Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
     
   
     

Les 4 parlementaires, le président du conseil départemental et les maires de Tarbes et Lourdes : tous ensemble pour défendre le projet de l’hôpital commun Tarbes-Lourdes

lundi 13 mai 2019 par Rédaction

Ce lundi matin, s’est tenue au conseil départemental une conférence de presse qui réunissait autour du président Michel Pélieu, les quatre parlementaires (Jeanine Dubié et Jean-Bernard Sempastous, députés, Maryse Carrère et Viviane Artigalas, sénatrices), Gérard Trémège et Josette Bourdeu, maires de Tarbes et Lourdes. Objectif : montrer que ces élus parlent d’une même voix pour défendre le projet de l’hôpital commun Tarbes-Lourdes.

« L’hôpital est un enjeu important pour les villes de Tarbes et Lourdes mais également pour l’ensemble du département », a déclaré Michel Pélieu en ouverture de ce point-presse avant de passer la parole à Gérard Trémège.

Gérard Trémège : « Il y a 10 ans exactement que le projet de l’hôpital commun Tarbes-Lourdes avait été engagé. Il y a 10 ans exactement que le site de Lanne avait été également identifié comme étant le site le plus pertinent sur tous les plans (accessibilité, facilité d’acquisitions car la majorité des terrains appartenait à la collectivité). Malheureusement, entre temps, il y a eu des changements de direction à l’ARS, et les différents directeurs ont demandé que soient étudiées d’autres hypothèses. Aujourd’hui, depuis le COPERMO du 29 janvier 2019, les éléments majeurs sont actés. Le principe de création d’un hôpital commun entre Tarbes et Lourdes est une idée pertinente. C’est un investissement de près de 220 millions d’euros. » (Suite dans l’audio ci-dessous)

MP3 - 3.4 Mo

Josette Bourdeu : «  C’est l’état de vétusté de nos deux hôpitaux, c’est la problématique de déficit des deux hôpitaux, c’est la problématique des investissements lourds qui seraient à faire autant à Tarbes qu’à Lourdes, il me paraît tout à fait logique de construire un hôpital commun. C’est un vieux projet qui avait donné beaucoup d’espoir il y a une dizaine d’années. Les médecins des deux CME (Commission médicale d’établissement) se sont retroussé les manches. Petit à petit, nous sommes arrivés à avoir un projet avec un hôpital moderne, un hôpital écolo » (Audio ci-dessous)

MP3 - 4.5 Mo

Michel Pélieu : il entend resituer l’hôpital à Lanne. Pour lui, le compromis répond à une logique de territoire. (Audio ci-dessous)

MP3 - 2.4 Mo

Jeanine Dubié : « Je crois qu’il est important de rappeler que nous sommes sur une fusion des hôpitaux Tarbes-Lourdes. Comme cela a été dit, ce n’est pas un hôpital départemental. (Audio ci-dessous)

MP3 - 4.7 Mo

Jean-Bernard Sempastous : « La majorité que je représente sur ce département appuie ce projet sans hésitation » (Audio ci-dessous)

MP3 - 3 Mo

Maryse Carrère : « Pour moi, il n’y a pas de plan B. C’est le seul plan pour avoir une offre de santé publique performante dans notre département » (Audio ci-dessous)

MP3 - 3.3 Mo

Viviane Artigalas : « Il nous faut un hôpital commun Tarbes-Lourdes moderne, performant qui réponde aux nouveaux besoins de nos populations mais aussi aux demandes des personnels hospitaliers. Il nous faut travailler, nous aussi élus, sur les maisons de santé qui apportent aussi ce maillage territorial et de proximité ». (Audio ci-dessous)

MP3 - 3.2 Mo

Michel Pélieu s’est félicité que les élus présents sont capables de parler d’une seule voix, ce qui n’a pas été toujours le cas. « C’est ce qui fait la force de notre démarche », a-t-il souligné.


titre documents joints

13 mai 2019
info document : MP3
4.5 Mo