Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

SECURITE : Les gendarmes vont-ils quitter Tarbes ? (Communiqué de Tarbes pour tous, Pierre Lagonelle)

jeudi 27 juin 2019 par Rédaction

La question ainsi posée inspire toutes les inquiétudes à la population depuis qu’il est maintenant certain que le Groupement de gendarmerie des Hautes-Pyrénées va se retirer des locaux vétustes de la caserne Charraz. Les logements insalubres réservés aux familles sont particulièrement pointés du doigt. Aujourd’hui, à Tarbes comme partout en France, les évènements sociaux engagent de plus en plus les forces de sécurité. Les gendarmes sont en droit d’exiger de travailler dans de bonnes conditions et d’évoluer dans des locaux à la hauteur de leur mission.

La question ainsi posée inspire toutes les inquiétudes à la population depuis qu’il est maintenant certain que le Groupement de gendarmerie des Hautes-Pyrénées va se retirer des locaux vétustes de la caserne Charraz. Les logements insalubres réservés aux familles sont particulièrement pointés du doigt. Aujourd’hui, à Tarbes comme partout en France, les évènements sociaux engagent de plus en plus les forces de sécurité. Les gendarmes sont en droit d’exiger de travailler dans de bonnes conditions et d’évoluer dans des locaux à la hauteur de leur mission.

L’Etat placé devant ses responsabilités ne découvre pas aujourd’hui cette situation. Les logements des gendarmes n’ont cessé de se dégrader et l’on repense sérieusement à l’opportunité de la réhabilitation du site de la caserne Foix-Lescun pour des raisons évidentes de proximité avec la Gendarmerie Mobile. Le Groupement de Gendarmerie des Hautes-Pyrénées y trouverait naturellement sa place.

Beaucoup de projets concernant le réaménagement de ce lieu ont été évoqués dans le passé mais aucun n’a pu jusqu’ici voir le jour. Les bâtiments de la caserne Foix-Lescun sont classés. Leur réhabilitation doit répondre aux normes relevant des monuments historiques. C’est certainement cette raison qui explique aujourd’hui l’absence de projet sur ce site et le quasi abandon des lieux… Cependant, maintenant, il y a urgence : loger décemment les gendarmes et sauver ce site classé de la ruine !

Partout en France, des bâtiments classés ont pu être réhabilités à la suite d’une rénovation conjuguant caractère ancien et modernité. Dernièrement à Tarbes, les autorités se sont félicitées de la réhabilitation du manège du Haras, preuve d’une coopération intelligente. Pour Foix-Lescun, les intérêts peuvent aussi converger. En premier lieu les gendarmes attendent des logements décents, ensuite la municipalité doit trouver en l’espèce l’occasion de redynamiser l’activité, enfin les Tarbais réclament la valorisation du site. En outre nos concitoyens redoutent de voir le Groupement de Gendarmerie quitter la commune de Tarbes faute d’avoir pu trouver un arrangement. Tarbes qui perd déjà plus de 500 habitants chaque année n’a pas besoin de cela !

La Mairie de Tarbes qui a toujours eu des bonnes relations avec les militaires ne peut oublier ses gendarmes. Elle ne peut être absente des discussions qui doivent permettre d’éviter l’abandon de ce site cher aux Tarbais. Dans la médiation entre les personnels de la Sous-direction de l’immobilier et du logement de la Gendarmerie et le Conservatoire des Monuments historiques, la municipalité doit user de son influence pour que le projet trouve enfin une issue favorable.

Dans le cas contraire, à l’instar de ses commerces et de ses entreprises, Tarbes verra le Groupement de Gendarmerie quitter ses murs pour s’installer dans une autre commune. Viendra alors le temps des regrets…