Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Fédérale 1 : Poule 2 (suite)

mercredi 1er août 2018 par Rédaction

Mode d’emploi (Rappel)

Exit la Poule d’Accession, mise en place pendant deux saisons, qui regroupait les équipes candidates à la montée en Pro D2. Des équipes qui devaient respecter des critères précis et posséder un budget d’au moins 1,6 M€ et quinze contrats à temps plein. Devant les tricheries ou les manques de certains clubs (Quatre relégations financières et douze équipes interdites de montée en deux ans), Thierry Murie est revenu aux quatre poules régionales classiques composées chacune de douze clubs, dont trois têtes de série, désignées sur des critères sportifs (rescapés de la Poule d’Accession, relégués de Pro D2, plus les meilleures équipes du Jean-Prat). Les deux premières équipes de chaque Poule sont qualifiés pour les quarts de finale et les deux finalistes accèderont à la Pro D2, après un passage devant les commissions de contrôle de la FFR et de la Ligue. Les équipes 3 à 8 disputeront un Challenge baptisé Du Manoir et les deux dernières seront reléguées.

Poule 2 de Fédérale 1 (suite)

Après Albi (1), et Lavaur (3), le Champion de France Fédérale 1, les deux têtes de série de la Poule 2 avec Tarbes, Oloron (4), Saint-Jean-de-Luz (5) Valence d’Agen (6), voici les autres adversaires de Tarbes (2) dans l’ordre protocolaire de la FFR, Anglet (6), Tyrosse (7) et Bagnères (8).

Les Adversaires au crible

N° 7 : Anglet, se renforce

Champion de France 1ère série en 2001 et d’Honneur en 2002, Anglet a été promu en Fédérale 1 il y a trois ans. Depuis le club a fait son trou dans l’Elite du Rugby Amateur à l’ombre de ses deux gros voisins Bayonne et Biarritz. La saison dernière le club a terminé 5ème devant Tyrosse et s’est qualifié pour les huitième du Jean Prat. Frédéric Tauzin, est parti entraîner Dax et Christophe Milhère a souhaité prendre du recul pour s’occuper des jeunes. Yannick Lamour et Daniel Larrechea ont pris le relais à l’inter-saison et Olivier Rieg remplace Pierre Lassus comme préparateur physique. L’ancien troisième ligne Lamour entraînait les Espoirs biarrots et Larrechea, ancien ouvreur de l’Aviron, s’occupait du jeu au pied de son ancien club après avoir entrainé Tyrosse.

Anglet a attiré deux pointures de l’Aviron Bayonnais, le pilier Jérôme Schuster et l’ailier néo-zélandais Kade Poki, passé par les Crusaders et les Highlanders. Avec le centre Romain Chabat (Soyaux-Angoulême), l’Anglet Olympique Rugby Club, qui a fait son marché en Pro D2, change de dimension.

Six départs

Outre son staff, Anglet enregistre les départs du pilier Fabien Drogon (arrêt), du troisième ligne Raphaël Cabanne (Boucau-Tarnos), de l’ouvreur Maxime Ferré, des trois-quarts Gillen et Léo Larrart (Hasparren) et de Peyo Achigar (arrêt).

Sept arrivées

Les nouveaux entraîneurs Yannick Lamour et Daniel Larrechea, arrivent avec l’ex pilier tarbais Jérôme Schuster (Bayonne), le troisième ligne Vincent Pignon (Hendaye), les demi-de-mêlée Joanes Henry (Hendaye, ex-Espoir Grenoble) et Bastien Fisher (Saint-Jean-de-Luz), les ailiers Kade Poki (Bayonne) et Brethes (Espoirs Mont-de-Marsan), le centre Romain Chabat (Soyaux-Angoulême).

L’Effectif 2018-2019 (sous réserve)

Pilier : Jérôme Schuster (Bayonne), Xabi Argagnon, Maxime Berho, Paul Bruno, Florian Lapeyrade, Julien Larribe, Bertrand Perez

Talonneur : Mathieu Dehez, Txomin Santesban

Deuxième ligne : Jordan Dartigues, Fabien Gaston, Simon Pinet, Vincent Pignon

Troisième ligne : Anthony Biscay, Maxime Cazaux, Andoni Heguiapal, Marc Tafernaberry

Charnière : Bastien Duhalde (m), Nicolas Etchepare (m), Sébastien Fauqué (o), Nicolas Darrigue (o), Tom Durand (o)

Trois-quarts : Sébastien Antunes Pinto, Thomas Chouzenoux, Flavien Dartigues, Benoit Fatigue, Karl Giordano, Brendan Hégarty, Bruno Iriart, Léo et Gilen Larrart,

 

N° 8 : Tyrosse , une place forte du rugby landais

C’est une des places fortes du rugby landais derrière Mont-de-Marsan et Dax. Tyrosse a lui aussi fait partie de l’élite du rugby jusqu’à la fin des années 80. Champion de France du Groupe B en 1981, les Tyrossais ont connu la Pro D2 avant d’être relégués en Fédérale 1 en 2006. Par deux fois, Béziers en 2011 et Massy en 2014, écartèrent l’UST de la montée en Pro D2, dans conditions jugées litigieuses. En 2014, les Tyrossais avaient réussi l’exploit d’éliminer en quart de finale le richissime Nevers. Tyrosse a formé de nombreux internationaux dont les frères Lilian et Guy Cambérabéro, Guy Accoceberry, François Gelez, Jean-Pierre Lux et Jean-Joseph Ruppert. L’an passé plus la moitié des joueurs de l’effectif sortaient des rangs de l’Ecole de Rugby du club.

Six départs

L’UST, en plus de son entraîneur Benoit August, perd deux première ligne Frank Georgiades et Eugène Van Straden (arrêt), un talonneur Laurent Belestin (Boucau-Tarnos), un troisième ligne Thibauld Visensang (Cognac-Saint-Jean-d’Angely), un ouvreur/demi-de-mêlée Antoine Foulgot et Dumora (Souston)

Trois arrivées

L’UST a étoffé son staff avec les retours de l’ex-entraîneur Stéphane Campos au poste de manager, de l’ex-Tarbais Frédéric Garcia (avants) et de François Gelez, ex-ouvreur de talent, formé au club. Pour l’heure le talonneur Théo Azpiroz (Hendaye), l’ailier Discazeaux (Peyrehorade) et Gonzalez (AS Bayonne) en F3, ont signé.

L’Effectif 2018-2019 (sous réserve)

Piliers : Mathieu Belestin, Vincent Claireaux, Victor Hontebeyrie, Jean-Baptiste Lagain

Talonneurs : Théo Azpiroz, Arnaud Brissaud, Mickaël Didillon

Deuxième ligne : Mathieu Fabre, Kevin Kahn, Maxime Samson

Troisième ligne : Ronan Kahn, Lorin Lafitte, Luiz Gustavo Lemes Vieira, Jean-Baptiste Lesbats, Jérémy Montois

Charnière : Thomas Barbe (m), Paul Dubert (m), Florian Argel (o), Arnaud Dhuin, Iban Hourcade (o)

Trois quarts : Joseph Bénichou, Guillaume Descazeaux, Pierre-Hugo Ducom, Yohan Durquet, Arthur Grocq, Simon Sarthou, Jean-Baptiste Villetorte, Mathieu Visensang, Discazeaux.

N° 9 : Bagnères, un ex-grand de Bigorre

Les Bagnérais ont longtemps fait partie de l’Elite rugbystique avec deux finales perdues en 1979 et 1981 contre Narbonne et Béziers. De nombreux internationaux, comme Roland Bertranne, Jean-Michel Aguirre, Jean Gachassin, Jean-François Gourdon, Albert Cigagna, Gérard Bouguyon ou Roland Crancée, ont porté les couleurs noir et blanc, ainsi que des joueurs emblématiques comme François Labazuy, Pierre Rispal, Michel Dancla, Omar Derghali, Gérard Ara, Antranik Torossian, ou Gérard Chevalier. Après des années galères et une descente en Fédérale 3, au début des années 2000, Bagnères a remonté la pente et tient sa place en Fédérale 1. La saison dernière le Stade Bagnérais a terminé huitième de sa poule devant Saint-Sulpice, Graulhet et Lombez-Samatan.

Sept départs

Cette saison, les Bagnérais ont perdu leurs entraîneurs Patrick Bentayou et David Fourtané, le pilier Martial Lambrot (Langon), les seconde ligne Sébastien Pettigiani (Lannemezan) et Romain Miro (Coarraze-Nay), les troisième ligne Dany Cazorla (Lannemezan) et Guillaume Viau, les demi d’ouverture Dorian Baqué (Baronnies) et Jérémy Laharrague (Aureilhan).

Six arrivées

Des départs compensés par l’arrivée aux commandes de Christophe Cazaux, l’entraîneur des Espoirs du club et de Samuel Bréthous (cadets de Pau) et le recrutement des piliers Galou Reyes (Lourdes) et Anthony Alvarez (Espoirs Bayonne), du talonneur Benoit Authian (Lourdes), des centres Latisnères-Palacin (Tarbes) et Francisco De La Fuente (Barcelone, ex-Auch), du deuxième ligne Julien Dupont (Lourdes)...

Effectif 2018-2019 (sous réserve)

Pilier : Johan Bourhis, Xavier Lisbani, Mathieu Maumus, Gaston Szabo

Talonneur : Fabien Dupuy, Olivier Pujo, Paul Pambrun

Deuxième ligne  : Anibal Bonan, Denis Dutrey, Tomas Urbaitis

Troisième ligne : Mickaël Degrave, Guillaume Gélédan, Guilhem Lopez, Alexandre Loustalet, Thomas Seite

Charnière  : Benjamin Arnauné (m), Yann Cayrolles (m), Arnaud Dubarry (o)

Trois-quarts : Bastien Barats, Jérôme Cabanne, Christophe Carbo, Cédric Daragnou, Benoit Ibos, Jean-Baptiste Jourdan, Maxime Lassalle, Denis Lejeune, Jordan Matier, Johan Puigmal, Jérôme Vincent

Jean-Jacques Lasserre