Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
     

L’Education nationale et l’atelier relais départemental

mercredi 15 janvier 2020 par Rédaction


L’atelier relais est un dispositif de l’éducation nationale qui permet une scolarisation temporaire et appropriée aux besoins des collégiens et des lycéens soumis à l’obligation scolaire en voie de décrochage, de démotivation et de marginalisation.

Dans les Hautes-Pyrénées, l’atelier relais est situé au collège Victor Hugo à Tarbes. Ce mardi après midi, Thierry Aumage, directeur académique, et Aurélia Lemaire ont été reçus par la principale du collège, son adjoint et le coordinateur de l’atelier relais.

Le directeur académique a indiqué que l’atelier existe depuis la rentrée 2004 et accueille les élèves en décrochage par groupe de 8 lors de 4 sessions de quatre semaines chacune.
Les principaux objectifs : la resocialisation et la poursuite de la scolarité en vue d’obtenir une qualification professionnelle.

Durant 4 semaines, les élèves bénéficient d’une prise en charge globale avec des parcours individualisés. La relation pédagogique basée sur le respect et la bienveillance s’attache à développer la confiance de soi, favoriser la projection de l’avenir, réinvestir les apprentissages, retrouver le goût de l’effort. La réussite de ce dispositif repose sur l’engagement du jeune et de sa famille.

Aurélia Lemaire précise que cette année l’atelier relais est sollicité dans le cadre du plan de lutte contre les violences scolaires qui est une priorité portée par l’éducation nationale. L’atelier est donc amené à accueillir régulièrement des élèves exclus des établissements par conseil de discipline, même si à l’échelle du département le nombre reste faible. L’inspecteur d’académie a engagé une démarche pour élargir les partenariats avec les institutions ou associations locales : PJJ, ARS, ASE, CAF, préfecture, politique publique de la ville, maison des adolescents, police nationale et municipale, SAGEV etc.… qui pourraient apporter une contribution à la démarche éducative et de socialisation mise en œuvre par l’atelier relais.

La session actuelle accueille 7 élèves qui sont ravis de participer et qui selon eux apprennent mieux.

Nicole Lafourcade