Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Le stationnement ne sera plus gratuit à compter du 1er août.

jeudi 23 juillet 2020 par Rédaction

Article de Nicole Lafourcade à venir

Ce jeudi en fin de matinée Gérard Trémège maire de Tarbes était entouré de son premier adjoint Pascal Claverie en charge du commerce, de Marc Andrès, délégué à la circulation et au stationnement, de la directrice du service commerce, de Fabrice Rouderies, responsable des services sécurité, pour annoncer que le stationnement ne sera plus gratuit à compter du 1er août et en a expliqué les raisons. (Arnaud Pouey, président de tellement Tarbes qui a été excusé s’associe pleinement à l’annonce du maire).

Pour rappel, suite à la crise du Covid, le commerce a été fragilisé et quand le déconfinement à été décrété, la municipalité a décidé de mettre le stationnement gratuit sur la ville de Tarbes jusqu’au 1er septembre pour remettre en ordre de marche la dynamique des commerces. « Nous avons constaté que finalement cette proposition fondée sur le principe de favoriser l’accès aux commerces avec le stationnement gratuit, n’atteignait pas les objectifs. Au contraire il y a un dysfonctionnement qui, au lieu de favoriser le commerce local, le pénalise » explique l’élu.

Et de poursuivre : «  Il y a trois types de personnes qui stationnent sur l’espace public : les résidents qui bénéficient du stationnement gratuit, les pendulaires et là problème, tous les employés professionnels, employés des commerces qui auparavant, lorsque le stationnement était payant, allaient se garer sur les emplacements gratuits place Marcadieu, place du Foirail, dans les rues transversales à proximité. Et on s’aperçoit que ces clients ne trouvent plus de places pour se garer, ou pour aller faire leurs achats. Nous, municipalité, avons une part de responsabilité car nos employés aussi qui bénéficient pourtant de parkings gratuits : à l’immeuble Pyrène, à côté du Carmel n’y vont plus et se garent autour de la mairie » .

Le maire a donné un exemple : un maire d’une commune voisine qui venait avec son épouse faire des achats en ville l’a contacté par téléphone lui indiquant qu’il venait de tourner pendant 20 minutes et n’a trouvé aucune place, coup de l’opération il est reparti sans faire ses courses. « Cet exemple s’est multiplié de façon préoccupante ».

Gérard Trémège indique que des études ont été effectuées par des organismes spécialisés, il s’est avéré qu’un véhicule stationné sur la voie publique est immobile 95% du temps, la catégorie clients a donc de grosses difficultés pour trouver une place, pour aller faire leurs emplettes. Le maire avoue que l’idée de départ avec le stationnement gratuit n’était pas une bonne idée car il y a des abus avec les véhicules ventouses. « Ce qui nous amène à revoir notre stratégie, nous avons quand même attendu presque deux mois pour prendre une décision. Malgré toutes les communications que nous avons pu faire les choses n’évoluent pas. En conséquence nous avons décidé après concertation avec les associations de commerçants de remettre le stationnement payant à compter du 1er août, en contrepartie ce n’est plus 1h qui sera gratuite mais 2 heures et le stationnement au parking Brauhauban sera également gratuit jusqu’au 1er septembre. Notre volonté est de faire en sorte que la fluidité se réinstalle sur les stationnements afin que les clients des commerces puissent se garer  ».

La police municipale et la police de stationnement fera dans un premier temps preuve de pédagogie et de bienveillance pour qu’à partir du 1er août ils ne verbaliseront pas de suite, il y aura quelques jours où les avertissements seront apposés sur les pare-brises des véhicules afin que tout le monde soit informé, après la verbalisation sera appliquée.

Le maire regrette d’en arriver là, tout ça parce qu’il y a des gens qui n’ont pas compris quel était le sens de cette décision de gratuité.

Pour Pascal Claverie, la décision de gratuité était pour venir en aide aux commerçants afin de maintenir l’activité économique qui est pour la municipalité une priorité. Deux heures de gratuité laisse largement le temps de faire ses courses.

Marc Andrès insiste sur la gratuité du parking Brauhauban jusqu’au 1er septembre.

Pour conclure, le maire rappelle que place du Foirail il y a 400 places de stationnement gratuites et opérationnelles.

Nicole Lafourcade