomez attend une réponse....

Après quatre journées, François Gomez est toujours dans l’expectative. Il attend une réponse de son groupe. Avant le Hainaut, il déclarait : « Aujourd’hui, je ne sais pas à qui j’ai à faire ? Au groupe qui s’est présenté contre Bourges ou à celui qui s’est présenté contre Lyon et Montpellier ? On a encore pris une seconde branlée, type Lyon. On retombe dans nos travers et ce n’est pas insulter mes joueuses de dire qu’on a fait preuve d’immaturité, de manque de responsabilités. A des moments, on a des comportements de gens qui ont peur et qui reculent au lieu d’avancer. J’attends que mes joueuses me donnent de la confiance. Aujourd’hui, on est dans l’instabilité la plus complète. » Une réponse que peuvent lui donner ses joueuses ce samedi à Nice contre une équipe en plein doute qui reste sur trois échecs consécutifs. (...)



Les matchs et résultats du week-end (21 et 22 octobre 2017) (Les matchs du week-end )

vendredi 20 octobre 2017 par Rédaction

Rugby - Football - Basket


Gagnez votre place pour le match Stado-Aubenas (Rugby Tarbes et 65)

mardi 17 octobre 2017 par Rédaction


Après Albi, Tarbes entre satisfaction et frustration (Rugby Tarbes et 65)

lundi 16 octobre 2017 par Rédaction

L’essai albigeois non valable

Chez les Tarbais le sentiment est mitigé entre la satisfaction de revenir de chez un favori avec un bonus défensif mérité et la frustration de ne pas avoir ramené plus, compte tenu du contexte. Au coup de sifflet final, c’est bien sûr la satisfaction de prendre un point, qui prédomine. Mais après, le calme revenu, les joueurs et le staff se sont rendu compte qu’ils auraient pu l’emporter avec un peu plus de maîtrise et un peu plus de jeu. Mais surtout sans une grossière erreur d’arbitrage, confirmée à la vidéo et par le superviseur de la rencontre M. Hadj Bachir. L’essai albigeois est entaché d’une grosse obstruction au départ de l’action, non signalée par le trio arbitral, et débouche sur un essai ’’casquette’’, après un gros cafouillage au sol qui bénéficie aux Albigeois. Le score était de 6-3 à ce moment là et les Tarbais auraient pu égaliser des 40 m, si l’obstruction avait été sifflée. Soit un différentiel de dix points alors que le Stado ne s’incline au final que de quatre points ! Mais même sans cette péripétie les Bigourdans ont le sentiment d’avoir laissé passer une belle occasion de s’imposer. Notamment lorsqu’ils ont réussi à emballer le jeu.(...)



Basket LFB : Après TGB-Hainaut (Basket)

lundi 16 octobre 2017 par Rédaction

Le TGB quatrième !

Grosse performance des Tarbaises contre le Hainaut qui subit une des plus lourdes défaites de ces dernières années. Mettre 33 points à une équipe dont le coach prône la solidarité est un véritable exploit. « On peut attaquer à un ou deux mais on doit défendre à cinq. Je déteste voir l’équipe adverse dérouler son système de jeu », telle est la philosophie de Fabrice Fernandez, le jeune coach nordiste qui a sauvé, il y a deux ans l’équipe de la relégation pour la mener en Play-Off l’an passé. On peut donc comprendre l’humiliation ressentie samedi soir au Quai de l’Adour devant la démonstration de puissance et de vitesse du TGB. Lorsqu’il joue à ce niveau, Tarbes peut prendre n’importe qui au Quai de l’Adour avec le soutien d’un public en transes. Bourges, battu au Quai 71-61, et qui vient de mettre 48 points sur le parquet de Nantes (45-93), après en avoir mis 28 à Mondeville (84-56), en est la preuve ! (...)



Tour de France 2018 : une étape départ à Lourdes depuis le sanctuaire ? (Cyclisme - Cyclotourisme)

lundi 16 octobre 2017 par Rédaction

C’est demain, à Paris, que sera dévoilé le parcours du Tour de France 2017. Selon des indiscrétions, le département des Hautes-Pyrénées (et aussi le Béarn) serait gâté par les organisateurs puisque la Grande Boucle pourrait bien y rester trois ou quatre jours avec une arrivée et deux départs. Le col de Couraduque et Gavarnie-Les Especières sont évoqués pour des arrivées en altitude. Une étape départ devrait coïncider avec un double anniversaire puisque les coureurs partiront vraisemblablement du sanctuaire Notre-Dame de Lourdes, en cette année où la cité mariale fêtera le 160ème anniversaire des apparitions de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous. Il y aura aussi 70 ans que Gino Bartali, surnommé « Gino le Pieux » avait gagné l’étape Biarritz-Lourdes (LIRE), le jeudi 8 juillet avant de remporter le Tour de France le dimanche 25 juillet 1948. La ville-départ pourrait être dans le Sanctuaire ou aux abords. L’évêque de Lourdes a reçu il y a quelque temps Michel Pélieu, président du conseil départemental et Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, et aurait donné son accord. Ce dernier se rendra d’ailleurs dans le département mercredi, au lendemain de la présentation officielle pour reconnaître les étapes qui emprunteront les Hautes-Pyrénées.