Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
     

Municipales : Pour Myriam Mendez, la sécurité un sujet majeur

jeudi 13 février 2020 par Rédaction

« La sécurité est un sujet majeur, nous le constatons tous les jours au travers de nos rencontres avec les tarbais », c’est par cette phrase que Myriam Mendez a débuté sa conférence de presse ce mercredi sur le thème de la sécurité. Elle était aux cotés de Jacques Bertrand, n°10 sur la liste, référent du projet sécurité et d’Aurélien Cartade responsable de la communication.

 

« Beaucoup d’habitants de cette ville se sentent de moins en moins en sécurité et toutes générations confondues. Les étudiants nous ont fait part de leurs inquiétudes face aux problèmes d’insécurité dans notre ville. Il faut agir en la matière et pour cela j’ai été cherché les compétences de Jacques Bertrand, avocat pénaliste et ancien bâtonnier. Son expérience en tant qu’avocat pénaliste nous a permis de mieux appréhender le sujet et nous avons dégagé des solutions concrètes. Nous ne ferons pas de démagogie, nous avons une vision commune qui est éloignée de toute démagogie .nous le disons haut et fort, oui les problèmes de sécurité sont là à Tarbes, tous les signaux sont au rouge avec des chiffres concernant les délits qui sont en constante augmentation. Nous proposons d’agir sans faire n’importe quoi, nous ne souhaitons pas mentir aux tarbais dans cette campagne. La police municipale n’a pas les prérogatives de la police nationale, elle ne peut pas régler tous les problèmes. A Tarbes nous pouvons faire plus et mieux. Notre objectif, faire de la police municipale une vraie police de proximité, à l’écoute des habitants de cette ville. Nous voulons plus de sécurité avec une vraie pacification dans nos quartiers. Nous allons agir vite, fort en traitant la sécurité avec de l’humain  », a commenté la tête de liste.

Pour Jacques Bertrand, la sécurité des biens et des personnes ce n’est pas facile par rapport aux capacités d’une municipalité et pourtant c’est le sujet qui préoccupe les uns et les autres, leurs intérêts et leur vie quotidienne sont en jeu et peuvent s’en trouver inquiets ou perturbés ; Il faut donc passer de l’idée de la peur à l’idée de la confiance. « L’objectif n’est pas de mettre devant chaque citoyen un officier de police, ce qui ferait qu’il y aurait une surveillance constante, inutile et fâcheuse, ce qui n’est pas dans l’esprit démocratique qui est le nôtre. En réalité toute l’action municipale aura pour objet d’amener un bien-être, une sécurité. Nous proposons :

 

• la présence de police municipale la nuit, nous devons avoir une police municipale 24h/24. Dans une ville comme la nôtre, il n’est pas concevable que les services de la police municipale cessent à 19h. Cela ne correspond en rien à la réalité du terrain. Nous aurons donc une permanence ouverte la nuit pour que les tarbais puissent contacter ou rencontrer nos policiers municipaux.

 

la Mise en place d’une police municipale de proximité avec une stratégie d’îlotage, place de Verdun et sur le quartier Solazur

 

• le centre de supervision urbain doit devenir un outil partagé avec la police nationale, la gendarmerie, le parquet, le SDIS.

 

• les équipages de la police municipale doivent être équipés d’un système de géolocalisation pour une coordination renforcée avec la police de l’Etat.

 

• instaurer des opérations de prévention délinquance dans les quartiers de la ville, en partenariat avec le monde associatif mais aussi avec l’éducation nationale.

mise en place d’une commission "sécurité et prévention" à l’échelle de l’agglomération.

 

• formation des policiers municipaux à la question des violences conjugales

 

• augmentation des effectifs, 6 agents en plus et réorganisation du service.

 

• un éclairage public plus important sur le quartier de l’Arsenal et sur les bords de l’Adour ».

 

Aurélien Cartade conclut : « La sécurité fait partie des priorités locale et nationale. Dans le déroulé de nos ateliers thématiques nous avons fait différents sondages auprès des tarbais et la sécurité est un thème très important pour eux.

 

De notre côté les choses sont claires, après la présentation de notre liste le 11 janvier, puis de notre programme le 21 janvier, nous avons déposé lundi notre liste ‘’ Tarbes le renouveau’’ auprès des services compétents avec 43 noms pour l’élection municipale et 29 noms pour l’élection communautaire.

 

Pour rappel, notre liste ‘’Tarbes le renouveau’’ est une liste sans étiquette avec des personnalités venant de tout horizon professionnel, de tous les quartiers, une liste riche. Notre objectif : relever Tarbes avec des vraies compétences, une tête de liste dynamique qui a une expérience et qui incarne le renouveau ».

 

Le 2 mars prochain à 19h30, grand meeting de fin de campagne au centre culturel de la Gespe, au programme : des ateliers participatifs, une exposition, des prises de parole et un concert. La liste ‘’Tarbes le renouveau’’ invite les tarbais à cette soirée.

 

Nicole Lafourcade