Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Aix-Tarbes, vendredi à 19h30

vendredi 10 novembre 2017 par Rédaction

Tarbes fait tourner et retrouve Vinusa

Le staff tarbais a décidé de faire tourner son effectif et de renvoyer l’ascenseur aux jeunes qui n’ont pas démérité pour pallier aux diverses absences pour blessures, notamment contre Bourg-en-Bresse. Une manière aussi d’instaurer une saine concurrence dans le groupe et de ménager ceux qui sont sur le pont depuis le début de la saison. Quatre changements ont été effectués dans le groupe des 23 que quittent Koberidze*, Armary, Vergallo et Cooper et où rentrent Mudariki, Gal, Millon et Vinusa, dont c’est le grand retour. Par contre neuf changements ont été effectués dans le quinze de départ. Trois en première ligne, un en seconde et en troisième ligne et un au centre. Le reste ce sont des changements de poste avec le replacement de Bats à la mêlée, de Claverie à l’ouverture et de Domec à l’arrière. A noter que le cinq de devant est le même que celui aligné d’entrée à Albi où Tarbes n’avait pas fait d’impasse. Car Nicolas Escouteloup réfute fermement l’idée de lâcher la rencontre. « Pas du tout, on y va pour ramener quelque chose ! »

Confiance aux jeunes

L’entraîneur des avants fait confiance aux jeunes en alignant une première ligne de moins de 22 ans de moyenne d’âge, qui devrait apporter son dynamisme et son envie d’entrée de match. « Il faut qu’ils montrent leur faim et leur état d’esprit... » L’idée, c’est aussi d’avoir une première ligne solide et des joueurs expérimentés sur le banc pour faire la différence en seconde période. De toute façon, en cas de désagrément, le coaching est libre à tout moment en première ligne et le risque est minime, car cette première ligne a déjà subi, avec succès, le baptême du feu à Albi, bien calée par les poutres que sont Lacroix et Domolaïlaï. Tarbes compte mettre en place son jeu face à une équipe qui n’aime pas être sur le reculoir et qui n’est pas à l’aise à domicile. « Ils nous craignent pour notre puissance et notre mêlée fermée, mais on veut aussi tenir le ballon et jouer. Car nous aussi, on est capable de développer du jeu. » Nicolas Escouteloup fait confiance aux jeunes. « Je n’ai aucune crainte dans la qualité de joueurs des Kazalikashvili, Loncan, Mudariki, Gal et Paris. Je pense qu’ils auront envie de prouver leur valeur, bien encadrés par des joueurs d’expérience comme Domolaïlaï, Lacroix et Taulava. » Si le pari est réussi, c’est à dire si les jeunes tiennent le choc, ce ne sera que bénéfique pour l’avenir.

Côté blessés, Loïc Bernad devrait retrouver le groupe contre Romans, Pees est encore incertain et Havea devrait reprendre la compétition en début d’année.

*Koberidze est du voyage et le choix du 23 sera fait entre lui au Basile à l’entraînement de ce vendredi matin.

La composition tarbaise

Tarbes : 1 Kazalikashvili, 2 Loncan, 3 Mudariki , 4 Lacroix, 5 Domolaïlaï, 6 Gal, 8 Taulava 7 Paris, 9 Bats, 10 Claverie, 11 Esteves, 12 Bréthous, 13 Vinusa, 14 Paulet, 15 Domec

Remplaçants : 16 Manso-Moyano, 17 Dadunashvili, 18 Percival, 19 Bonnecarrère, 20 Millon, 21 Latisnères-Palacin, 22 Rubio, 23 Basile ou Koberidze