Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
     
   
     

Neuf syndicats s’unissent pour préserver les services publics et la fonction publique.

jeudi 16 mai 2019 par Rédaction

Le projet de la loi de transformation de la fonction publique vient d’être présenté au conseil des ministres, le gouvernement souhaite le faire valider par le parlement avant l’été.

Gilles Verdier et Carole Maillard (CFDT), Sébastien Jaffiol (FSU), Gilles Haurie (CGT) et Frédéric Leduc (CFTC), ont tenu un point presse pour dire non à ce projet.

Comme l’a indiqué Gilles Verdier, neuf syndicats s’unissent pour dire non : CFDT, CFE CGC, CGT, FA, FO, FSU, Solidaires et UNSA.

Pour les syndicats, ce projet ne concerne pas uniquement la gestion des agents de la fonction publique il concerne tous les usagers donc tout le monde. Le projet vise à modifier en profondeur la fonction publique et fragiliser les services publics. Des attaques sans précédent !

Ce projet de loi va faciliter par généralisation du recours au contrat ou privatisation des missions de service public. Il ne répond pas aux besoins exprimés par les Français qui depuis plusieurs mois souhaitent une fonction publique plus proche, plus humaine sur tous les territoires. Nous disons non à ces réformes qui ne sont pas portées par la volonté d’un meilleur service public mais par des principes de coupes budgétaires.

Pour rappel les services publics ont pour mission de satisfaire les besoins collectifs en permettant la prise en charge de tous et de toutes, en protégeant les plus faibles et non en confortant les plus forts, en rendant possible une véritable redistribution des richesses.

Les services publics doivent être assurés par une fonction publique à la neutralité indispensable et non soumise à des intérêts privés, en garantissant l’impartialité de ses agents, leur indépendance politique et en mettant fin au pantouflage et aux conflits d’intérêts.

Nicole Lafourcade