Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Conférence de presse de rentrée du maire de Tarbes

vendredi 11 septembre 2020 par Rédaction

C’est autour d’un petit déjeuner campagnard sur le site des haras ce vendredi matin que Gérard Trémège, maire de Tarbes, a tenu sa traditionnelle conférence de presse de rentrée où de nombreux sujets ont été évoqués.

« L’année 2020 aura été jusqu’à présent une année très particulière depuis mars alors que le début de l’année se présentait sur des auspices plutôt positifs. Comme nous le savons tous nous avons vécu cette période épouvantable qui a bloqué tout le pays ».

Il a rappelé que la municipalité avait été très présente malgré le confinement. Que les élections aussi ont été perturbées et se sont déroulées dans des conditions particulières, en deux phases avec une campagne très longue (sans revenir sur le climat de cette campagne).

Il poursuit : « Depuis une vingtaine d’années nous avons tout fait pour la transformer, la rendre plus belle, plus accueillante, plus fraternelle, plus solidaire, pour la rendre plus dynamique, plus verte, plus écologique, plus sûre, même si aujourd’hui le problème de l’insécurité est un problème récurent qui est rencontré partout ». Il a salué le travail de la police nationale et municipale qui mettent une pression remarquable sur une certaine délinquance préoccupante.

« Durant la crise, nous avons participé à l’ouverture du centre de consultations et de prélèvements au parc des expositions. Avec le concours de près de 300 personnes, nous avons fait fabriquer près de 20 000 masques qui ont été distribués à la population. Nous avons accompagné des entreprises qui connaissent la difficulté, nous avons instauré la gratuité de l’espace public, du stationnement, même si on s’est aperçu que des dérives perturbaient cet objectif ». Le maire a annoncé que de nouveau des masques seront distribués gratuitement, la région et le département ayant affecté des dotations aux communes. Ils seront distribués dans quatre lieux : mairie annexe de Laubadère, dans les locaux Allo mairie !, rue André Fourcade, à la MDA du quai de l ‘Adour et à la conciergerie de Bel Air. Un nouveau centre de prélèvements va être ré-ouvert sur le site de l’hôpital et la mairie accompagne cette initiative.

Le maire a poursuivi par les animations rappelant qu’elles ont été annulées (fêtes de Tarbes, festivals, tout ce qui anime la ville et qui fait sa renommée, il indiqué que cela n’avait pas été sans conséquences, d’habitude 200 000 personnes viennent à Tarbes et en annulant toutes, ces manifestations l’économie locale a été impactée avec une perte d’à peu près 5 millions d’euros de chiffre d’affaires pour les commerçants, les cafés, les hôtels etc.… « Pour 2021 nous réfléchissons avec les organisateurs, l’office de tourisme, Tarbes Animations à de nouveaux concepts, de nouveaux modes dans des schémas différents. Sur le site des haras de nombreuses animations ont eu lieu (visites, spectacles..).

Les travaux : chantiers les plus importants :

Les travaux engagés représentent 25 millions d’euros d’investissements

-Au haras gros chantier, avec la rénovation des toitures et des façades, la rénovation de la carrière qui se trouve à l’ouest du site, une fresque va être réalisée mis octobre sur le mur d’entrée, rue du Régiment de Bigorre.

-Rénovation de l’orangerie du Jardin Massey : 400 000€.

-Poursuite des travaux de rénovation du site de Payolle : 900 000€.

-Rénovation du gymnase du Figarol, le centre culturel de la Gespe,

-L’école Jean Macé un chantier de 4 millions et demi.

-La dernière tranche de la place du foirail.

-Réalisation sur le stade Maurice Trélut d’un terrain de jeux couvert, notamment de basket, qui sera ouvert à la population.

-Rénovation du complexe de tennis et du siège du comité départemental de basket à Valmy, un investissement de 705 000€.

-La restructuration du palais des sports pour 9 millions d’€.

-Construction d’un gymnase à coté du lycée Adriana en collaboration avec la commune d’Ibos.

-Poursuite des travaux de la rue Brauhauban : 800 000€.

-Poursuite de la rue Corps Franc Pommiès : 1 million 866 000€.

En ce qui concerne la redynamisation du centre-ville, Pascal Claverie, 1er adjoint en charge du développement économique, a indiqué : « En arrivant, j’ai découvert que l’on ne partait pas sur une feuille blanche, le maire avait engagé des travaux s pour la redynamisation du centre ville. Aujourd’hui une analyse de l’offre en centre ville est en cours. Le travail mis en œuvre : redynamiser l’hyper centre, les loyers diminuent, avec l’Action Cœur de ville les commerçants trouveront de l’aide pour l’installation, il y a un travail collectif qui a été entrepris avec les commerçants : mise en place de nouvelles animations et la manière de les faire, la mobilité en hyper centre. Déjà pour Noël il y aura du changement ».

Le maire précise que toutes les actions qui sont menées pour redynamiser le centre ville permettent d’enregistrer déjà des résultats avec de nouvelles ouvertures de commerces ou des entreprises qui viennent s’installer. Le centre ville souffre comme dans beaucoup de villes, mais les actions menées amènent des activités et des affaires nouvelles.

Gérard Trémège est revenu sur l’action Cœur de ville, indiquant que Cœur de ville aujourd’hui c’est 340 logements qui sont en train ou qui vont être rénovés en centre ville dans les mois qui viennent dans différents secteurs de la ville.

Il a enchainé sur la création de pistes cyclables sur la ville : un circuit qui part du cours Reffye en passant par la rue de l’Harmonie - cours Gambetta- rue Foch-rue François Mousis-rue Lamartine- Il y aura plusieurs circuits de ce genre.

Les espaces verts : la fête des fleurs aura lieu le 4 octobre au parc Bel Air.

L’objectif fixé de plantations de 1000 arbres par an sera tenu, le programme des plantations débute à l’automne :

Le programme automnal permettra de planter entre 950 et 1100 sujets dans différents lieux de la ville comme sur les berges basses de l’Adour entre 3 et 400 plans ou encore sur le talus rocade ouest, derrière la bourse du travail plantation d’arbres fruitiers , 45 sujets dans les parcs et jardins dont 42 au jardin Massey etc.….Acquisition de friches urbaines.

Déploiement du wifi gratuit, réalisation en 2021. Le déploiement de la fibre atteint aujourd’hui 85% .

Nicole Lafourcade