Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Mobilisation contre la réforme de l’assurance chômage

samedi 3 avril 2021 par Rédaction


Vendredi, en fin de matinée, les professionnels du spectacle, les saisonniers, chômeurs et précaires se sont mobilisés contre la réforme de l’assurance chômage devant la préfecture des Hautes-Pyrénées à Tarbes. Lire ci-dessous le communiqué :

« Les occupations des théâtres et lieux de culture se poursuivent, à Pau, à Auch, dans plus 90 lieux en France, face à un gouvernement qui ne sait pas plus gérer la pandémie que la crise sociale qu’elle provoque. En pleine crise, le gouvernement s’acharne à vouloir mettre en œuvre une baisse des droits des chômeurs. Le décret doit paraître avant le 1er avril pour être appliqué à partir du 1er juillet. C’est une réforme faite pour détruire le droit à l’assurance chômage et non privilégier le retour à l’emploi comme s’en vante le gouvernement qui n’apporte aucune solution à la reprise de nos activités. Celui-ci poursuit son travail de destruction, tel un rouleau compresseur, des services sociaux et publics de notre pays. Dans ce contexte de saccage des droits des travailleurs à emploi discontinu, saisonniers, intérimaires, guides conférenciers ou encore extra-hôteliers, nous savons que le drame est à venir. 26 000 précaires, demandeurs d’emploi sur les Hautes Pyrénées sont acculés vers une pauvreté toujours plus grande ! Les intermittents du spectacle n’obtiendront pas une nouvelle année blanche mais des mesurettes. C’est toute la culture qui se prépare à une disparition de plus de 50% de ses salariés. Empêchés de travailler, en situations précaires, intolérables pour beaucoup, nous voulons des mesures exceptionnelles qui permettent la reprise de l’emploi et la garantie des droits sociaux. Nous exigeons l’annulation de la réforme de l’assurance chômage. »