Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

Stado-TPR : L’appel présidentiel aux supporters

samedi 10 août 2019 par Rédaction

Sans public pas de vie

Les Tarbais méritent-ils d’avoir un club en Pro D2 ? On peut se poser la question au vu du nombre ridicule des abonnés, 150 qui place Tarbes à un des plus mauvais rangs des clubs fédéraux et même des « sans grades » du Département. Un club, qui compte plus de resquilleurs et de critiqueurs que d’abonnés, mérite-t-il de jouer à plus haut niveau ? C’est presque une honte d’en être là et les vrais supporters devraient se lancer le défit de faire mieux, en nombre d’abonnements, que Bagnères et Lannemezan. Même Pouyastruc doit faire mieux… Dans ce sens, Gérard Trémège n’avait pas tout à fait tort de dire que Tarbes n’avait pas les moyens de jouer en Pro D2. C’était peut-être parce que le Stado-TPR n’a plus de public et joue parfois devant des tribunes désertes… Si le Stade était plein, les élus ne tiendraient peut-être pas le même discours. Un club, c’est avant tout un public. Sans public, les joueurs ne se transcendent pas et les annonceurs ne sont pas attirés. Sans public, les Collectivités, se sentent, elles aussi, moins concernées. Le club périclite de plus en plus et de plus en plus vite avec le départ du dernier Président mécène, lassé de subir des critiques et d’être dénigré sans cesse. Si les 2 000 fidèles supporters qui prennent des entrées payantes prenaient un abonnement, le club aurait 300 000 € de plus dans son budget et pourrait continuer son recrutement. Car pour l’heure, l’encadrement de la masse salariale, ne permet pas de faire venir Fifita et un pilier droit, qui seraient un plus indéniable pour le club.

Le 16ème homme

Le Président Lionel Terré l’a bien compris et il a lancé un appel aux supporters à l’issue de la présentation de l’équipe ce jeudi. « Maintenant, c’est à vous le public, les supporters. Le 16ème homme c’est vous ! Vous savez très bien la situation où était le club il y a 3 mois. Moi, il y a 3 mois, j’ai dit aux joueurs : vous avez une phase finale à aller chercher, moi j’ai un match à faire pour maintenir ce club en Fédérale 1.Tout seul, je ne suis pas grand chose, alors, je veux remercier tout le Comité Directeur qui m’a soutenu et maintenant c’est à vous de faire le match, de nous aider. On n’est pas encore au bout, mais on s’y rapproche. »
Le Président a demandé que les supporters soutiennent le club en prenant des cartes d’abonnement en nombre et mobilisent leurs amis. « L’année dernière, on avait 150 cartes d’adhérents. Pour ce club, ce n’est pas normal. Il faut monter cette année à 400 cartes. On doit y arriver, on doit y arriver…. Venez prendre vos abonnements, venez soutenir vos jeunes, parce que ça sert à rien, après d’avoir plein de désirs, de demander plein de choses aux jeunes, si déjà, vous le public, vous ne prenez pas votre abonnement, si vous ne venez pas nous soutenir. On ne sera rien sans vous. Donc vraiment je vous demande de gagner votre match : C’est-à-dire d’arriver à 400 cartes. 400 cartes, ça fait 60.000 €. Et 60.000 €, c’est 30 000 € de plus que l’année dernière, c’est peut-être ce qui va nous manquer pour jouer les phases finales. D’après moi, c’est réalisable, c’est votre match à vous. Je vais faire une conférence de presse tout à l’heure. Et c’est le message que je vais passer à tout le monde : On a besoin de vous ! On a besoin d’un club uni ! Le Comité Directeur ça va, on commence à s’unir, on va faire les choses. Mais maintenant, on a besoin de vous pour porter le message dans la ville, dans la Bigorre. Les jeunes vont faire le boulot comme l’année dernière ils l’ont fait. Maintenant c’est à vous de nous aider. Je compte sur vous. » Le président a aussi fustigé les fraudeurs, ceux qui passent par la piscine ou par le stade de foot. Ill a lancé un appel pour que les tribunes soient pleines lors du premier match à domicile. « Mais pleines de gens qui ont pris leurs abonnements. Pas de gens qui essaient de passer gratos à travers les grilles et compagnie… Des gens qui prennent l’abonnement. Dans ce club, on a passé trop de temps à avoir plein d’exigences et à ne pas donner au club. Là, maintenant on a besoin de vous. » 

Jean-Jacques Lasserre