Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Bourgoin-Tarbes, dimanche à 15h00 à Rajon

samedi 11 septembre 2021 par Rédaction

Evolution du score

Bourgoin en quête d’un premier succès

Les Berjalliens, en quête d’une première victoire, vont retrouver Rajon qu’ils avaient quitté sur une victoire bonifiée contre Blagnac (49-25). Les Berjalliens, en plein doute après une saison galère, ne se sont pas rassurés jusqu’ici avec deux défaites en matchs de préparation contre Aurillac (45-15) et Cognac (30-19). Le début du championnat s’est soldé par une défaite à Aubenas (16-9) qui a terminé dernier la saison dernière. Pour autant, il ne faudra pas mésestimer cette équipe en pleine reconstruction qui voudra se racheter devant un Rajon qui devrait faire le plein. Contre Aubenas, le CSBJ était privé d’une douzaine de joueurs (Devisme, Simutoga, Phalip, Nonkontwana, Rotuisolia, Luafutu, Rivoire, Tarrit , Huttaux, Lavaux, Sola, Bouet, Lefort…) et avait aligné onze recrues (Colliat, Foliaki, Sidobre, Lee,Tripier) dont six Espoirs (Geffré, Broeders, Sidobre, Pontorollo, Dye). Ceci peut expliquer le court échec à Aubenas.

Les Tarbais au complet

L’an passé les Tarbais, auteurs d’une victoire contre Massy (23-13) et d’un match nul contre Nice (16-16) étaient passés complètement à côté à Bourgoin. La lourde défaite (52-5), avait eu de mal à passer, même si les Bigourdans avaient pris leur revanche (26-10) au match Retour. Au match Aller, des cadres comme Manu, Lhusero, Stanaway, étaient absents et des « titulaires » comme Dumestre, Ricart, Vigne, Zabala, Prétorius, étaient sur le banc. En manque de repères les Tarbais avaient rapidement sombré et n’avait pas pu surnager. Cette fois Fabien Fortassin a reconduit le Groupe pratiquement au complet à l’exception de Rubio et de Duny. Contrairement à l’an passé le calendrier permet de ne pas faire tourner le Groupe avec un bloc de trois matchs. Les « vieux guerriers » Aulika et Manu, seront donc alignés d’entrée. « C’est normal qu’ils soient un peu dans le dur après un match comme ça. On les a régénéré en début de semaine. Ils se sentent prêts et il n’y a pas de raison de ne pas les mettre. C’est un bloc de trois matchs et il n’y a pas de raison à changer à chaque match. On doit être largement capable d’enchaîner deux matchs d’affilée au moins. » La saison dernière les joueurs avaient disputé trois matchs de préparation de rang et la saison débutait par un bloc de quatre matchs, soit sept matchs de rang à disputer. Sachant que Tarbes recevait en suivant Bourg-en-Bresse, la logique voulait que les joueurs puissent récupérer. « Physiquement, il fallait faire des turnover pour gagner en fraîcheur. »

Confirmer la prestation contre Angoulême

Reconduire le même Groupe permet aussi de consolider les automatismes à trouver en début de saison. « Peu importe le déplacement qu’on aurait eu ce week-end, on aurait fait la même chose pour travailler dans la continuité avec un Groupe qui a été performant, dans l’optique de faire un bon match et d’essayer de les mettre en difficulté. » Pour ce, les Tarbais devront reproduire la même performance que contre le SA XV, dans l’engagement, dans l’intensité du combat. Ils devront gagner les duels et être conquérants en conquête. Car les Berjalliens, devant leur public, auront à cœur de tout donner pour se racheter de la saison dernière et de leur défaite à Aubenas. « Je m’attends à un gros défi physique. Ils vont vouloir se rassurer sur les bases, la conquête où ils sont solides et la défense », confirme Fabien Fortassin. Bourgoin, comme Soyaux-Angoulême est en manque de confiance et les Tarbais devront les faire douter pour espérer ramener quelque chose. L’entraîneur souhaite avant tout que ses joueurs répondent présents dans le combat. « Nous devons confirmer, au moins sur le comportement, ce qu’on a fait contre Angoulême. Si on reproduit à peu près ce qu’on a fait, on sera dans le match. » Fabien Fortassin ne parle pas de prendre des points mais de valeurs à confirmer. En rugby, le résultat dépend de plein d’impondérables, les intempéries, un rebond, un contre, l’arbitrage…, l’ancien ouvreur le sait mieux que quiconque. Son souhait, c’est d’être fier du comportement de ses joueurs, comme il l’a été samedi dernier, quel que soit le résultat.

Retour de Berbizier et entrée d’Erasmus dans le Groupe

Tarbes se rend en Berjallie avec le Groupe qui vient de battre Soyaux-Angoulême avec Berbizier qui fait son retour après sa blessure à l’épaule, à la place de Rubio. Devant Erasmus remplace Duny dans le Groupe. Manu et Aulika, touchés, samedi seront présents dans le quinze de départ où les seuls changements sont l’entrée de Berbizier à l’arrière, à la place de Dumestre et celui de Paulet à l’aile à la place de Rubio. 

La compo de Tarbes

1 Bessonart, 2 Mondon, 3 Aulika, 4 Maninoa, 5 Augustin, 6 Réal, 8 Manu, 7 Méron (Cap.), 9 Lhusero, 10 Pees, 11 Oltmann, 12 Stanaway, 13 Mamao, 14 Paulet, 15 Berbizier

Remplaçants  : 16 Lamothe, 17 Combier, 18 Saint-Guilhem, 19 Sajous, 20 Millet, 21 Dumestre, 22 Duffau, 23 Erasmus

Jean-Jacques Lasserre