Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Stado TPR : le point sur le recrutement avec Jean-Paul Gerbet

mardi 8 août 2017 par Rédaction

Un recrutement intelligent

La saison dernière avec vingt-trois départs, dont dix-huit de joueurs inscrits sur les feuilles de matchs, le recrutement avait été compliqué. Cette année l’inter-saison a été plus facile à gérer avec seize départs dont huit seulement de joueurs qui étaient alignés régulièrement. Un bon de sortie, pour diverses raisons, a été accordé à Collet, Antonescu, Béziat, Casals et Brison, alors que les autres départs ont été subis. Malgré les assurances donnés par le Président Nunes et les propos presque quotidiennement rassurants de Jean-Paul Gerbet et de Philippe Lacave, certains joueurs se sont affolés. Ils ont eu peur de se retrouver sans ressource devant la menace de relégation en Fédérale 2, amplifiée par certains médias. Malgré la déception de voir partir des éléments que le club souhaitait garder, le manager tarbais est plutôt satisfait. « On a voulu faire un recrutement intelligent en s’appuyant sur des gens d’expérience comme Loïc Bernad, Mickaël Lacroix, Nicolas Basile, complété par de jeunes Espoirs de Pro D2, comme Nicolas Gal d’Agen, Faraï Mudariki et Imad Bouhedjeur de Castres. »

Recrutement terminé

Un recrutement qui s’est terminé avec la signature de Loïc Bernad. Même si les clubs ont jusqu’au 30 septembre pour recruter, le Stado TPR a terminé son marché. « On fera confiance aux jeunes du club » assure Jean-Paul Gerbet. « Je pense notamment à Loncan, Lapassouse, Ducau et Paulet. » Seul un gros coup dur, comme la blessure d’un cadre à un poste clé, pourrait peut-être changer la donne. Mais pas question, même en cas de rentrées budgétaires supplémentaires, de saisir une opportunité sur le marché. Le club ne veut prendre aucun risque pour être dans les clous à l’échéance du 15 octobre (Comptes arrêtés) et du contrôle de fin décembre. Le Stado TPR veut se montrer exemplaire vis à vis de la FFR. Tout nouveau bonus financier servira avant tout à améliorer les finances du club pour boucler la saison sur un nouvel excédent.

Effectif intéressant

Au final, le Stado TPR possède un effectif plutôt intéressant avec un noyau de quatorze joueurs inscrits régulièrement sur les feuilles de matchs de la saison dernière. Vingt et un même, si on compte tous les joueurs qui ont fait au moins une apparition en l’équipe fanion ! Niveau recrutement ce n’est pas mal non plus. Parmi les treize recrues, trois sont très expérimentées (Bernad, Lacroix, Basile), deux sont expérimentées (Bréthous, Moyano-Gonzalo) et trois sont des Espoirs de Pro D2 (Mudariki, Gal, Bouhedjeur). Le reste du recrutement est basé sur des jeunes d’avenir (Kazalikashvili, Peel) plus des joueurs du Centre de Formation (Cooper, Ducasse, Lafon), qui peuvent postuler en première.

Humble mais confiant

Malgré tout Jean-Paul Gerbet reste prudent : « On reste humble et on va jouer les matchs les uns après les autres. Notre objectif, c’est la qualification. Le reste ça sera un plus et la cerise sur le gâteau serait... » Le manager tarbais, n’ose pas terminer sa phrase, par superstition sans doute. Mais il est persuadé que le Stado TPR aura encore son mot à dire cette saison : « Je sens qu’il y a déjà une osmose dans ce groupe. La mayonnaise monte... Il y a une très bonne ambiance entre les anciens et les nouveaux. Les anciens ont très, très, bien accueilli les nouveaux qui se sont intégrés rapidement. En peu de temps, c’est devenu une équipe de copains qui travaille durement et sérieusement aux entraînements. »

Jean-Jacques Lasserre