Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
   
  
   
 

Conférence de presse de rentrée de l’Union Départementale CFDT des Hautes-Pyrénées (septembre 2012)

mardi 25 septembre 2012 par Rédaction

Conférence de presse de rentrée de l’Union Départementale CFDT des Hautes-Pyrénées (septembre 2012)

C’est dans un contexte morose dû à la crise qui n’en finit pas de faire des ravages, que s’effectue donc cette rentrée 2012. Certes, nous n’avons pas dans notre département de gros plan social tel que SANOFI, ARCELOR MITAL, CARREFOUR et autres, il n’en reste pas moins que nous sommes nous aussi très fortement impactés et j’en veux pour preuve le nombre de salariés qui nous sollicite pour cause de licenciement. Les chiffres du chômage ne me démentiront pas puisque nous sommes pour le mois de juillet à 12% de demandeurs d’emploi. Aucun secteur d’activité n’y échappe : le bâtiment, le commerce avec une baisse du chiffre d’affaires de certains hyper- marchés et des rumeurs de sureffectif, l’hôtellerie restauration avec une météo qui n’a rien arrangé en début de saison, l’agro-alimentaire avec là aussi des rumeurs de licenciement à la SAPY à Bordères sur l’Echez : cette entreprise a été rachetée par le groupe MAÏSADOUR il y a peu et comprend 80 salariés. L’industrie, avec certaines entreprises sous-traitantes qui font pression sur les salariés pour qu’ils partent et l’on voit se multiplier les ruptures conventionnelles.

Hélas, la fonction publique n’est pas en reste puisque le manque de moyens financiers dû au désengagement de l’Etat fait que l’on assiste à la remise en cause des statuts, le recrutement d’emplois précaires et des salaires en dessous du SMIC pour la catégorie C. Dans l’éducation nationale, même si l’on peut se réjouir des 10 ouvertures de classes actées en cette rentrée dans le primaire, il n’en reste pas moins que 25 suppressions de poste ont été programmées par l’ancien ministre. Pour le second degré, malgré quelques créations de poste en Midi Pyrénées pour des conseillers principaux d’éducation, de professeurs et d’assistants d’éducation, il n’y en a aucun pour les Hautes Pyrénées. Une note positive, l’augmentation de 25% de l’allocation de rentrée scolaire.

Quant à la Poste, le rapport Kaspar a rendu son Verdict : A priori pas de réorganisation sur cette fin d’année pour les guichets des bureaux de poste mais déjà 4 prévus début 2013. Suite aux évènements tragiques survenus ,et aux pressions syndicales, la Poste a pris conscience qu’il était nécessaire de faire une pause dans sa politique de réorganisations constantes avec un rapport de commission en septembre. Vous le voyez, le travail ne manque pas, mais, nous avons un rendez-vous important à ne pas manquer en cette fin d’année ce sont les élections dans les TPE (très petites entreprises).C’est la première fois que les salariés des TPE vont pouvoir s’exprimer en votant pour une organisation syndicale. En effet, il n’y a pas d’institution représentative du personnel dans les entreprises de moins de 11 salariés et les travailleurs sont totalement démunis en termes d’information ou de soutien. C’est donc une opportunité pour les salariés « isolés »de pouvoir faire entendre leurs voix et, pour cela ils devront voter sur un sigle et non sur une personne. A la CFDT, depuis longtemps déjà, nous syndiquons majoritairement et prenons en charge les salariés des TPE et il est bien évident que nous sommes en première ligne pour aller à leur rencontre et expliquer l’enjeu de ces élections et recueillir leurs attentes.

Toute notre organisation est mobilisée et un plan d’action a été élaboré. Un journal 4 pages sera envoyé à nos 3000 adhérents, une assemblée générale est programmée pour le mois d’octobre, et diverses rencontres et distributions de tracts sont prévues aux quatre coins du département.