nouveau code fin nouveau code
Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 

La préfecture soutient la prévention du risque routier en entreprise

lundi 11 avril 2011 par Rédaction

La lutte contre l’insécurité routière dans le département est une action prioritaire menée par le préfet. Comme partout en France, on a pu noter depuis deux ans une diminution des accidents et des tués mais le premier trimestre 2011 montre des chiffres préoccupants au niveau local… Les pouvoirs des préfets ont été renforcés dans cette lutte contre les accidents de la route depuis le 16 mars dernier et aujourd’hui une réunion s’est tenue en préfecture pour soutenir plus particulièrement la prévention du risque routier en entreprise à travers le dispositif mis en place par le Conseil National des Professions de l’Automobile ( CNPA) .

Pour la présentation de ce dispositif placé sous le haut patronage du Président de la République et des pouvoirs publics, Philippe Marsais, chef de cabinet du préfet des Hautes- Pyrénées, était entouré par Francis Davoust, vice-président du Conseil National des Professions de l’Automobile, d’Alain Duran du CNPA 65, de Daniel Pugès, président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, de Michel Cunnac, ingénieur-conseil du pôle prévention des risques professionnels à la CARSAT (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail) et de Didier Durrieu, conseiller sécurité CARSAT ; étaient également présents la DDSP Brigitte Pommereau, le capitaine Perrier, commandant le peloton de sécurité routière du département, Jean-Michel Laferrère , directeur de la Prévention Routière, le capitaine Vayrac, chargé de communication à la DDSP, Nicolas Boissel, référent de l’ANPER 65 (Association Nationale pour la Promotion de l’Education Routière) et Jean - Claude Latapie, délégué sécurité routière à la préfecture.

Philippe Marsais a d’abord fait le point sur la politique de la sécurité routière menée tant au niveau national que départemental en insistant sur des résultats fragiles… Il a ensuite mis en avant les quatre causes recensées comme sources d’accidents : l’alcool, la prise de stupéfiants, la vitesse et la conduite sans permis …. Il a enfin rappelé que depuis un mois LOPPSI (Loi d’Orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure) donnait de nouveaux moyens de lutte contre l’insécurité routière aux autorités préfectorales.

Lire le PDF ci-dessous

Francis Davoust, vice président du CNPA, a ensuite présenté ce Conseil National des Professions de l’Automobile qui représente 20 métiers qui gèrent les services aux automobiles après leur mise sur le marché. Parmi les 68 délégations qui recouvrent le territoire, le CNPA 65 agit au bénéfice des entreprises locales.
Lire les PDF ci-dessous sur le rôle du CNPA

Lire le PDF ci-dessous

Francis Davoust, qui a initié cette opération « Prévenir le risque routier en entreprise », a précisé que cette opération nationale consistait à sensibiliser tous les chefs d’entreprise du secteur professionnel de l’automobile ainsi que leurs employés à utiliser des véhicules en bon état de marche. En effet, dans le cadre du document unique d’évaluation des risques professionnels, le risque routier est apparu comme devant être pris en compte : la route est la première cause de décès au travail ! Une charte d’engagement à été signée le 17 novembre dernier avec la Délégation Interministérielle à la sécurité routière : Les chiffres alarmants ont été mis en évidence et un dispositif a donc été proposé auprès des chefs d’entreprise de toute la France : contrôles de leurs véhicules, traçabilité et suivi, site internet d’information, kits opérationnels, mise en valeur des bénéfices de cette opération, conseils …

Sur le PDF ci- dessous, on peut consulter le dossier de presse consacré à cette opération de prévention du risque routier en entreprise.

Lire PDF ci-dessous

Daniel Pugès, Président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat s’est dit complètement imprégné par la nécessité d’une telle démarche, soulignant qu’elle faisait partie des préoccupations des adhérents de la Chambre. Pour la CARSAT, il s’agit d’une opération à laquelle elle travaille sur quatre axes : promouvoir les déplacements collectifs, création d’un cahier des charges pour les entreprises qui ont une forte flotte, nécessité d’un carnet d’entretien et intérêt de formations ; Michel Cunnac a ajouté qu’une aide financière avait été mise en place par la CARSAT pour aider au remplacement de certains véhicules…..Quant à Jean-Michel Laferrère et Nicolas Boissel, ils ont insisté sur la nécessité des formations et de la sensibilisation dans les entreprises, entre autres …

Josiane Perez