Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
     

Une lourde défaite au goût amer

dimanche 12 janvier 2020 par Rédaction

Saint-Amand-Tarbes : 77-65 (MT 48-39 / 19-18, 29-21, 18-8, 11-18)

Saint-Amand  : 31 paniers réussis sur 71 tentés (43%), dont 22/48 à 2 points (45%), 9/23 à 3 points (39%), 6/8 lancers-francs (75%), 36 rebonds dont 13 offensifs, 12 passes décisives, 14 ballons perdus, 10 interceptions, 2 contre, 18 fautes.

Ellenberg 23 points (30’38’’, 6/14 à 2 points, 3/6 à 3 points, 2/2 lancers-francs, 2 rebonds, dont 1 offensif, 6 passes décisives, 1 ballon perdu, 1 interception, 1 faute), Limouzin 7 points (25’20’’, 3/8 à 2 points, 1/2 lancers-francs, 6 rebonds dont 2 offensifs, 1 ballon perdu, 1 interception, 1 faute), Kone 6 points (34’31’’, 3/7 à 2 points, 0/1 à 3 points, 8 rebonds dont 3 offensifs, 1 passe décisive, 4 ballons perdus, 1 interception, 1 contre, 3 fautes), Solopova 10 points (22’21’’, 2/4 à 2 points, 2/6 à 3 points, 0/1 lancer-franc, 6 rebonds dont 4 offensifs, 0 ballon perdu, 1 interception, 0 faute), Akonga 4 points (20’26’’, 2/5 à 2 points, 3 rebonds, 4 ballons perdus, 3 fautes), Fouasseau 5 points (15’49’’, 1/1 à 2 points, 1/4 à 3 points, 1 rebond, 1 ballon perdu, 2 fautes), Mane 15 points (24’11’’, 3/4 à 2 points, 2/4 à 3 points, 3/3 lancers-francs, 3 rebonds dont 1 offensif, 4 passes décisives, 1 ballon perdu, 2 interceptions, 2 fautes), Coulibaly 4 points (24’13’’, 2/5 à 2 points, 0/1 à 3 points, 4 rebonds dont 1 offensif, 4 fautes), Pruvost 3 points (2’32’’, 1/1 à 3 points, 1 ballon perdu)

Statistiques de l’équipe : 22 points après balles perdues, 24 points intérieurs, 7 points de 2ème chance, 12 points de contre-attaques, 27 points du banc.

Tarbes : 23 paniers réussis sur 58 tentés (39%), 16/35 à 2 points (45%), 7/23 à 3 points (30%), 12/16 lancers-francs (75%), 40 rebonds dont 12 offensifs, 12 passes décisives, 21 ballons perdus, 7 interceptions, 0 contre, 12 fautes. Pardon exclue 9ème.

Galliou-Loko 14 points (38’26’’, 1/1 à 2 points, 4/10 à 3 points, 6 rebonds dont 4 offensifs, 2 passes décisives, 2 ballons perdus, 2 fautes), Fauthoux 17 points (40’, 2/6 à 2 points, 3/6 à 3 points, 4/5 lancers-francs, 6 rebonds dont 2 offensifs, 3 passes décisives, 6 ballons perdus, 3 interceptions, 4 fautes), Résimont 3 points (29’45’’, 1/3 à 2 points, 0/3 à 3 points, 1/2 lancers-francs, 6 rebonds, 2 passes décisives, 2 ballons perdus, 1 faute), Halvarsson 18 points (35’16’’, 7/16 à 2 points, 4/5 lancers-francs, 8 rebonds dont 1 offensif, 1 passe décisive, 3 ballons perdus, 2 interceptions, 1 faute), Pardon 0 point (9’17’’, 0/1 à 2 points, 2 passes décisives, 1 ballon perdu, 2 fautes), Berezhynska 7 points (30’26’’, 2/4 à 2 points, 0/3 à 3 points, 3/4 lancers-francs, 5 rebonds dont 1 offensif, 2 passes décisives, 5 ballons perdus, 2 interceptions, 2 fautes), Tadic 4 points (14’18’’, 2/3 à 2 points, 0/1 à 3 points, 2 rebonds offensifs, 0 faute), Tane 2 points (2’32’’, 1/1 à 2 points, 1 rebond offensif, 1 ballon perdu).

Stastiques d’équipe  : 17 points après ballons perdus, 26 points intérieurs, 12 points de 2ème chance, 13 points en contre-attaque, 9 points du banc

Dans une salle pleine et acquise tout à sa cause, le Hainaut a remporté un précieux succès doublé d’un goal-average de 12 points qui pourraient peser en fin de saison. Une défaite qui va laisser un goût amer aux Tarbaises qui maîtrisaient le début de rencontre et qui menaient 6-16 (7ème). Un panier de Coulibaly et un panier à 3 points d’Ellenberg, avaient rapproché les Nordistes (11-16) mais sur une faute contestée, Pardon écopait de la triple peine : Antisportive, faute technique et exclusion (8’38’’). Saint-Amand en profitait pour revenir à égalité 16-16 et pour remporter ce premier quart-temps 19-18 un deuxième tir à 3 points d’Ellenberg. Une Ellenberg de gala qui allait inscrire 23 points dont un 3/6 à 3 points. Dès lors les Nordistes, empruntées jusqu’alors, se libéraient, poussées par une salle surchauffée à blanc. Fouasseau et Mané, à 3 points, enflammaient le public et creusaient l’écart 24-18 (11ème). Halvarsson et Galliou-Loko, à 3 points, revenaient 24-23 (12ème) mais deux tirs à 3 points d’Ellenberg et de Solopova faisaient chavirer la salle 30-25 (14ème). Halvarsson et Fauthoux marquaient mais Solopova et Lezin maintenaient l’écart 34-26. Tarbes revenait de nouveau par Résimont et Fauthoux, à 3 points, 34-31 (17ème) et les Tarbaises restaient au contact 38-35 (19ème), avant de craquer dans la dernière minute, sur deux interceptions et un tir à 3 points de Mané 45-35. Poussé par une salle en furie le Hainaut virait devant 48-39 à la mi-temps. Transcendées par leur public et l’odeur d’une première victoire à domicile, les Nordistes n’allaient rien lâcher en défense et allaient faire la différence en attaque au cours du troisième quart-temps. Galliou-Loko et Halvarsson répondaient à Akonga et Solopova à la reprise 56-46 (24ème) mais Hellenberg enquillait sept points d’affilées 61-44 et tuait le match 63-46 (28ème). Koné et Fouasseau, à 3 points, enfonçaient les clous 66-47 (30ème). Mais les Tarbaises allaient serrer les dents pour limiter l’écart en vue du match retour ou tout se jouera peut-être au goal-average particulier lors de la dernière journée. Les Tarbaises haussaient leur défense et grignotaient leur retard par Tadic et Halvarsson 66-51 (31ème). Lezin marquait, Tadic répliquait, Résimond laissait un lancer-franc en route 68-54 (33ème). Galliou-Loko, Fauthoux et Résimond tentaient le va tout à 3 points mais rien ne voulait rentrer et Mané et Coulibaly recreusaient l’écart 72-54 (36ème). Bérezhynska et Galliou-Loko, à 3 points, réduisaient le score 72-60 (38ème). La jeune Pruvost, à 3 points, faisait exploser la salle 75-60 mais Fauthoux de loin et Tané rabaissaient l’écart 75-65 mais sur une interception Koné mettait la barre à douze points 77-65.

Le TGB déjà privé de Pouye sur blessure s’est retrouvé privé d’une seconde rotation pour un geste d’humeur et Fauthoux s’est retrouvée bien seule pour assurer la mène pendant quarante minutes. Amputé de deux de ses trois meneuses, Tarbes était bien trop handicapé pour résister à une équipe nordiste survoltée. Distancées de 19 points (66-47, 30ème) et de 18 points (72-54, 37ème), les Tarbaises, en manque de rotations et dans une salle déchaînée, ont su chercher les ressources pour ramener l’écart à 12 points. Ce qui leur permet d’espérer lors du match retour.

Autres résultats

Charleville-Mézières-Bourges : 73-70 / Landerneau-Montpellier : 77-72

Dimanche : Lyon-Charnay / Basket-Landes-Villeneuve d’Ascq / Nantes-Roche-Vendée