Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
   
 
   
 

Les Tarbais inexcusables !

samedi 13 janvier 2018 par Rédaction
Diaporama
AGRANDIR

A Trélut : Tarbes-Strasbourg : 11-14 (Mi-temps 11-3)

Evolution du score : 5-0, 5-3, 8-3, 11-3 // 11-6, 11-11, 11-14)

Temps beau et frais, vent nul, arbitre M. Charleroy (Centre)

Pour Tarbes : Un essai Lacroix (5ème), deux pénalités Bats (36ème, 40ème)

Pour Strasbourg : Un essai Jaubert (62ème), trois pénalités Lombard (17ème, 60ème), Michalet (72ème)

Carton jaune Lombard (44ème) pour placage haut

Les compositions d’équipes

Tarbes : 1 Dadunashvili, 2 Manso-Moyano, 3 Koberidze, 4 Lacroix, 5 Taulava, 6 Bernad, 8 Bonnecarrere, 7 Gal, 9 Vergallo (Cap.), 10 Bats, 11 Esteves, 12 Vunisa, 13 Bréthous, 14 Rubio, 15 Pees

Remplaçants : 16 Loncan , 17 Duny, 18 Percival, 19 Armary, 20 Domec, 21 Claverie, 22 Latisnères-Palacin, 23 Mudariki

Strasbourg : 1 Barres, 2 Prétorius, 3 Delabrecque, 4 Hellmbacher, 5 August, 6 Masson, 7 Beaumont, 8 Perez-Galeone, 9 Sylvestre, 10 Lombard, 11 Jaubert, 12 Cordier, 13 Romain, 14 Raikuna, 15 Rapp

Remplaçants : 16 Tyumerv, 17 Gaborit, 18 Schoonbee, 19 Ren, 20 Merzel, 21 Michallet, 22 Kaiser, 23 Belhaouari

Les Tarbais, tombent pour la troisième fois à Trélut et cette fois, ils sont inexcusables ! Ils ne peuvent sans prendre ni à la télé et à ses horaires décalés, ni aux conditions, qui étaient parfaites, ni à l’arbitrage, qui n’a pas fait basculer le match, ni à des infériorités numériques, puisqu’ils n’ont pas pris de cartons, au contraire des Alsaciens. Pour la quatrième fois, en comptant Rouen, après Chambéry et Romans, les Tarbais ont démarré en trombe, marquant un essai. Ils menaient à la mi-temps, avant de se retrouver sous pression en seconde période et de craquer après l’heure de jeu. Cette fois, ils n’ont même plus l’excuse de la pression négative du résultat puisqu’ils se retrouvent qualifiés d’office car il ne reste que cinq équipes pour les cinq places qualifiables. Ce qui les a fait déjouer, à moins que ce ne soit une preuve de suffisance, en refusant de tenter deux pénalités, dont une des 20 m, pratiquement face aux poteaux alors que le score n’était que de 5-3. Trois points qui auraient permis de décrocher le match nul et de paraître moins ridicule, alors que les pénaltouches n’ont rien donné.

Le match avait pourtant bien commencé, avec de longs temps de jeu près de la ligne et un essai en force de Lacroix. Un sentiment de supériorité en a peut-être découlé, avec le sentiment que les Alsaciens, recalés la veille et privés de la moitié de leurs titulaires, allaient baisser les bras. Pourtant les enchaînements strasbourgeois en attaque et leur dureté en défense auraient dû avertir les Tarbais que les visiteurs seraient difficiles à mater et qu’il valait mieux prendre les points au pied. Ce qui n’a pas été fait, car outre les coups de pied négligés, Bats n’était pas en réussite avec un poteau sortant sur la transformation et un échec sur pénalité. Pourtant les Tarbais, à 11-3, semblaient bien tenir leur match en s’appuyant sur une mêlée conquérante et de bons ballons portés. Mais les changements n’ont pas apporté un plus, bien au contraire. Le changement de la première ligne au complet s’est avéré catastrophique. La mêlée tarbaise souveraine jusque là, a souffert, donnant 6 points sur pénalité et offrant des ballons inexploitables à Bonnecarrère et à Vergallo. Strasbourg a profité de l’aubaine pour réduire le score 11-6 puis pour inscrire un essai de 80 m sur le renvoi. En moins de deux minutes, Strasbourg était revenu à égalité, Michallet, le deuxième meilleur buteur de la Poule, manquant la transformation en bonne position. Privés de ballons en mêlées et en touches, les Tarbais se mettaient à déjouer, à l’image de Pees, impeccable jusque là. Michallet se régalait des ballons perdus ou rendus pour distiller de superbes touches indirectes qui maintenaient Tarbes dans ses 22 m. La mêlée tarbaise concédait une nouvelle pénalité qui permettait à Michallet de mettre Strasbourg devant pour la première fois de la rencontre. On pourra juste reprocher à M. Charleroy, de n’être pas revenu sur un avantage en fin de match (pénalité aux 40 m en biais) après un en-avant dans les 22 m des Strasbourgeois qui se dégageaient sur la mêlée.

Les points et les occasions

1ère minute : Strasbourg se met à la faute au sol et Bats trouve une pénaltouche à 5 m

3ème minute : Essai au pied des poteaux refusé à Bernad, mêlée à 5 m.

5ème minute : Les Tarbais enchaînent autour de la mêlée, Lacroix marque en force et le poteau sort la transformation de Bats : 5-0

6ème minute : Le seconde ligne Hellmacher, blessé, est remplacé par Schoonbee

13ème minute : Strasbourg enchaîne, percute et met Tarbes à la faute. Poteau sortant des 22 m en biais pour Lombard.

17ème minute : Strasbourg maintient sa pression et Lombard, toujours des 22 m en biais, réduit le score : 5-3

19ème minute : Tarbes enclenche un superbe ballon porté sur quinze mètres mais choisit la pénaltouche au lieu de tenter la pénalité des 22 m face aux poteaux.

25ème minute : Mêlée à 5 m de l’en-but tarbais suite à un en-avant de Raikuna sur un coup de pied à suivre. Tarbes se dégage sur pénalité.

27ème minute : Belle attaque tarbaise mais le coup de pied à suivre rasant de Pees pour Rubio sort en touche à 5 m de l’en-but strasbourgeois.

32ème minute : Echec de Bats des 25 m en coin sur une pénalité sur un maul écroulé.

34ème minute : Les Tarbais choisissent une pénaltouche au lieu de tenter la pénalité des 40 m en biais.

36ème minute : Les Tarbais récupèrent une nouvelle pénalité sur mêlée et Bats, des 20 m en biais marque : 8-3

40ème minute : Nouvelle pénalité en mêlée réussie par Bats des 40 m en biais.

44ème minute : Sortie de Cordier blessé, remplacé par Kaiser.

44ème minute : Carton jaune à Lombard pour placage haut..

47ème minute : En-avant tarbais dans les 22 m de Strasbourg mais la grosse poussée tarbaise en mêlée n’est pas récompensée.

49ème minute : Tarbes, à l’attaque, se fait pénaliser au sol dans les 30 m alsaciens.

53ème minute : Changement complet de la première ligne tarbaise

54ème minute : Percival remplace Taulava, Michallet remplace Lombard

60ème minute  : La mêlée tarbaise, souveraine jusqu’ici, se fait retourner et pénaliser. Lombard des 35 m en biais réduit l’écart : 11-6

61ème minute : Domec et Latisnères-Palacin remplacent Vinusa et Brethous

62ème minute : Le renvoi Tarbais lobe le bloc de saut, Jaubert récupère et profite de cet écran involontaire pour surprendre la défense et marquer après un sprint de plus de 80 m le long de la touche. Michallet manque la transformation en biais : 11-11

63ème minute : Armary remplace Gal

70ème minute : Pees sous pression, sur un judicieux coup de pied à suivre de Michallet, trouve une bonne touche dans ses 30 m.

71ème minute : Tarbes choisit la mêlée, au lieu de la touche, sur un lancer pas droit du talonneur strabourgeois et se fait sanctionner.

72ème minute : Michallet, des 30 m en biais, donne l’avantage à Strasbourg : 11-14

73ème minute : Michallet dégage loin et Pees dévisse son dégagement en touche directe dans ses 30 m.

74ème minute  : Claverie remplace Pees, retour de Dadunasvhili en première ligne.

80ème minute : Repoussés par le pied de Michallet, les Tarbais jouent leur va-tout de loin et obtiennent une pénalité dans les 40 m strasbourgeois. Ils continuent à enchaîner mais commettent un en-avant dans les 22 m de Strasbourg. L’arbitre ne revient pas sur l’avantage et Strasbourg se dégage après la mêlée.

 

Jean-Jacques Lasserre