Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Département des Hautes-Pyrénées : inauguration de l’Hôtel du Pradeau

vendredi 13 avril 2018 par Rédaction

L’inauguration de l’hôtel du Pradeau a eu lieu ce vendredi après-midi, sous la présidence de Michel Pélieu, en présence de Marc Zarrouati, secrétaire général de la préfecture, représentant Béatrice Lagarde, préfète des Hautes-Pyrénées, de Jeanine Dubié, députée, des sénatrices Maryse Carrère et Viviane Artigalas ; de Gérard Trémège, maire de Tarbes et président de la communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées, des conseillers départementaux et des anciens conseillers généraux, des représentants de l’Armée , de la gendarmerie, de la police, de l’architecte, des chefs d’entreprise, du personnel, etc.

Les discours

Une fois la visite des locaux terminée, Michel Pélieu a pris la parole. (Lire .pdf).

Suivait l’allocution de Marc Zarrouati qui effectuait en cette occasion sa dernière officielle dans le département avant de rejoindre son nouveau poste à Toulouse (audio ci-dessous)

MP3 - 2.1 Mo

Le contexte du projet

Le Département a lancé en 2013 une réorganisation de ses implantations immobilières pour :

• améliorer les conditions de travail de ses agents, parfois très éloignés les uns des autres ;

• améliorer les conditions d’accueil du public ;

• rationaliser le parc immobilier du Département, très éparpillé jusque là ;

• mettre en conformité les bâtiments (sécurité incendie et handicap) ;

• réduire les coûts de fonctionnement du parc immobilier (en supprimant notamment les locations d’immeuble).

Le nouveau bâtiment du Pradeau se fond au cœur du centre décisionnel du département des Hautes-Pyrénées avec la proximité immédiate du siège du Département et de la Préfecture.

Le parti pris d’aménagement du site a été de conserver le bâtiment principal et de démolir les bâtiments annexes.

Aujourd’hui, le bâtiment réhabilité, d’une superficie de 2 550 m², accueille les élus, le Cabinet du Président, la Direction de la Communication, la Direction Générale, la Direction du Développement Local, ainsi que des salles de réunion et une salle de réception en rez-de-chaussée, donnant sur la cour d’honneur. Une centaine de personnes travaille quotidiennement sur ce site.

Calendrier de la rénovation

• Les études de Maitrise d’œuvre ont démarré à l’été 2015.

• Les travaux préparatoires anticipés consistant au désamiantage et aux démolitions des extérieurs et des intérieurs ont été réalisés entre avril et juillet 2016.

• Les travaux de réhabilitation ont démarré en septembre 2016 et ont été achevés en septembre 2017.

• Les services ont emménagé en septembre 2017 dans le bâtiment rénové.

Le coût de l’opération

Le montant total de l’opération est de 4,2 M€ HT.

La qualité environnementale et les performances énergétiques ont permis l’obtention d’un prêt bancaire à taux zéro auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations pour 3,8 M€.

Le chantier a aussi bénéficié d’une subvention de 400 000 € (ADEME 257 894 € et FEDER 142 106 €) au titre de l’appel à projets « bâtiments économes de qualité environnementale en Midi-Pyrénées ». Ce projet s’est fait sans augmentation d’impôts.

Bilan social

Une clause sociale d’insertion a été incluse aux consultations du marché public pour l’aménagement du bâtiment.

Pour 10 des entreprises attributaires des différents lots, il s’agissait de réaliser un quota d’heures dites d’insertion en intégrant au sein de leurs équipes sur le chantier des personnes en recherche d’emploi rencontrant des difficultés sociales et / ou professionnelles. Le contrat prévoyait 2894 heures d’insertion.

Durant les travaux, 23 personnes dont 9 bénéficiaires du RSA ont pu bénéficier d’un contrat de travail. 15 d’entre elles ont poursuivi leur parcours d’insertion vers l’emploi durable, 6 ont intégré durablement le monde du travail (1 CDD + 6 mois, 4 CDI et 1 mission intérim + 6 mois).

En réalité, 7130 heures d’insertion auront été réalisées sur la durée du chantier.

Le développement des clauses sociales dans les marchés publics est inscrit au Pacte Territorial d’Insertion du Département (PTI) et s’adresse à tous les donneurs d’ordre du territoire.

Un projet déjà récompensé

Ce bâtiment à été lauréat en 2016 de l’appel à projets « bâtiments économes de qualité environnementale en Midi-Pyrénées » lancé par l’ADEME.

Il s’inscrit sans heurt dans son environnement immédiat, avec un faible impact environnemental ; il est très économe en consommation d’énergie (récupération des eaux pluviales, de l’énergie du système de ventilation, détection de présence pour économiser l’électricité...).

Acteurs de l’opération

Equipe de Maîtrise d’œuvre :

Architecte : Jean-Michel Larrondo - mandataire Bureau d’études fluides : Energéco

Bureau d’études structures : AEC

Bureau d’études acoustiques :

Acoustique côte basque

Coordonnateur OPC : Joël Bassi

Concepteur éclairage : Daniel Marqué

Bureau de contrôle :

APAVE (ZI Bastillac Sud 65000 TARBES)

Coordonnateur SPS :

DEKRA (5 rue Satao 64230 LESCAR)

Les entreprises :

Désamiantage

GALLEGO (22 rue Dr Guinier 65600 SEMEAC)

Démolitions

MORALES (31 av de la Libération 65000 TARBES)

LOT 1 Gros oeuvre GALLEGO

(22 rue Dr Guinier 65600 SEMEAC)

LOT 2 Serrurerie ferronnerie ALKAR (zone industrielle 64130 MAULEON)

LOT 3 Charpente bois FOURCADE (rue de l’Azote 65260 SOULOM)

LOT 4 Menuiseries aluminium LABASTERE 65 (ZA Pyrène Aéropôle 65380 LANNE)

LOT 5 Menuiseries bois MAB

(49 bis rue Dr Guinier 65600 SEMEAC)

LOT 6 Cloisonnement FP OLIVEIRA ROGEL (6 rue de la Tuilerie 65150 ST LAURENT)

LOT 7 Carrelage faïence PARDINA

(22 av de Lourdes 65310 ODOS)

LOT 8 Peinture sol souple TRIEUX

(av du Corps Franc Pommiès 64230 BIZANOS)

LOT 9 CVS SAGES

(Centre Kennedy 65000 TARBES)

LOT 10 Electricité SPIE

(10 av des Tilleuls 65000 TARBES)

LOT 11 Ascenseur PYRENEES ASCENSEURS

(23 ch des écureuils 65690 BARBAZAN)

LOT 12 VRD PAYSAGER

LA ROUTIERE DES PYRENEES EUROVIA

Les chantiers déjà livrés

• Construction d’une Maison Départementale de l’Enfance et de la Famille à Tarbes : 3,6M€ Regroupement sur un site unique du Foyer de l’enfance (Tarbes) et de la Maison maternelle (Saint-Pé) pour améliorer la qualité du service et réduire les coûts.

• Rénovation de l’Agence Départementale d’Accompagnement des Collectivités (ADAC) à Tarbes : 343 000 €. Rénovation d’un bâtiment existant pour installer une structure nouvellement créée.

• Construction du Centre d’Exploitation à Lalanne-Trie : 495 000 €

• Réhabilitation de la Maison départementale de Solidarité à Argelès-Gazost : 75 000 €

Regroupement avec l’Agence des routes pour améliorer la lisibilité pour le public et réduire les coûts.

• Réhabilitation thermique du collège Maréchal Foch à Arreau : 296 000

Les chantiers en cours

• Réhabilitation du site Place Ferré à Tarbes : 5,4M€

Regroupement sur un site unique de tous les services de la Direction de la Solidarité (hors MDS) pour améliorer la lisibilité pour le public et la qualité de l’accueil.

• Réhabilitation du site Gaston Dreyt à Tarbes : 3,8M€

Regroupement sur un site unique des Maisons Départementales de la Solidarité (MDS) de Tarbes pour améliorer la lisibilité pour le public et la qualité de l’accueil.

• Réhabilitation et rénovation de l’Hôtel du Département, 6 rue Gaston Manent à Tarbes : 2,8M€ HT.

• Réhabilitation de l’Agence des Routes et construction de la Maison départementale de Solidarité à Bagnères-de-Bigorre : 1,9M€

Regroupement sur un site unique pour améliorer la lisibilité pour le public et la qualité de l’accueil.

• Réhabilitation et extension du collège Massey à Tarbes : 3,2M€

• Réhabilitation et extension du collège Astarac de Bigorre à Trie-sur-Baïse : 1M€

• Réhabilitation thermique du collège Paul Valéry à Séméac : 1,1 M€

Trois siècles d’histoire

La construction du Pradeau remonte au XVIIe siècle. L’évêque de Tarbes lance le chantier d’un séminaire, établissement de formation des futurs prêtres. Approuvé par Louis XIV (1669), le Séminaire ouvre au début du XVIIIe siècle, sous la conduite des Doctrinaires administrant aussi le Collège tout proche (actuel lycée Théophile Gautier).

À la fn du siècle les lieux ont déjà leur aspect actuel : trois corps de bâtiments encadrant une cour. L’aile sud abrite la chapelle, les autres des salles de cours, réfectoire, cuisine, pharmacie, logements des élèves et professeurs.

À la Révolution le Séminaire ferme, l’aile nord abrite le logement de l’évêque constitutionnel, puis devient prison et hôpital militaire.

Sous l’Empire, le bâtiment est partagé entre le Service des vivres militaires et le Dépôt d’étalons, futur Haras voulu par Napoléon Ier qui visite les lieux en 1808.

En 1823 le diocèse de Tarbes, supprimé par le concordat de 1801, est récréé, il faut le pourvoir d’un Grand Séminaire. Le Pradeau retrouve son ancienne fonction de 1827 à 1869, année d’ouverture d’un nouvel établissement (l’actuel lycée Jean Dupuy).

En 1872 les militaires reprennent possession des lieux devenus École d’artillerie, jusqu’en 1914. De grands travaux d’aménagement ont lieu : grille d’entrée, clocheton de l’horloge, cloisonnements, cages d’escalier, construction de pavillons à l’ouest...

Après la Première Guerre mondiale, l’autorité militaire y installe l’Hôtel des services (bureau de recrutement, état-major du 2e Groupement de cavalerie, logements, cercle des officiers, services du Génie et de l’Intendance). En 1959 les lieux sont requalifiés en Subdivision militaire puis en Délégation militaire départementale.

L’acquisition par le Département en 2008 débouche sur une importante campagne de réhabilitation entre 2015 et 2017.

Diaporama
AGRANDIR

titre documents joints

13 avril 2018
info document : PDF
133.9 ko