Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Fédérale 1 : Poule 2 (suite)

mardi 31 juillet 2018 par Rédaction

Mode d’emploi (Rappel)

Exit la Poule d’Accession mise en place pendant deux saisons qui regroupait les équipes candidates à la montée en Pro D2. Des équipes qui devaient respecter des critères précis et posséder un budget d’au moins 1,6 M€ et quinze contrats à temps plein. Devant les tricheries ou les manques de certains clubs (Quatre relégations financières et douze équipes interdites de montée en deux ans), Thierry Murie est revenu aux quatre poules régionales classiques composées chacune de douze clubs, dont trois têtes de série, désignées sur des critères sportifs (rescapés de la Poule d’Accession, relégués de Pro D2, plus les meilleures équipes du Jean-Prat). Les deux premières équipes de chaque Poule sont qualifiés pour les quarts de finale et les deux finalistes accèderont à la Pro D2 après passage devant les commissions de contrôle de la FFR et de la Ligue.

Poule 2 de Fédérale 1 (suite)

Après Albi (1), et Lavaur (3), le Champion de France Fédérale 1, les deux têtes de série de la Poule 2 avec Tarbes, voici les autres adversaires dans l’ordre protocolaire de la FFR : Oloron (4), Saint-Jean-de-Luz (5) et Valence d’Agen (6).

Les Adversaires au crible

N° 4 : Oloron, change de Président et de staff

Les Béarnais, sont considérés comme de solides clients de l’Elite Amateur, demi-finalistes cette saison du Jean Prat, malgré des difficultés financières. Pillé régulièrement par la Section Paloise au niveau des jeunes et par des clubs de Pro D2 ou de Fédérale plus argentés au niveau des seniors, le FCO reste une valeur sûre, dur à manœuvrer sur sa pelouse. Serge Raballo, Michel Clémente, Alain Maleig, David Laperne, Sébastien Tillous-Bordes et Thibault Lassalle, qui ont joué au plus haut niveau ont été formés à Oloron.

Malgré une belle saison sur le plan sportif, le FCO a changé de gouvernance, avec la mise en place d’une co-présidence pour remplacer le Président sortant, Joël Amans et le remplacement de tout son staff.

Neuf départs

Oloron enregistre les départs du seconde ligne Florent Quintana (Saint-Jean-de-Luz), du pilier Jérémy Haurie (Tarbes), des trois-quarts François Boy et Frédéric Dies (arrêt), du pilier Mickaël Armary (Gan), de l’ouvreur Rémy Chantaclé et de son capitaine emblématique Jean-Michel Tauzin (Navarrenx), Patrick Couchinave (Espoirs Pau), mais aussi de son préparateur physique Guillaume Alquier (Elan Béarnais) et de ses entraîneurs Laurent Dossat et Christophe Saint-Macary.

Pour six arrivées

Les nouveaux entraîneurs Philippe Ebel (Belgique) et Stéphane Da Rocha, (Morlaas) arrivent avec les frères Constant, troisième et seconde ligne (Morlaas), l’ouvreur Christophe Bourdieu, un des meilleurs réalisateurs du Béarn-Soule (Entente Vallée Escou), les centre Adrien Arroyo (Ger-Seron-Bédeilles) et Marius Deguilhem (Marmande, ex-Espoir Agen), le pilier Adrien Bordenave (Espoirs Biarritz)

L’Effectif 2018-2019 (sous réserve)

Pilier : Anthony Aleo, Alexandre Cazalet, Mohamed El Khamissy, Fabien Monclade, Lucas Sotteau, Adrien Bordenave

Talonneur : Florent Amans, Clément Porte-Laborde, Anthony Tessariol

Deuxième ligne : Nizar Abderrhamen, Eric Carassus, Pierre Sestiaa, P. Constant

Troisième ligne : Guillaune Chabat, Pierre Crampé, Benoit Lacave, Rémi Lannes, T. Constant

Charnière : Adrien Bugat, Pierre Duffard, Maxime Paillot, Benjamin Alcacebe, Yohan Saby, Christophe Bourdieu

Trois-quarts : Julien Cazabat, Charly Chantereau, Lilian Claverie-Rospide, Frédéric Dies, Maxime Fabe, Baptiste Lafourcade, Arnaud Pailhassar, Adrien Arroyo, Marius Delguilhem

N° 5 : Saint-Jean-de-Luz, une place forte du rugby basque

C’est une des places fortes du rugby de la Côte Basque derrière Bayonne et Biarritz, qui faisaient partie de l’élite du rugby dans les années 80-90 avant de régresser peu à peu. Les Luziens, Champions de France de Fédérale 2 en 2016, ont terminé 3ème de leur Poule la saison derrière Cognac-St-Jean-d’Angély et Oloron... Ils ont été éliminés en quart de finale par Trélissac le futur finaliste. De nombreux internationaux dont Jean-Louis Azarete, Jean-Michel Caendeguy, Michel Crémaschi, Manterola, Jean-Louis Ugartemendia, Petrus Balan et Sergio Valdes, ont porté les couleurs de Saint-Jean-de Luz

Trois départs

Le demi-de-mêlée Bastien Fisher (Anglet), l’ailier Marc David et Albituur (Hendaye)

Neuf arrivées

Acebes et Betbeder (Boucau-Tarnos), Garicoix (Mauléon), Landrodie (Bayonne), Larzabal, Mendiague et Sanchez (Biarritz), Quintana (Oloron), Lecuona (Ciboure)

L’Effectif 2018-2019 (sous réserve)

Piliers : Cédric Martinez, Jean-François Martinez, Jérôme Martinez, Adrien Tescher, Nicolas Kwarazfelia, Thomas Mamou, Mathieu Penicaud

Talonneurs : Iban Hiriart-Urruty, Quentin Broucaret, Jean-Baptiste Castet

Deuxième ligne : Cédric Goya, Pierre Paillard, Tomas Urbaitis

Troisième ligne : Adrien Juanicotena, Paul Sajous, Xabi Elissalde, Clément Lafargue, Kevin Da Costa, Damien Elgoyhem, Thomas Soucaze, Xavier Tellechea, Thomas Cancillo

Charnière : Bruno Alliot, Xabi Iturriria, Aurélien Niquet, Sébastien Behoteguy

Trois quarts : Vincent Bordagaray, Thomas Daubas, Juan-Pablo Pietrelli, Jon Elissalde, Maxime Miura, Romain Arretia, Clément Castet, Patxi Etcheverrigaray, Xalbat Sagardia

N° 6 : Valence d’Agen, une valeur sûre

Comme beaucoup des clubs de Fédérale 1 et de cette Poule 2, Valence d’Agen a connu le Groupe A qui regroupait les meilleurs clubs qui évoluent aujourd’hui en Top 14 ou en Pro D2. Le professionnalisme a tué en premier le rugby des petites villes avant de s’attaquer aujourd’hui à celui des villes moyennes. Des joueurs de la trempe de Fabien Barcella, Lionel Faure, Christophe Guiter, Konstantin Rachkov, Sergueï Sergueïev, ont porté le maillot de l’Avenir Valencien, tout comme Marcel Laurent l’ex-Vice-Président de la FFR. Valence d’Agen est une valeur sûre de la Fédérale 1 sorti N°7 au plan national mais éliminé par Lavaur, le futur Champion de France, en huitièmes.

Neuf départs

Arrêt des piliers Ben Amor et Nerocan et des 3ème ligne Thuery et Vergnon et départs du pilier Zaridze (Belvès), des 2ème ligne Deltour (Bon-Encontre) et Batista (Saint-Médard-en-Jalles), des 3ème ligne Van Wyk (Massy) et Verdy (Saint-Médard-en-Jalles).

Sept arrivées

Des départs compensés par le recrutement du pilier Daniel Gouvaia (Graulhet), des seconde ligne Jonathan Nugent (Bergerac) et Tom Herenger (Limoges), du troisième ligne Masima Samisosa (Limoges), de l’ouvreur/demi-de-mêlée Jonathan Bensalla (Lombez-Samatan), des trois-quarts Maxime Meneghini (Limoges) et Frank Fresnada (de retour d’Aubenas)

Effectif 2018-2019 (sous réserve)

Pilier : Lucas Hernandez, Giorgi Marvveliani, Daniel Gouveia, Maxime Meneghini

Talonneur : Christian Flanquart, Thomas Gaston, Salem Khanfous, Martin Taeae

Deuxième ligne  : Luciano Aisake, Kevin Batista, Jean-Luc Salsé, Tom Herenger, Jonathan Nugent,

Troisième ligne : Sébastien Gorry, Yves Lescout, Alex Peyranne, Masima Samisosa

Charnière  : Benjamin Borderies, Ismael Nassik, Guillaume Dulay, Jonathan Bensalla

Trois-quarts : Benoit Borderies, Thomas Bouyxou, Jason Deschamps, Marc Graniczny, Henri Augustin, Bastien Lacombe, Kevin Lecareux, Gautier Minguillon, Charly Platek, Thomas Robert, Julien Tressens, Frank Fresnada, Maxime Meneghini

Jean-Jacques Lasserre