Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
   
 
   
 

Lancement de la campagne 2018 de piégeage des frelons asiatiques

samedi 10 février 2018 par Rédaction

Ce vendredi 9 février, une réunion d’information concernant l’opération de lutte contre les frelons asiatiques était organisée à la salle des fêtes de l’hôtel de ville en présence de Jean-Claude Piron adjoint en charge du développement durable, Myriam Mendes adjointe en charge du cadre de vie et Catherine Château, chef du service hygiène et santé de la ville.

Dans l’assemblée, des particuliers ainsi que des représentants de communes voisines étaient présents.

 

Pour répondre à la demande d’administrateurs de l’observatoire, la ville de Tarbes a mis en place sur son territoire un piégeage de frelons asiatiques en sortie d’hivernage. En 2015, elle élargit le piégeage à des volontaires tarbais, en 2016 aux collectivités membres de l’observatoire et cette année à l’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées.

 

La ville de Tarbes a décidé de poursuivre ses observations sur le terrain et la campagne expérimentale de piégeage en sortie d’hivernage et il est donc de nouveau proposé à des particuliers disposant d’un jardin de se porter volontaires, et aux collectivités qui le souhaitent de s’y associer en assurant le piégeage sur leur territoire pour cette nouvelle campagne. « L’intérêt c’est de piéger les femelles fondatrices sans impacter les frelons européens, les guêpes etc.. La ville de Tarbes est passée au zéro phito pour préserver les insectes », a rappelé Jean Claude Piron.

 

« Les enjeux de la lutte : la protection des abeilles mais aussi celle de la population. Le frelon asiatique aujourd’hui s’installe partout et même tout près des ouvertures des habitations comme les fenêtres. Il est sensible aux conditions météorologiques, il n’aime ni les étés secs, ni les gelées tardives de l’hiver. Il avance sur le territoire de 60 à 100 km par an », a précisé Catherine Château.

 

Quelques chiffres : en 2017 :

 

Piégeurs volontaires : 82 nids ; 771 frelons.

Ville de Tarbes : 74 pièges : 982 frelons.

Séméac : 80 pièges : 57 frelons.

Andrest : 11 pièges : 257 frelons.

Juillan : 19 pièges : 1500 frelons.

Villelongue : 43 pièges ; 2070 frelons.

 

Important : Les volontaires qui souhaitent participer à la campagne doivent s’assurer qu’il n’y a aucune personne allergique dans leur foyer. Ils doivent disposer d’un jardin avec au moins un arbre suffisamment éloigné des terrasses ou des lieux de passage pour éviter les piqures accidentelles. Ils doivent suivre les indications de la cellule technique quant au protocole : (appât, date d’installation, identification des espèces prises et comptage), respecter la date impérative de retrait du piège communiquée par la mairie et renseigner la fiche de comptage délivrée avec le piège. A la fin de l’expérience les fiches et les pièges sont récupérés.

Il ne s’agit pas d’un piégeage permanent à grande échelle, c’est une expérience maitrisée et qu’un piégeage plus tardif dans la saison serait totalement inopérant sur l’expansion des colonies, capture uniquement des ouvrières et à risque d’impact fort sur la biodiversité (frelon européen en particulier).

 

-Le piège est fourni par la mairie et sera récupéré à la fin de la campagne.

-l’appât doit être sucré et alcoolisé, bière brune plus sirop de cassis : l’alcool est impératif pour repousser les abeilles.

-L’emplacement du piège : il doit être placé dans un arbre à environ 2m/2m50 du sol pour être facilement accessible pour le comptage qui s’effectue toutes les 48 ou 72 heures et au renouvellement de l’appât.

-Afin de conserver l’odeur du frelon dans les pièges lors des recharges en appât ne pas nettoyer le piège et remettre 2 ou 3 frelons capturés qui seront décomptés lors du relevé suivant.

 

Pour se porter volontaire contacter la cellule technique : service hygiène et santé au 05.62.44.38.24 ou schs@mairie-tarbes.fr

 

Nicole Lafourcade

Diaporama
AGRANDIR