Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         
 

Laffitte-Teston : Vignerons de pères en fils

mercredi 12 juin 2024 par Rédaction

Quand on rentre dans la cour de Laffitte-Teston ce qui frappe d’entrée, hormis l’architecture, c’est le panorama qui s’ouvre sous vos yeux. Une vue panoramique superbe sur un lac enchâssé au milieu des vignes avec en fond une forêt. Un instant magique qui pousse à la contemplation. La seconde chose, c’est le sourire d’Ericka, la maîtresse des lieux, qui avec son frère Joris, ont succédé à leur père Jean-Marc Laffitte à la tête d’un vignoble d’une cinquantaine d’hectares. Celui-ci avait hérité en 1973 de huit hectares de vignes de son père Marc, ancien Champion de France 1949 avec le Stadoceste Tarbais. Aujourd’hui Laffitte-Teston, compte plus de quatre-vingt hectares de vignes, dont une vingtaine autour du Château, ce qui en fait le second domaine viticole du Madiran en superficie et un des premiers en réputation.

Des précurseurs 

Le père Jean-Marc Laffitte fut un des premiers en 1975 à faire l’élevage en barrique et à mettre en bouteille le vin de la propriété qui était vendu jusque là en vrac à des négociants. Il est vrai que le vin de Madiran n’avait pas la réputation d’aujourd’hui et qu’il était surtout consommé directement par des particuliers. Jean-Marc Laffitte, fait partie de cette jeune vague de vignerons qui ont donné leur lettre de noblesse au Madiran. Ses enfants Ericka et Joris ont repris le flambeau en maintenant la réputation de Château Laffitte-Teston au plus haut niveau de qualité et de saveur. Leurs vins sont chez tous les cavistes et sur toutes les tables des grands restaurants du Sud-Ouest et se vendent au Canada, aux Etats-Unis, en Inde et dans toute l’Europe. La clientèle particulière, en vente sur place ou en expédition, représente un tiers des ventes du Domaine. Le succès de Laffitte-Teston, c’est son excellent rapport qualité-prix, avec des cuvées homogènes comme le Pacherenc AOC « Ericka », créé il y a une trentaine d’année ou le Madiran AOC « Vieilles Vignes », qui font toujours la renommée de Château Laffitte-Teston pour moins d’une vingtaine d’euros la bouteille. Historiquement, Laffitte c’est le nom de famille et Teston c’est le nom du quartier et des terres. C’est également le nom d’une ancienne monnaie béarnaise à l’effigie de Jeanne d’Albret et d’Henri de Navarre, le futur Henri IV, que Jean-Marc et Nicole, les parents d’Ericka et Joris ont choisi pour illustrer leurs étiquettes « Laffitte-Teston » dans les années 80. Les Testons étaient frappés à Pau à la Tour de la Monnaie où ils sont toujours en exposition.

Passion et goût du contact

Très jeunes Ericka et Joris ont entrepris des études de viticulture et d’œnologie, par passion et en connaissance de cause puisqu’ils ont vu leurs parents s’échiner même le dimanche. Malgré leurs diplômes, ils sont passés par toutes les tâches du domaine familial de la vigne au chai, de la taille à la mise en bouteilles, avant de prendre la succession de leur père Jean-Marc. Sans oublier les tâches administratives, la gestion économique du domaine, la promotion, etc… Toujours par passion et par goût du contact, Ericka a choisi la partie commerciale alors que son frère Joris s’occupe des vignes mais toutes les décisions sont partagées. Durant les vendanges Ericka, travaille dans le chai avec son frère pour la vinification et la dégustation toujours dans le partage. C’est la quatrième génération qui se succède sur le Domaine depuis 1890. Une génération qui a apporté sa touche personnelle comme les précédentes. Depuis quinze ans Ericka et Joris, ont crée la gamme des Coteaux de Gascogne à côté du Madiran et du Pacherenc, puisque la commune de Maumusson est dans le Gers, à la limite des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques. Leur mère Nicole, est aussi présente par ses superbes photos, ses peintures et ses sculptures de pieds de vigne, qui décorent les différentes salles de dégustation et de réception du Château. « Elle embellit le domaine », confie Ericka avec admiration.

Une génération dorée

La qualité des Laffitte-Teston, c’est leurs terroirs. Car c’est avant tout le terroir qui fait la qualité des vins. Sans grand terroir il n’y a pas de grands vins. Or 70% des Madiran et des Pacherenc sec et moelleux du Domaine sont des vins hauts de gamme qui passent en barriques. La cuvée phare est la « Vielles Vignes » en 100% Tannat qui représente 70% du volume en Madiran. Des vignes de plus d’une cinquantaine d’années qui ont été plantées sur les meilleurs terroirs de l’époque et qui ont résisté à toutes les intempéries et à toutes les maladies. Dès sa création en 1992 la cuvée « Ericka », le premier Pacherenc sec en Petit Menseng du Domaine, Médaillée d’Or à Paris, a fait l’unanimité des connaisseurs et des critiques. Une première cuvée exceptionnelle baptisée ainsi pour le dixième anniversaire de la fille de Jean-Marc et de Nicole. « Ericka » est un Pacherenc sec à base de Petit Manseng alors que le Pacherenc sec traditionnel est plutôt à base de « Petit Courbu ». La Cuvée « Ericka 2018 » a encore reçu la Médaille d’Or du Concours Général Agricole pour le Pacherenc Vic-Bilh. Château Laffitte-Teston a été également récompensé d’une Médaille d’Or pour le Pays Côtes de Gascogne Gros Manseng 2017 et d’une Médaille d’Argent pour le Pacherenc Vic-Bilh 2017. Cette année, la cuvée « Ericka 2022 » est restée au sommet avec la Médaille d’Argent. Un vin blanc sec dont les raisins des plus belles grappes sont vendangés tardivement, en légère sur maturité, qui garde la complexité et les arômes qui ont fait son succès il y a une trentaine d’années. Les Laffitte-Teston ont été médaillés à trente-neuf reprises, ce qui atteste de leur qualité qui ne se dément pas au fil des années et des générations.

Disponibilité, générosité et convivialité 

 Ericka la sœur aînée et Joris son cadet sont complémentaires même si tous les deux participent à l’assemblage et sont garants de la qualité et de la réputation de chaque cuvée. Ericka, s’occupe plus de la partie commerciale et de l’accueil des clients et Joris est le maître de chai même si les deux sont sur la même longueur d’onde et partagent tout. L’accueil, c’est une des qualités de Château Laffitte-Teston, avec un accueil chaleureux et convivial à l’image du sourire et de la disponibilité d’Ericka avec les visiteurs et les clients. Si Ericka est absente, Clémentine sera présente car il y a toujours quelqu’un pour accueillir les visiteurs aux horaires de bureau (9h/12h30 et 14h/17h30 du lundi au vendredi et le samedi 9h/12h30 et sur rendez-vous l’après-midi). Des clients séduits aussi par la beauté et l’originalité de la salle de dégustation qui donne sur le chai souterrain construit dans les années 90 par le père Jean-Marc et décoré par Nicole la mère.

Nombreux thème de visites

Ericka Laffitte, chaleureuse et généreuse, a le goût du contact et elle a développé des thèmes de visite pour faire découvrir les vins du domaine Laffitte-Teston à une clientèle plus jeune qui ne maîtrise pas les codes de la dégustation et qui ne viendrait pas uniquement pour déguster des vins. Car le vin n’est plus un produit de consommation banal, c’est devenu un produit gourmand et plaisir qu’on consomme dans de grandes occasions ou dans des circonstances particulières, qu’il faut faire découvrir aux nouvelles générations toute l’année par le biais d’animations. La plus simple, en couple avec enfants ou en groupes d’amis, c’est une ballade de quatre kilomètres et demi sur le « Sentier Henri IV » au milieu des vignes et autour du lac. Une visite gratuite, sur simple réservation téléphonique, suivie d’une visite des chais et d’une dégustation gratuite en toute convivialité et simplicité pour découvrir le plaisir du vin sans aucun complexe de non initié. Ericka, dans le but de toucher une nouvelle clientèle, organise aussi des jeux comme « l’Escape Game » pour huit personnes maximum qui se déroule toute l’année du lundi au samedi matin sur réservation dans le chai souterrain au milieu des barriques, suivi d’une dégustation (15 €). La « Chasse au Trésor » se déroule au milieu des vignes par beau temps, toujours du lundi au samedi matin, suivi d’une dégustation, uniquement sur réservation pour un groupe de dix personnes maximum (15 €). Le clou de l’année, hormis la « Journée des Portes Ouvertes », le troisième week-end de novembre, c’est la soirée cinéma en plein air le jeudi 8 août prochain avec le dernier film d’Artus « Un p’tit truc en plus » projeté à 22h00. Un spectacle précédé à partir de 19h00 des visites, d’un repas « Brasero » et d’un Bar à vins. Sans oublier, l’organisation de mariages, baptêmes, anniversaires, séminaires ou autres réceptions, dans une des trois salles de réception de Château Laffitte-Teston.

Renseignements : 32400 MAUMUSSON - 05 62 69 74 58 – info@laffitte-teston.com  

Jean-Jacques Lasserre