Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

L’Union départementale des CCAS relancée

vendredi 20 novembre 2020 par Rédaction

Ce jeudi après midi, Andrée Doubrère, adjointe en charge de l’action sociale à la ville de Tarbes, a annoncé la remise en place de l’union départementale des CCAS pour le département des Hautes-Pyrénées.

A l’issue de l’assemblée générale qui s’est tenue dans l’après midi le bureau a été élu : Présidente : Andrée Doubrère, 3 vice-présidentes : Madame Minvielle ville de Lourdes, Madame Laforgue, ville de Bagnères de Bigorre, Madame Pique, ville de Lannemezan, secrétaire Madame Chedeville, ville d’Aureilhan, trésorière Madame Liard, ville de Vic en Bigorre.

« Il était très important de remettre en place cette UD, et encore plus aujourd’hui avec la crise sanitaire que nous connaissons. Le département est très impacté par cette crise et notamment la ville de Lourdes ainsi que la ville de Bagnéres avec les Thermes  », précise la présidente.

« L’UD est pour nous un engagement dans la solidarité et la solidarité n’est pas un champ où l’on s’improvise, nous savons qu’il faut donner de notre personne, de notre disponibilité, de notre écoute et nous devons essayer d’apporter des solutions aux citoyens lorsqu’ils sont frappés par des problématiques sociales, de santé ou autres. Et cette année toutes ces problématiques sont encore plus nombreuses  », a poursuivi l’élue.

Rapidement, l’UD CCAS va se rapprocher des services de la solidarité du département pour être au plus près des besoins du territoire. L’UD travaille avec toutes les institutions et va également se rapprocher de la Caisse d’allocations familiales, de la Caisse d’assurance maladie, de la banque de France.

Parmi les problématiques, il y a les SDF, les violences faites aux femmes (aggravées avec le confinement), la maltraitance des enfants, les gens du voyage.

Les villes moyennes ont un CCAS comme Lourdes, Tarbes, Lannemezan mais les petits villages ruraux non, il faut donc qu’ils soient aux plus proches des institutions pour répondre aux besoins des concitoyens.

Sur les communes comme Lourdes et Bagnères il y a la problématique des saisonniers, des personnes qui ont toujours travaillé mais qui ne connaissent pas ce à quoi ils ont droit.

Nicole Lafourcade