Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Sébastien Claudon quitte le TGB

jeudi 4 janvier 2018 par Rédaction

Un volleyeur ardennais au service du basket bigourdan

Sébastien Claudon, l’homme à multiples casquettes du TGB, « le couteau suisse du club » comme il aimait à se définir, a quitté ses fonctions le 22 décembre dernier, une semaine après le dernier match au Quai de l’Adour contre Charleville-Mézières. Un départ discret comme l’est l’homme qui était un travailleur de l’ombre, efficace mais effacé. Toujours joignable et prêt à répondre quand on le sollicitait et c’est pour cela que nous tenons à lui rendre hommage. Ce Bigourdan d’adoption depuis bientôt six ans, a quitté sa Champagne natale suite à un coup de coeur pour les Hautes-Pyrénées au hasard de déplacements. « Ma femme et moi, avons pensé que c’était un excellent endroit pour faire grandir nos enfants (2 et 3 ans à l’époque), » confie Sébastien qui a tout de suite été intégré lors de son installation à Juillan par les anciens rugbymen du cru....

En charge de la restructuration du secteur amateur et du Centre de Formation

A l’inverse de bien d’autres qui sont arrivés comme dirigeants dans une association sportive comme parents, partenaires, ou anciens pratiquants, il n’était ni l’un ni l’autre. C’est une affaire de hasard et de connaissances. De connaissances, car Sébastien Claudon est à la base un entraîneur de volley diplômé ’’D.E.S. Volley-Ball Performance’’ qui connaissait Lionel Oustry avec qui il souhaitait développer le club d’Odos. De hasard aussi, car entre temps François Gomez, revenu au TGB, a souhaité reprendre Lionel comme assistant et celui-ci a proposé à Sébastien Claudon de rejoindre le TGB comme dirigeant bénévole chargé du développement. Malgré le redressement judiciaire et la relégation financière du club, François Gomez et Lionel Oustry sont restés, tout comme Sébastien Claudon qui, du coup, a endossé plusieurs casquettes pour aider un club qui s’est retrouvé plongé du jour au lendemain en pleine tourmente. Tout était à reconstruire après l’annonce du redressement judiciaire et de la relégation d’un club qui avait pris ses habitudes en LFB. Sébastien Claudon s’est retrouvé en charge de la restructuration du secteur amateur et du Centre de Formation, de la politique des abonnements, mais aussi de la communication de l’équipe une, pour soulager François Gomez des nombreuses sollicitations de la presse. Un répit dont avait bien besoin un entraîneur multi casquettes lui aussi à l’époque.

Responsable Administratif

Un rôle multifonctionnel rempli à la perfection puisqu’à l’issue de la saison et de la remontée du TGB, Sébastien Claudon échangeait son statut de bénévole contre celui de salarié comme Responsable Administratif. Pendant une saison et demie, il s’est occupé aussi de la mise en place des conférences de presse enregistrées d’après-match. Aujourd’hui, que le club est structuré, il y a besoin de spécialistes à chaque poste et de moins de polyvalence. Le Centre de Formation est aujourd’hui dirigé par des responsables compétents et chaque secteur a trouvé son propre responsable. De nouveaux dirigeants se sont investis à certains postes dont s’occupait Sébastien Claudon. Sa mission arrivait donc à son terme et c’est d’un commun accord que les deux parties se sont séparés. « Ce sont des postes qui sont beaucoup exposés, j’ai beaucoup donné, je n’ai pas laissé ma part au chien, comme on dit ici... Le TGB existe depuis 1983 et beaucoup de dirigeants sont passés et chacun a apporté sa pierre à l’histoire du club et j’ai essayé d’apporter la mienne pendant deux ans et demi. Je suis très content d’avoir participé à tout ça. » Professionnel jusqu’au bout des ongles, Sébastien Claudon pousse sa conscience professionnelle jusqu’à mettre sur son portable personnel le numéro de son successeur à joindre au TGB.

Reconversion dans le Sport et la Santé

De par son BE2, Sébastien Claudon peut diriger des Centres de Loisirs, travailler dans le secteur de l’Animation de l’Enfance et de la Jeunesse. Avec une expérience d’entraîneur de Volley de deuxième division, de restructuration d’un club de volley et son expérience au TGB, Sébastien Claudon dispose d’un beau CV qui devrait lui servir dans sa reconversion. D’autant que les projets dans les domaines sports/santé ne manquent pas. Sa fille Victoria joue au TGB et participe aux animations des matchs avec les autres gamines du club et on reverra la grande silhouette au flegme britannique, de Sébastien Claudon au Quai de l’Adour les soirs de LFB.

Jean-Jacques Lasserre