Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Albi-Tarbes, vendredi à 20h45 au Stadium Municipal

jeudi 6 décembre 2018 par Rédaction

Les Tarbais sont attendus de pied ferme

Pour Albi, ce match est marqué d’une croix rouge sur le calendrier depuis le soir de la défaite à Trélut. Les Albigeois étaient tombés de haut, car leur Président avait annoncé une saison sans aucune défaite avec la remontée au bout. Un revers qui est resté en travers de la gorge d’Arnaud Méla qui pestait à l’issue du match contre l’arbitrage « On ne peut pas avoir un arbitrage à sens unique, étant donné qu’on n’a pas été dominé à outrance. Je ne vois pas comment on peut être pénalisé autant quand on a le ballon plus ou moins que l’adversaire. » Une rengaine que ressassent les Tarbais à chaque match à l’extérieur, alors que les Albigeois ont su trouver les solutions en remportant quatre matchs en déplacement, dont trois avec le bonus offensif... A la fin du match Aller, Arnaud Mela avait pointé les manques de son équipe : « On n’a pas pu faire trois temps de jeu consécutifs. On n’a pas été bon, quand on a réussi à casser la ligne, on n’a pas réussi à faire les bons choix derrière. Quand on les a mis en difficulté, on a manqué de clairvoyance. » Ses joueurs ont trouvé la solution sur terrain adverse alors que les Tarbais la cherchent encore. Pour autant les Tarnais ont rechuté à Anglet où les Bigourdans viennent de se casser le nez. Une histoire d’arbitrage là aussi où Albi a joué les vingt dernières minutes à 13 ! Vendredi sur son terrain et sous les caméras, l’arbitrage sera plutôt à l’avantage du leader face à une autre équipe dite ’’Pro’’.

Albi, largement au dessus de ses adversaires

Albi, malgré ces deux échecs à Tarbes (18-11) et à Anglet (16-10), est N°2 National avec 48 points (9 victoires, 2 défaites, 8 BO, 2 BD) derrière Rouen 53 points (11 victoire, 0 défaite, 7 BO) qu’il pourrait retrouver en Finale. Les Albigeois se sont imposés chez eux contre Nafarroa (73-22), Oloron (73-11), Bagnères (45-14), Saint-Jean-de-Luz (32-13) et Tyrosse (31-12) et en déplacement à Valence d’Agen (12-27), à Marmande (13-38) et à Lavaur (16-36). C’est dire si la barre est haute pour des Tarbais incapables de hausser leur niveau de jeu à l’extérieur pour gommer les faiblesses de l’arbitrage comme ont su le faire les Albigeois. Si les Tarbais ne se transcendent pas comme au match Aller, l’addition risque d’être sévère avec une moyenne de 51 points et de 7 essais par match au Stadium... Tyrosse 31 points et Saint-Jean-de-Luz 32 points, sont les deux équipes qui ont encaissé le moins de points devant Bagnères 45 points. Les Landais et les Basques sont repartis avec un débours de seulement 19 points...

L’équipe la plus haute et la plus dense

Le SCA possède le plus gros pack de la Poule avec deux piliers à 140 kg et deux à 122 et 124 kg, quatre seconde ligne à 115, 117, 124 et 129 kg et quatre troisième ligne à 115 et 117 plus deux à 105 kg ! La touche est redoutable avec trois double mètres en seconde ligne et trois troisièmes lignes à 1,96, 1,97 et 1,98 m. Par conséquence, les ballons portés, sur pénaltouche, font la force des Albigeois. Mais pas seulement car derrière, c’est puissant et rapide avec des trois-quarts à 110, 108, 105, 96 et 95 kg, qui savent profiter des brèches ouvertes par les avants. Ce n’est pas pour rien que les Albigeois sont la meilleure attaque et les meilleurs marqueurs d’essai de cette Poule. Une densité et une puissance qui mettent à mal toutes les défenses qui finissent par exploser.

L’Effectif 2018-2019

Vingt six pros et tous les postes triplés

Certes les Albigeois ont perdu des joueurs historiques comme Barthélémy (Bayonne), Péluchon (Cognac) et de qualité comme Tonga (Rodez), Usaraga et Vergnaud (Biarritz) mais aussi Hollet (Narbonne), Nistor (La Seyne), Ollier (Issoire), Njike..., mais beaucoup moins que Tarbes qui a perdu 24 joueurs dont 12 Espoirs qui avaient joué en première.

Le recrutement, bien que limité, a été de qualité avec les arrivées du trois-quarts briviste Alfifeleti Mafi, 30 ans, 1,86 m, 97 kg, de l’ouvreur Jérémy Russel, 24 ans, 1,95 m, 94 kg (ex Espoir Agen), du centre Lucas Vaccaro, 21 ans, 1,85 m, 105 kg (Espoirs Castres), du 3ème ligne Mohsen Essid, 25 ans, 1,96 m, 120 kg (Cahors) et du seconde ligne Jérôme Dufour, 25 ans, 1,96 m, 115 kg (Macon), qui tous sont devenus des titulaires à part entière.

Contrairement au TPR, tous les postes sont au moins triplés avec notamment sept piliers dont trois piliers droits, trois talonneurs, quatre seconde ligne, sept troisième ligne, trois demi-de-mêlée, quatre ouvreurs et neuf trois-quarts qui jouent régulièrement. Un effectif jeune, qui comprend 18 joueurs de moins de 23 ans qui cumulent plusieurs feuilles de match comme Cormenier (22 ans, 8 matchs), Tafili (22 ans, 9 matchs), Feltin (22 ans, 9 matchs) , Gaillard (23 ans, 8 matchs), Farret (21 ans, 9 matchs), Vaccaro (21 ans, 8 matchs), Lacelle (23 ans, 10 matchs) et Decrop (22 ans, les 5 derniers matchs). Albi dispose de vingt-six contrats pros, contre vingt à Tarbes et a utilisé 36 joueurs.

Sept piliers

Six ’’pro’’

Bastien Dedieu : Fr., 29 ans, 1,75 m, 106 kg, (9 matchs, 4 titularisations)

Patrick Toetu : Samoa, 34 ans, 1,80 m, 140 kg, (6 matchs, 2 titularisations)

Swan Cormenier  : Fr, 22 ans, 1,78 m, 117 kg, (8 matchs, 5 titularisations)

Zaza Navrozashvili : Georgie, 26 ans, 1,86 m, 122 kg, international U23, (9 matchs, 7 titularisations)

Benoit Sevestre : Fr, 23 ans, 1,92 m, 124 kg, (1 remplacement)

Lomualito Tafili : Fr., 22 ans, 1,78 m, 140 kg, (9 matchs, 5 titularisations)

Un ’’convention’’

Niccolo Ceccato : It., 21 ans, 1,95 m, 127 kg, international italien U20, (3 matchs, 1 titularisation)

Quatre talonneurs

Deux ’’pro’’

Romain Casals : Fr, 31 ans, 1,81 m, 108 kg (10 matchs, 6 titularisations)

Gymaël Jean-Jacques : 20 ans, 1,83 m, 107 kg, (4 matchs, 2 titularisations)

Deux ’’convention’’

Arthur Castant : 20 ans, 1,83 m, 101 kg (1 remplacement)

Arnaud Feltrin : Fr, 22 ans, 1,80 m, 112 kg, (9 matchs, 5 titularisations)

Cinq deuxièmes lignes

Trois ’’pro’’

Mathieu André : Fr., 32 ans, 2,00 m, 117 kg (10 matchs, 9 titularisations)

Russlan Boukerou : Fr, 29 ans, 2,00 m, 124 kg (5 matchs, 1 titularisation)

Jérôme Dufour : Fr, 26 ans, 1,96 m, 115 kg, (7 matchs, 6 titularisations)

Un ’’Espoir’’

Giani Gaillard : Fr., 23 ans, 2,03 m, 129 kg, (8 matchs, 5 titularisations)

Un ’’convention’’

Alexandre Hubert : Bel., 22 ans, 1,92 m, 112 kg, (0 match)

Huit troisième ligne

Quatre ’’pro’’

William Whetton : N-Z, 29 ans, 1,97 m, 114 kg, (9 matchs, 7 titularisations)

Vincent Calas : Fr., 27 ans, 1,98 m, 105 kg, (9 matchs, 6 titularisations)

Sione Tavalea : Tonga, 34 ans, 1,86 m, 115 kg, (9 matchs, 7 titularisations)

Mohsen Essid : Tunisie, 25 ans, 1,94 m, 105 kg, international (8 matchs, 5 titularisations)

Trois ’’convention’’

Paul Farret : Fr., 21 ans, 1,89 m, 97 kg, (9 matchs, 8 titularisations)

Paul Armengaud : Fr., 20 ans, 1,89 m, 105 kg (0 match)

Simon Veyrac : Fr., 20 ans, 1,95 m, 98 kg, (4 matchs, 1 titularisation)

Un ’’amateur’’

Simon Pardakhty : Germano-Chilien, 27 ans, 1,91 m, 110 kg, international chilien, (5 matchs, 2 titularisations)

Sept demis

Quatre ’’pro’’

Thibault Bisman (m)  : Fr., 27 ans, 1,74 m, 84 kg (10 matchs, 8 titularisations)

Laurent Magnaval (m) : 27 ans, 1,68 m, 75 kg, (1 match, 1 titularisation)

Jérémy Russel (o) : Fr., 24 ans, 1,94 m, 98 kg , (11 matchs, 10 titularisations)

Benjamin Caminati (o) : Fr., 28 ans, 1,78 m, 82 kg (10 matchs, 9 titularisations)

Deux ’’convention’’

Julien Menoret (m) : Fr., 20 ans, 1,75 m, 73 kg (3 remplacements)

Martin Doan (m) : Fr., 20 ans, 1,76 m, 70 kg, (4 matchs, 2 titularisations)

Un ’’amateur’’

Romain Uruty (o)  : Fr., 19 ans, 1,94 m, 83 kg, (4 matchs, 1 titularisation)

Onze trois-quarts

Sept ’’pro’’

Alfifeleti Mafi : Australo-Tongien, 30 ans, 1,82 m, 96 kg, International U19 australien, (6 matchs, 6 titularisations)

Gaëtan Bertrand : Fr., 26 ans, 1,80 m, 108 kg (9 matchs, 7 titularisations)

Saïmomi Nabaro  : Fidji, 28 ans, 1,87 m, 95 kg, international fidjien (8 matchs, 7 titularisations)

Avenisi Vasuinubu : Fidji, 26 ans, 1,90 m, 110 kg, international VII, (4 matchs, 4 titularisations)

Lucas Vaccaro  : Fr., 21 ans, 1,85 m, 105 kg, (8 matchs, 5 titularisations)

Thomas Lacelle : Fr., 23 ans, 1,81 m, 80 kg, (10 matchs, 10 titularisations)

Benoît Sicard  : Fr., 28 ans, 1,81 m, 80 kg (0 match)

Deux ’’convention’’

Dorian Hermet : Fr., 20 ans, 1,80 m, 87 kg, (6 matchs, 3 titularisations)

Louis Decrop : Fr., 22 ans, 1,86 m, 90 kg, (5 matchs, 4 titularisations)

Deux ’’amateur’’

Theo Pires : Fr., 20 ans, 1,85 m, 99 kg, (0 match)

Calvin Gomes : Fr., 19 ans, 1,87 m, 82 kg, (0 match)

Jean-Jacques Lasserre