Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
    
  
   
 

Budget primitif de la ville de Tarbes : les interventions

mardi 13 mars 2018 par Rédaction
Diaporama
AGRANDIR

Après la présentation du budget par François-Xavier Brunet, nous mettons en ligne les interventions qui ont suivi.

Les interventions

Pierre Lagonelle (Tarbes pour tous) s’est dit soucieux pour Tarbes. « Tous les indicateurs sont dans le rouge : indicateurs démographiques avec une baisse de 500 personnes chaque année, indicateurs économiques (le taux de chômage à Tarbes est de 21%), les indicateurs sociaux. Ce budget peut-il faire évoluer cette situation et l’améliorer ? Franchement non ! Vous proposez un budget sans impulsion, sans volontarisme. Comme les années c’est un vaste saupoudrage » Il s’abstiendra. (Audio ci-dessous)

MP3 - 2.8 Mo

Pour Pierre Montoya (Parti de gauche), « c’est encore une pression exercée sur les ménages. Par la perte de compétences que la loi NOTRe attribuait à la communauté, cela devrait se traduire par une baisse des dépenses équivalentes, donc par une baisse de l’impôt, une baisse de la pression fiscale sur la ville » Il votera contre (Audio ci-dessous).

MP3 - 7.3 Mo

Michèle Pham (PS) : « Au niveau des taxes locales, nous voyons avec satisfaction que vous n’avez pas augmenté la pression fiscale cette année. On peut penser que vous nous avez écoutés » Elle votera quand même contre (Audio ci-dessous)

MP3 - 6.8 Mo

François-Xavier Brunet, 1er adjoint en charge des finances, répond à Pierre Lagonelle (Audio ci-dessous)

MP3 - 6 Mo

Gérard Trémège s’adressant à Pierre Lagonelle : « Vous ne proposez rien. Vous faites un constat. Allez voir chez vos amis à Pau, à Aureilhan. C’est le parti pris d’un opposant systématique ». A Pierre Montoya, Gérard Trémège ne cache pas son inquiétude pour l’avenir. Il lui rappelle la situation de la ville de Tarbes en 1996. « Ces solutions, dit-il, que nous proposons depuis des années sont des solutions qui nous permettent pour l’instant de ne pas augmenter les impôts, d’augmenter l’investissement, de diminuer la dette, d’augmenter les moyens des associations, de créer de nouveaux services au bénéfice de la population » A Michèle Pham : « Je crois que vous exagérez un peu. Je ne sais pas qui vous a écrit cette intervention. Je ne suis pas convaincu que vous ayez compris vous-même ce que vous avez lu » (Audio ci-dessous)

MP3 - 8.2 Mo

Vincent Ricarrère (Front de gauche) a mis le feu aux poudres en déclarant : « On juge le caractère démocratique d’une institution à la manière dont elle traite son opposition. Le mépris et la condescendance ne devraient pas avoir leur place dans cette assemblée ». Gérard Trémège réplique du tac au tac. (Audio ci-dessous). Vincent Ricarrère votera contre le budget primitif présenté.

MP3 - 3.9 Mo

Dominique Arberet (PS) revient sur la pression fiscale des Tarbais. (Audio ci-dessous)

MP3 - 1.5 Mo

Gérard Trémège répond à Dominique Arberet : « Moi j’ai un souci. C’est de présenter éventuellement à mon successeur en 2020 le meilleur bilan possible. Je ne gère pas à courte vue. Vous avez une courte vue. Vous verrez que dans les années qui viennent, ça va être bien plus compliqué. Nous travaillons sur des plans triennaux et je suis très inquiet sur les grands équilibres budgétaires pour les trois ans qui viennent. Nous ne pouvons accéder à vos requêtes car elles ne feraient qu’aggraver les difficultés pour les années à venir, à moyen voire à court terme » (Audio ci-dessous)

MP3 - 2.8 Mo

Comme nous l’avons mentionné, le budget primitif a été adopté par la majorité municipale, Mme Pham, MM. Montoya, Ricarrère et Arberet ont voté contre. M. Lagonelle s’est abstenu.

A noter les abstentions de ces élus sur les budgets annexes.