Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
     
   
     

Le jeune Matisse Coho, sportif prometteur de 9 ans, reçu à la mairie

jeudi 10 février 2011 par Rédaction

Mardi soir, le maire de Tarbes a tenu à recevoir officiellement dans son bureau Matisse Coho, un « poussin de 1ère année » de 9 ans de l’UAT Stado, autorisé à courir en EAM 2002 sur 1KM lors du 2ème cross de la ville de Tarbes qui s’est déroulé au jardin Massey samedi dernier, et qui a encore une fois brillamment gagné.

D’origine éthiopienne, Mathis Coho est arrivé à Tarbes il y a deux ans et demi suite à son adoption par une famille du quartier de La Gespe. Après une entrée sans problèmes à l’école où il s’est rapidement montré excellent élève, ses performances sportives en course ont vite surpris les éducateurs de l’UAT Stado, Denis et Alain Marqué ainsi que le président Marcel Maïs, puisqu’il a remporté en deux ans sept cross sur le département et détient donc le titre de champion départemental.

Présents aux côtés de sa maman, de sa soeur Mélodie et de son grand-père lors de sa réception dans le bureau de Gérard Trémège, tous les trois n’ont pas tari d’éloges sur ce jeune garçon prometteur. Pour Alain Marqué, « il ne cesse d’ébahir ses parents et ses éducateurs, il court avec de la joie dans le regard et les jambes… il est encore poussin car on ne peut pas encore trop le pousser mais c’est un sportif exceptionnel, et même dans d’autres disciplines où il ne cesse de nous surprendre ! »

Gérard Trémège a tenu rendre à Matisse Coho l’hommage qu’il mérite : « Tu es champion dans ta catégorie et beaucoup de kilomètres te restent encore à parcourir ! Continue à écouter et à t’entraîner. Tu es déjà notre sportif préféré et je suis sûr que tu auras de plus en plus envie de gagner pour Tarbes : il faut se battre pour un idéal, un sport, une couleur car cela donne davantage de courage, de force et de puissance ! »

Josiane Perez