Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

Stado-TPR : Présentation officielle de l’effectif 2019-2020

vendredi 9 août 2019 par Rédaction

L’équipe du Stado-TPR et le staff ont été présentés officiellement à la presse locale et aux supporters venus relativement nombreux. Cette année, le Groupe appelé à évoluer en équipe fanion est de 34 joueurs, en comptant les Espoirs issus du club.

Augmenter le nombre des abonnés

Le Président Terré et Yannick Vignette, se sont adressés directement aux supporters massé dans et sous la tribune d’Honneur, pour les remercier de leur soutien. Le Président a lancé un appel à l’achat de cartes d’abonnement, car 500 abonnements à 150 €, cela représentent 75 000 € d’entrées directes dans les caisses du club.

Conférence de presse

Lionel Terré, entouré de Stéphane Ducos, de Fabien Fortassin (entraîneurs des Espoirs) de Jean-Charles Laran (Directeur du Centre de Formation et Coordinateur), de Yannick Vignette et de Christian Etchebarne (entraîneur de la Une), s’est ensuite adressé à la presse, à même la pelouse.

Le pari de la jeunesse

 « On a fait le pari de la jeunesse parce qu’on est persuadé, qu’à notre niveau, c’est la seule solution. On n’a pas les moyens de se payer des joueurs confirmés et on s’aperçoit, quand on prend des trentenaires, à notre niveau, que ce ne sont pas des gens qui viennent donner pour le club. Ils viennent plus pour leurs cotisations sociales et leurs points retraite que pour donner au club. Les jeunes, eux, ils ont tout à prouver. On avait avant tout le désir d’intégrer la jeunesse bigourdane ce qu’on a fait au maximum. L’année dernière, les Espoirs nous ont alimenté et ont donné tout ce qu’ils pouvaient faire. Cette année, le réservoir était plus mince et on a été chercher des Espoirs un peu plus loin. » L’ambition du club, c’est de recruter des Espoirs de haut niveau qui ont l’ambition de devenir des joueurs professionnels. « Je ne veux pas des Espoirs qui viennent pour faire les beaux à la plage. Les Espoirs qu’a été chercher Yannick (Vignette) veulent vivre et briller de ce sport. C’est à nous de redonner aux jeunes cette notion de travail. S’ils ne veulent pas bosser, ils iront ailleurs. » Ce sera en partie la mission de Fabien Fortassin, qui a une solide expérience de joueur de haut niveau, de leur monter la voie à suivre en utilisant toutes les ressources du club en terme de musculation et de crossfit.

Yannick Vignette confirmé comme maître d’œuvre

Le Président a aussi annoncé une nouveauté, avec une restructuration du fonctionnement du club. « Cette année, on monte un pôle Senior-Espoirs commun. » Tout en précisant aussitôt pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté. « Le projet de la Une, c’est le projet de Yannick (Vignette), c’est lui, qui depuis deux ans, a la responsabilité des seniors et il m’a donné entière satisfaction. Quand le bateau tanguait, il est toujours resté à la barre et cette année, on lui devait de lui laisser monter son staff. Il a été chercher Christian (Etchebarne) en qui, il a toute confiance et moi aussi. Quand on voit d’où, il vient, on connaît ses valeurs. Ce sont les valeurs de Nafarroa, où on a pris une branlée là-bas. Mauléon, j’y ai joué et ce n’était jamais facile d’y gagner. » Lionel Terré, répète pour que les choses soient bien claires. « Yannick sera vraiment le maître d’œuvre du staff Seniors. »

Un pôle Espoir-Seniors commun

Pour la première fois de l’histoire du club, les Espoirs et les Seniors formeront un pôle commun, dont Jean-Charles Laran sera le coordinateur. La saison dernière, l’arrivée de l’ancien trois-quarts centre, en pleine crise sportive, avait permis de relancer l’équipe, car les deux entraîneurs étaient sur la même longueur d’onde rugbystique. L’entente et la confiance mutuelle entre Yannick Vignette et Jean-Charles Laran, avaient mené l’équipe aux portes de la Finale du Du Manoir. Le Président lui a donc confié une nouvelle mission. « Je lui demande de superviser les Espoirs, où on a la chance d’avoir Stéphane (Ducos) qui connaît parfaitement le club et où on a eu l’opportunité de récupérer Fabien (Fortassin) chez nous. » Le rôle de Jean-Charles Laran sera de servir de passerelle entre les deux pôles pour faire monter un Espoir dans le Groupe Pro et faire descendre un Pro chez les Espoirs, si des cas se présentaient. La mise en place des entraînements en commun, instaurés en fin de saison dernière, est reconduite le mardi soir, plus le jeudi.

Se qualifier pour les phases finales

Pour cette année, les ambitions du club, (qui est en pleine reconstruction et en pleine restructuration), ne sont pas de jouer la montée. « Notre ambition, c’est de jouer les phases finales. On va arrêter d’avoir la prétention de dire qu’on joue la montée. Il y a deux clubs qui montent et il y a des clubs qui ont cinq ou six millions de budget. Nous, on est à 1,7 millions et on ne va pas avoir la prétention de dire qu’on joue la montée. L’objectif, comme l’année dernière, est de se qualifier dans les deux premiers, après, on verra. Par rapport à notre Poule, on se doit d’être dans les deux premiers à la fin. » Comme l’an passé, le Président s’attend à des confrontations difficiles à l’extérieur contre « de vieux clubs de Fédérale 1 qui connaissent ce championnat parfaitement et qui savent que le maintien ou la qualif, se jouera sur l’interdiction de perdre à la maison. »

Le début d’un cycle pour construire dans la durée

Yannick Vignette a présenté son projet sportif, qui a pour ambition de redonner son ancienne aura au club. « C’est la première année où on peut construire quelque chose qu’on a choisi. On a choisi les joueurs et le staff. On est en train de construire un premier socle sportif où on va pouvoir faire grandir ces joueurs. On peut ambitionner d’aller en Pro D2, mais on ne peut l’ambitionner qu’avec un Groupe qui a une stabilité. Monter avec un Groupe de trentenaires, qu’est-ce-que tu fais derrière, avec la norme des Jiff et des étrangers ? Là, on n’a que des Jiff, on n’a pas de licence C, on n’a que des licences B. On démarre un nouveau cycle sportif, où on a mis des bases saines, sur l’état d’esprit et sur les qualités. On veut construire quelque chose dans la durée à Tarbes, parce que les coups un peu aléatoires, je n’y crois pas forcément sur un projet à moyen terme. Là on essaie de faire quelque chose de viable sur au moins sur du moyen terme. » Contrairement à l’an dernier le staff dispose d’un effectif plus large. « On avait dû arrêter le recrutement et on avait beaucoup moins de ressources humaines que cette année. On avait 19 joueurs professionnels et quelques joueurs Espoirs. Là, on part avec une trentaine de joueurs disponibles pour jouer avec l’équipe première. » Des joueurs, la plupart en devenir, mais qui sont avant tout ambitieux et sur qui l’entraîneur veut construire. « C’est le début d’un cycle, c’est le début de quelque chose. Ce qui m’intéresse, c’est de poser le socle avec quelque chose de propre et de cohérent pour construire sur l’avenir et intégrer au fur et à mesure des Bigourdans, en mettant le travail au chœur du projet. Pour que tout le monde se mette dans ce moule là, pour que le Stado redevienne ce qu’il doit être. »

Stéphane Ducos et Fabien Fortassin en charge des Espoirs

Yannick Vignette a salué avec chaleur l’arrivée de Fabien Fortassin. « Je suis ravi, parce que Fabien, symbolise la réussite d’un gars d’ici qui revient et qui va pouvoir transmettre, car des staffs, il en a croisé, des clubs et des joueurs, il en a croisé. Il va pouvoir transmettre tout ce qu’il a pu emmagasiner durant toute sa carrière professionnelle et je trouve très bien qu’on puisse en profiter. Je trouve très bien aussi que lui, ait envie de revenir dans ce club. »

Fabien Fortassin confirme son envie de transmettre son expérience et son vécu au club de ses débuts. « J’ai picoré dans tout ce que j’ai pu connaître et je veux le reproduire avec ma façon de faire. Je suis heureux de revenir ici où je connais tout le monde. Je suis à la disposition du club et de Yannick (Vignette) avec l’objectif de tirer les Espoirs vers le haut en voulant faire progresser les joueurs individuellement, pour leur faire passer un cap. »

Stéphane Ducos a dit sa satisfaction d’entraîner avec Fabien Fortassin, qu’il avait entraîné en Espoirs mais il a surtout mis l’accent sur les jeunes. Il a rappelé que les Minimes, les Cadets et les Crabos de Tarbes étaient les seuls à jouer au niveau national et que le club souhaitait s’ouvrir aux meilleurs jeunes du Département, qui alimenteront à moyen terme les Espoirs et l’équipe première.

Tout le monde doit tirer dans le même sens

Jean-Charles Laran a souligné que c’était la première fois qu’il vivait un tel instant de rapprochement entre les responsables des Espoirs et ceux de l’équipe Fanion. « La politique du club a changé. Cela ne s’est jamais fait, depuis 25 ans que je suis au club, de réunir les entraîneurs pros et les entraîneurs Espoirs ensemble. Il y a des choses qui sont mises en commun, tout le monde doit tirer dans le même sens et tout le monde a le même objectif. Il n’y a pas de brebis galeuses entre guillemets. Ça montre l’état d’esprit, regroupé autour d’un Président qui a ces valeurs là. » L’objectif, c’est que tous les entraîneurs, ceux des cadets et des Crabos, et ceux des Crabos et des Espoirs, se rencontrent et échangent comme ceux des Espoirs et des Pros. L’objectif, c’est aussi que les joueurs blessés interviennent à l’Ecole de Rugby.

 

Effectif 2019-2020

Première ligne

Alexandre Duny, Fabien Vial, Thomas Noui, Grégory Marmoiton

Talonneur

Ulrich Prétorius, Jordan Pery, Thomas Camy

Deuxième ligne

Marvin Woki, Ciaran O’Flynn, Sven d’Hooghe, Petelo Taputai

Troisième ligne

Albain Méron, Valentin Paget, Léandre Pérez-Galeone, Benjamin Abat, Sylvain Hourqué, Lucas Perrou, Léo Noël, Florian Lamothe

Charnière

Thomas Lhusero (m), Théo Ramon (m), Hugo Rixens (m), Thomas Millet, Thibaut Dulucq

Williams Pees (o), Nolan Noyé (o)

Trois-quarts

Romain Dumestre, Morgan Rubio, Johan Paulet, Mathieu Berbizier, Nuu Junior Nuu, Thibaud Jauzion, Nisie Huyard, Bastien Delas

Jean-Jacques Lasserre

Cliquez pour Ouvrir
l’album photos