Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Tarbes Horizon 2030 : la jeunesse au cœur de l’équipe

mardi 23 juin 2020 par Rédaction

Cliquez pour ouvrir l’album photos

Pour cette rencontre avec la presse, Gérard Trémège était entouré de jeunes colistiers mais aussi de jeunes tarbais qui se sont exprimés.

Pour le candidat c’est l’occasion de dire avec les équipes qui l’ont entouré depuis 2001 qu’ils ont été heureux de faire tout ce qu’ils ont fait pour les jeunes de la ville, que ce soit dans les domaines sportif, culturel, éducation, etc.. où beaucoup de choses ont été faites.

Il s’est ensuite adressé aux jeunes ; « L’élan de nostalgie, de mélancolie qui m’envahit, étant entouré de cette jeunesse magnifique, cette nostalgie me permet de voir en eux ce que je fus et je leur dis en même temps regardez-moi et vous verrez ce que vous serez ».

David Larrazabal : «  Il y a un service jeunesse à la mairie de Tarbes qui est issu de la volonté de Gérard Trémège, nous sommes la seule ville en Occitanie à l’avoir et très peu de villes en ont un.
Avec le Covid, une réflexion avait été engagée. La bonne nouvelle c’est que tous les points d’accueil sont ouverts avec des règles, nous avons aussi maintenu les animations comme les mini- séjours d’été. Le BIJ (bureau information jeunesse) est un lieu où tous les jeunes de la ville peuvent se rendre pour avoir des informations sur tout ce qui est proposé pour la jeunesse à Tarbes, en termes de logement, sanitaire, d’accueil, d’animations etc.…. Nous réfléchissons à un accès numérique pour la jeunesse par le biais d’une application directe ‘’Jeunesse ville de Tarbes’’. L’opération argent de poche va monter en puissance avec l’accueil de 130 jeunes
 ».

Témoignages des jeunes

Florian  : « C’est une très bonne chose, une action qui permet de sociabiliser les jeunes entre eux, une superbe action.

Lola Toulouse et les animations

«  On entend dire qu’il ne se passe jamais rien à Tarbes, il faut rendre la ville plus vivante », il faut arrêter de dire qu’il n’y a rien ! Car beaucoup de choses sont mises en place à Tarbes avec des festivals de renommée internationale et de nombreuses manifestations organisées tout au long de l’année. Dans le projet, il est question de mobiliser davantage de manifestations ».

Frédéric Montessuy : “ Nous allons développer un nouveau concept pour Equestria, plus festif, concevoir un spectacle sur l’histoire de Tarbes, des animations sur plusieurs lieux en collaboration avec le service du commerce et les commerçants de la ville, améliorer les illuminations de Noël et les étendre au maximum. Maintenir les animations phares comme le tango, la paella géante, les fêtes de Tarbes, les podiums de l’été, et tout au long de l’année des animations Tarbes chante, Rockabilly, Tarba an canta, Pic d’or, Terro’art’’ », il me semble que ça bouge à Tarbes".

Raphael Perret  : « Je suis habitué à sortir et quand j’entends les casetas à Verdun, je dis c’est dommage. Les jeunes ne remercieront jamais assez le maire pour la revitalisation du site de l’arsenal. »

Kévin Giordan : « J’ai quitté Tarbes, j’avais 17 ans pour poursuivre mes études. Je suis revenu 9 ans plus tard et j’étais très heureux de revenir à Tarbes. Je m’y sens bien et j’y ai créé mon entreprise. »

Alexandre  : « Tarbes est une ville moyenne et quand on a un projet, on peut se démarquer contrairement aux villes comme Toulouse où j ai vécu. En terme de sports à Tarbes il y a également du choix. »

Le candidat Trémège conclura avec quelques annonces :
«  Nous avons l’idée de créer un terrain de basket de rue à Trélut qui sera ouvert toute la journée et qui sera couvert.
L’agrandissement du skate-park, création d’un bike-park.
Alors quand on dit que nous sommes une équipe de vieux qui ne s’occupe que d’elle-même, eh bien non , les jeunes c’est notre richesse, l’avenir de notre pays
 ».

Nicole Lafourcade

==============

Gérard Trémège rappelle ce que disait sa désormais concurrente Myriam Mendez alors qui lui avait été demandé si elle serait candidate contre Gérard Trémège en 2020 (audio ci-dessous)

Gérard Trémège rappelle que Pierre Lagonelle avait voté contre le projet du bâtiment 313 en 2014 sous l’ère du Grand Tarbes. Sans cela il serait opérationnel depuis 3 ans. “3,5 millions d’euros de subventions ont été perdus, 500 000 euros d’honoraires aux architectes ont été jetés par les fenêtres”.