Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
    
  
   
 

Réaménagement des espaces verts des cimetières de la ville de Tarbes.

mercredi 7 mars 2018 par Rédaction

Gérard Trémège, Maire de Tarbes, était entouré de Jean Claude Piron, adjoint en charge de l’environnement, Myriam Mendès, adjointe en charge du cadre de vie et de la propreté, Anaïs Morère, directrice du service paysages et espaces publics de la ville, pour présenter le réaménagement des espaces verts des cimetières : Nord, la Sède et Saint Jean.

Dans le cadre de la campagne zéro pesticide, la municipalité a décidé de laisser pousser l’herbe dans la ville.

« Les personnes qui viennent se recueillir sur les tombes font remarquer que l’herbe pousse dans les cimetières et demandent que peut-on faire ? Partant de ces remarques, nos services ont imaginé que nous allions délibérément implanter des espaces de verdure dans les cimetières. Le cadre va complètement changer, des fleurs et de l’herbe vont être plantés et cela va impliquer des travaux qui seront fait par zonage », indique le maire.

« Depuis la semaine dernière, les travaux ont débuté sur le cimetière Nord, c’est une zone de 2700 mètres carrés qui va être traitée, les gravillons enlevés et en fin de cette semaine les graines seront semées. Sur les allées principales, les gravillons seront remplacés par de l’enrobé et sur le reste il y aura des fleurs et de l’herbe. Sur les inter-tombes seront plantés soit des plantes vivaces, soit de l’herbe, sur la grande allée des arbustes et des fleurs. Le contour des tombes sera aménagé, il sera également mis en place du mobilier urbain, l’accès aux personnes à mobilité réduite sera préservé », a expliqué Myriam Mendès.

Les travaux sur les trois cimetières vont s’effectuer sur trois exercices budgétaires pour un coût de 300 000 euros.

Gérard Trémège rajoute que les 3 objectifs sont : plus de pesticide, permettre l’accès aux personnes à mobilité réduite et embellir nos cimetières.

Pour le maire, cela s’intègre dans la volonté du refleurissement de la ville avec pour objectif de conserver les 4 fleurs mais aussi l’ambition d’obtenir la reconnaissance ultime "la fleur d’or". Tout est mis en place pour postuler à cette reconnaissance.

Et de conclure : « Ce qui va se faire dans nos cimetières, le refleurissement de la ville va complètement changer l’image de la ville, ce sera magnifique. »

Nicole Lafourcade

Diaporama
AGRANDIR