Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
   
  
   
 

Manifestation de la fonction publique : près de 2 200 personnes dans la rue

mardi 22 mai 2018 par Rédaction

A l’appel des 8 organisations syndicales représentatives dans la fonction publique CFDT, CFE CGC, CFDT, CGT, FO, FSU, Solidaire et UNSA, les personnels grévistes de la fonction publique de l’Etat, hospitalière, territoriale ont manifesté ce mardi matin à Tarbes. Le rendez-vous donné devant la bourse du travail avait réuni beaucoup de monde. Le cortège a rejoint la place Verdun où, selon la CGT, près de 2 200 personnes étaient rassemblées d’une part pour un pique-nique géant et d’autre part pour revendiquer leur mécontentement.

Dans la déclaration commune, les syndicats indiquent qu’en France 9 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, plus de 2 millions de travailleurs pauvres à cause de temps partiels ou contrat précaires, le tout dans un pays qui se vante d’être la 6ème puissance économique mondiale.

Il a été rappelé qu’avec le taux très important de grévistes les 10 octobre et 22 mars dernier, les agents publics avaient démontré une grande détermination pour faire entendre leur mécontentement et leur colère face aux décisions du gouvernement contre les fonctionnaires : le gel de la valeur du point d’indice, l’instauration d’un jour de carence, la hausse de la CSG, le rapport de la revalorisation de la grille indiciaire prévue dans les PPCR, amplification de la rémunération au mérite, recours massif aux contractuels en lieu et place des emplois de titulaires, mobilité forcée dans la fonction publique ou vers le privé avec plan de départ volontaire, disparition d’instances du dialogue social sur le modèle de la loi travail.

L’objectif du gouvernement est de supprimer 120 000 emplois dans la fonction publique et d’économiser 4 milliards d’euros d’ici 2022.

« Avec la mission Cap 2022 , c’est une stratégie d’attaque que le gouvernement développe, attaques contre les missions, austérité imposée à l’hôpital public, démantèlement du service ferroviaire, EHPAD institutionnalisant la maltraitance faute de moyens, fermetures de centres des finances publiques, fermetures de classes, suppressions d’emplois dans l’enseignement professionnel, privatisation de l’apprentissage et de la formation en alternance.

En termes d’éducation, de santé, de sécurité, de mobilité, d’énergie et bien d’autres secteurs, seules les missions effectuées par la fonction publique et ses agents garantissent l’égalité de traitement, car à la différence de l’entreprise, la fonction publique n’a pas vocation à faire des profits mais à rendre des services. En défendant leurs missions, leurs statuts, les agents publics défendent un modèle social basé sur la solidarité et financé par l’impôt.

Défendre le statut général des fonctionnaires contre l’emploi contractuel c’est s’opposer à la précarité, défendre l’augmentation générale des salaires, c’est combattre la paupérisation des agents publics », dénoncent les syndicats.

Prochaine manifestation « Marée populaire » samedi 26 mai à Tarbes : à 10h30 rassemblement place de Verdun avec ateliers d’échange, prises de paroles citoyennes, associatives, syndicales, politiques, animations musicales et culturelles et à 12 h 30 repas partagé aux allées Leclerc.

Nicole Lafourcade