Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Conférence de presse de rentrée de Gérard Trémège

vendredi 14 septembre 2018 par Rédaction

C’est à la Brasserie "A 4 Temps", sise 20, place Brauhauban, que Gérard Trémège, maire de Tarbes, avait convié ce matin à 9h les journalistes pour passer en revue les grands dossiers de la rentrée.

Il estime que cette rentrée s’annonce incertaine sur le plan national. "Nos concitoyens s’interrogent, dit-il, sur l’avenir" Et d’évoquer l’effet de ciseaux (baisse des ressources, hausse des investissements) qui n’augure rien de bon. Cela détruit, selon lui, les communes moyennes dont Tarbes fait partie. Et d’ajouter que c’est la même chose, voire pire pour la communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées. "Les grands équilibres sont en train de se détruire. La solution ne passe pas par la hausse des impôts. La solution c’est la réduction des dépenses (si possible pas de remplacement au moment des départs à la retraite). Dans ces conditions, on risque dans quelques année d’avoir un taux d’épargne nette négatif, comme autrefois à Tarbes. L’inquiétude est grande concernant la gestion des collectivités ". Ce qui l’amène à lancer un message à toutes les associations qui se tournent vers la commune.

L’évolution du commerce, une préoccupation importante

Premier sujet abordé : la tendance de fond qui impacte tous les réseaux de distribution et qui n’est pas sans conséquences sur l’activité commerciale actuelle et future des centres-villes. En 5 ans, la fréquentation des magasins en France a chuté de 25%. Le CA et la marge ont chuté de 10%.

Les causes :

-Baisse du pouvoir d’achat des ménages

-13% de surfaces de ventes supplémentaires

-Hausse des loyers commerciaux

Ce phénomène est amplifié par la progression fulgurante du E-commerce :

-plus 14,3% en 2017/2016 avec un CA de 81,7 milliards€

-un CA multiplié par 2 par rapport à 2012 (45 milliards€)

En comparaison avec nos voisins européens en particulier le Royaume Uni, la part de E-commerce est de seulement de 8% en 2017 contre 17% au RU. Nous vivons une véritable révolution commerciale et sociétale qui est amplifiée par la digitalisation croissante et rapide de notre économie et de nos foyers : En 2017, 12 millions de français ont déjà acheté sur un mobile. A Tarbes, 18 magasins ont tiré le rideau. Toutefois, 28 installations nouvelles sont à relever.

Pour dynamiser le commerce du centre-ville, Gérard Trémège compte sur l’action Cœur de ville conduite avec l’office du commerce. Cette opération représente un espoir. Elle entend accompagner les commerçants et artisans dans leur transition numérique ; créer ou adhérer à une market-place pour développer les ventes en ligne (Tellement Tarbes). La signature de la convention Cœur de ville est programmée pour le 28 septembre prochain entre l’Etat et les différents partenaires.

Le point sur les travaux

Aménagement de la place du Foirail

3e phase - voie Est (démarrage fin novembre)

680 000

Aménagement du pôle multimodal avenue Pierre de Coubertin (fin novembre)

880 000

Avenue Hoche

1er tranche (fin novembre)

330 000

Rue Pasteur

1er tranche (janvier 2019)

380 000

Remplacement des branchements plomb (6245 compteurs à changer, moitié réalisée)

800 000

Travaux Lalette (avec réfection de la voirie)

Chantier en cours avec des problèmes liés aux regards)

5 000 000

Haras :

 Manège (terminés en novembre)

 Médiathèque (terminés)

 

1 100 000

170 000

Local du Canoé kayak (fin novembre)

320 000

Reconstruction de l’école Jean Macé

Lancement du projet lors du conseil municipal du 24/09/18

5 200 000

Réhabilitation thermique de l’école Ormeau

Figarol (terminés)

480 000

Travaux de couverture  : (en cours)

 Ecole

 Centre de loisirs du Vignemale

 Centre de loisirs Bel Air

 Hôtel Gambetta

 

450 000

Aménagement de la place Jean Jaurès

Réfection salle de spectacles quai de l’Adour (nov.cours)

280 000

70 000

Ilot du stade (en cours)

440 000

Villa des Arts au Carmel (étude lancée)

35 000

Acquisition du foyer des jeunes travailleurs(nov/déc)

320 000

 

Gérard Trémège a annoncé le retour des réunions de quartiers pour le mois de novembre. Le dispositif Allô Mairie ! est bien accueilli par les citoyens. Depuis 2018, 332 appels téléphoniques ont été reçus, 504 visiteurs reçus, 347 courriers ou messages reçus.

La politique culturelle

L’action culturelle est importante dans une cité, souligne le maire qui annonce que le projet de la médiathèque sur le site de l’Arsenal est dans les tuyaux de la communauté d’agglomération. Il rappelle que les grands axes de la politique culturelle de la ville entendent soutenir les acteurs culturels, conforter les infrastructures du territoire communal (théâtres, musées...) ; rayonner au-delà du périmètre de la commune.

Les Rencontres culturelles organisées le 11 mars 2016 au théâtre Les Nouveautés ont permis de conforter ces objectifs et de rendre en compte les besoins des associations.

-Mettre en place une plateforme de services.

-Multiplier les actions visant à aller à la rencontre des publics, en particulier les plus éloignés.

Continuer d’assurer dans le même temps :

-une programmation variée (Théâtre Les Nouveautés),

-une aide soutenue à la création (Le Pari),

-le soutien à la scène de musiques actuelles et à l’École Supérieure des Arts des Pyrénées,

-la mise en réseau des musées : promotion et revalorisation (Musée International des Hussards, Maison Foch, Musée de la Déportation).

Actions/ événements :

- Le musée nomade depuis 2017, permet de diffuser la culture sur le territoire de l’Agglomération via un programme d’exposition itinérant pour faire connaitre le fonds Bigorre et 4 vallées. Cette année, l’exposition du fonds Louis Buffin s’est déplacée à Omex, Angos et Momères.

-Un conseil scientifique a été créé au Musée de la Déportation avec les représentants des associations d’anciens combattants, des experts et historiens locaux.

-La restauration de l’Orgue de l’église Saint Jean est lancée : l’ A.M.O. a été désigné.

-Le comité Carmel composé d’experts issus de la DRAC Occitanie, de l’Ecole Supérieure des Arts, du Fonds Régional d’Art Contemporain, du centre d’Art du Parvis et de la ville de Tarbes créé pour sélectionner les programmations et assurer la promotion et la diffusion de l’Art actuel.

- La collaboration avec Huesca dans la mise en place d’une Biennale internationale d’art contemporain. La première édition aura lieu à l’automne avec deux résidences d’artistes et la présentation des œuvres du centre d’Art et Nature de Huesca 1er octobre au 2 décembre 2018.

- 21 et 22 septembre 2018, la Ville participe à la Biennale Européenne des Patrimoines sur le thème de la requalification des friches industrielles (l’Arsenal sera à l’honneur).

- La programmation d’été (cirque, contes, musique ...) connait un succès croissant (fréquentation de 2 170 personnes en 2017 et environ 2 500 personnes en 2018).

-Communication / visibilité : une page facebook #Tarbesculture a été mise en ligne en juillet 2018 https://www.facebook.com/Tarbesculture/. Elle permet de suivre l’actualité de la culture à Tarbes et fait le lien avec les professionnels.

Les projets à venir :

-la Villa des Arts qui s’inscrit comme le projet structurant qui vient répondre aux principaux objectifs de la politique culturelle (notoriété, plateforme collaborative, laboratoire d’innovation, d’expérimentation, d’Arts nouveaux, résidence d’artistes et tiers-lieu). Le programmiste a rendu son diagnostic en juin 2018, un marché pour l’ A.M.O. a été lancé : objectif livraison 2021.

-La cohérence d’un projet de territoire permet aussi d’anticiper les mutations et changements : ainsi, une nouvelle médiathèque d’agglomération verra le jour sur le site de l’Arsenal en 2021. Cette implantation a pour effet de laisser libre le bâtiment de l’actuelle médiathèque Louis Aragon ; cet espace pourrait accueillir le futur musée des Beaux-arts, idéalement situé à proximité de l’École Supérieure des Arts et de la future Villa des Arts.

A terme, c’est un véritable « quartier culturel » qui verra le jour avec pour trait d’union, l’écrin de verdure et lieu d’expression qu’est le jardin Massey.

Les 2èmes Assises du Sport

Du 13 au 19 octobre prochain, la Mairie de Tarbes organise la 2ème édition des Assises du Sport. Objectif : susciter 1’ envie de pratiquer une activité physique auprès de personnes qui y sont habituellement réfractaires.

Pour cette deuxième édition, c’est l’occasion dès le samedi 13 octobre de venir découvrir des activités physiques, au Stade Maurice Trélut, seul ou en famille, quel que soit son niveau en sport !

Les activités seront encadrées par des éducateurs sportifs. Les plus jeunes (de 6 à 12 ans) pourront s’adonner en toute sécurité à l’athlétisme sur le Kid Stadium.

Cette manifestation est entièrement gratuite. Pour ceux qui le souhaitent, le Stado TPR offre des places pour le match qui aura lieu le soir même à 18h00.

Le mercredi 17 octobre sera consacré au thème suivant : L’évolution des modes de financement et des pratiques sportives à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Tarbes.

A venir d’autres sujets suite aux questions posées : le projet de restauration sur le site des haras, le projet d’ouverture qualifié d’important sur le haras côté promenade du Pradeau, le projet d’hôpital unique, les projets de la grande agglo, les municipales, etc.